TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le boom du tourisme culturel


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ à l'IFTM Top Résa le Vendredi 23 Septembre 2011

Pour mieux comprendre les enjeux du tourisme culturel, l’IFTM Top Résa a organisé un cycle de conférences sur cette thématique très en vogue. Car les prestations culturelles sont aujourd'hui des éléments incontournables d'un voyage.



Attribuer une fonction touristique au patrimoine peut permettre sa préservation. Les temples égyptiens d’Abou Simbel et Philaé auraient-ils été sauvés des eaux s’ils n’avaient pas constitué des sites majeurs pour l’économie touristique du pays ? - DR : C.E.
Attribuer une fonction touristique au patrimoine peut permettre sa préservation. Les temples égyptiens d’Abou Simbel et Philaé auraient-ils été sauvés des eaux s’ils n’avaient pas constitué des sites majeurs pour l’économie touristique du pays ? - DR : C.E.
Le voyageur du XXIe siècle ne veut plus se contenter de bronzer idiot sur une plage à l’autre bout du monde. Il réclame de “la culture”, de la découverte, de la rencontre avec les populations locales.

Une nouvelle conception des vacances confirmée par l’OMT. “Le tourisme culturel se place en seconde position derrière le balnéaire” annonce Frédéric Pierret, le directeur exécutif de programme et coordination à l’OMT.

Pour les professionnels, vendre des excursions culturelles en supplément d’un séjour est donc une bonne façon de faire progresser le panier moyen.

Coté destination, attribuer une fonction touristique au patrimoine peut permettre sa préservation. Les temples égyptiens d’Abou Simbel et Philaé auraient-ils été sauvés des eaux s’ils n’avaient pas constitué des sites majeurs pour l’économie touristique du pays ?

Autre exemple, plus proche de nous, la création des gîtes ruraux, qui a permis de restaurer l’habitat traditionnel des campagnes françaises.

Collaborer pour mieux préserver

Cependant, il est évident que la fréquentation croissante de certains lieux entraîne des nuisances, voire même parfois des destructions. Mais cela n’est pas irréversible. “Il faut apprendre à planifier et gérer les flux“, insiste Bruno Favel du ministère de la culture.

Comment expliquer par exemple que certains musées parisiens reçoivent près de 8 millions de visiteurs, alors que d’autres peinent à atteindre les 10 000 ?

Un sacré challenge à relever, autant pour les professionnels que pour les autorités. “Il faut imaginer de nouveaux produits qui partageraient équitablement les devises touristiques”, poursuit Bruno Favel.

Les professionnels du tourisme doivent prendre conscience de la fragilité des sites à la base de leur business.

Pour éviter leur destruction, il convient de les préserver. D'où l’intérêt des formations, comme certains masters en tourisme culturel, mais surtout, de la collaboration entre les acteurs de la culture et du tourisme.

Lu 2977 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com