TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le réseau Selectour en campagne électorale

Trois questions à Patrick Abisset et François-Xavier de Boüard


Rédigé par Propos recueillis par Michèle Sani le Dimanche 15 Avril 2007

Les postulants à la fonction de président du réseau sont en pleine campagne électorale. Patrick Abisset et François-Xavier de Boüard réalisent actuellement un tour de France marathon des délégations régionales Selectour afin d’exposer aux adhérents les motivations de leurs candidatures. Ils ont en commun leur âge - la petite cinquantaine – et le fait de diriger un mini réseau régional composé de 13 points de vente.



François-Xavier de Boüard : « J’ai la volonté de me mettre au service de l’intérêt général. C’est ma façon d’être »

François-Xavier de Boüard, 51 ans, est le président-directeur général de Selectour de Boüard Voyages, une entreprise familiale créée par son père en 1964. Elle représente, aujourd’hui, un réseau de 13 agences de voyages dont le siège est à Nantes. Tourisme, billetterie, développements technologiques, actions commerciales… pour les avoir développées dans son entreprise il connaît bien toutes les facettes de la profession.

Administrateur de Selectour depuis 1998, il est président de la Commission Tourisme depuis 2002 en charge, notamment, de la négociation des contrats du réseau avec les tour-opérateurs. Très impliqué dans la défense et le développement de la profession, il a aussi été secrétaire général de la Chambre Régionale SNAV Ouest. Il est aujourd’hui délégué régional de l’APS pour les Pays de Loire, administrateur de l’Office de Tourisme de la ville de Nantes et membre élu de la Chambre de commerce et d’industrie de Nantes.

Le réseau Selectour en campagne électorale
TourMaG.com. Les raisons de votre candidature ?

François-Xavier de Boüard.
Elle s’inscrit dans une logique professionnelle et dans la continuité des responsabilités que j’assume avec passion depuis de longues années. Administrateur de Selectour depuis 9 ans, j’ai été, avant de présider la Commission « Tourisme », à la commission « Affaires » en tandem avec Gérard Letailleur. Ma propre expérience professionnelle et mon implication dans la vie du réseau Selectour me conduisent à relever les grands défis de la profession. J’ai la volonté de me mettre au service de l’intérêt général. C’est ma façon d’être.

Dans ma démarche je veux associer les administrateurs aux décisions de la direction générale ainsi que nos délégués régionaux qui sont une courroie de transmission indispensable pour notre développement.


TM.com. Vos grands chantiers ?

F-X.B.
Nous devons accompagner le changement, trouver des réponses au nouveau modèle économique, développer le réseau, s’opposer à la multiplication des concurrences parallèles.

Nos métiers évoluent, nos clients aussi. Ils deviennent de véritables experts. Nous passons nos journées devant nos écrans. Nous n’en sommes pas pour autant des professionnels du web. Demain quels professionnels serons-nous devant quels clients, avec quels partenaires ? Il faut préparer l’avenir avec des formations adaptées, imaginer et développer des services complémentaires. Il faut gagner la bataille de l’internet et trouver les bonnes clefs.


Il est impératif de développer notre réseau et d’en assurer la pérennité en recrutant de nouveaux talents. Philippe Demonchy avait lancé l’idée d’un Club des Jeunes Entrepreneurs. J’aimerais le réactiver et trouver des solutions pour leur éviter les pièges de la profession. Je pense, notamment, au principe d’un tutorat avec le concours d’adhérents expérimentés qui disposent de temps.

TM.com. Vous êtes implanté loin de Paris où se trouve le siège de Selectour. Comment allez-vous vous organiser ?

F.X.B.
Je suis organisé et fais de fréquents déplacements à Paris. En prévoyant l’évolution de nos métiers j’avais depuis longtemps nommé un responsable au secteur « Affaires », un autre à celui du « Tourisme ». Je suis assisté par un directeur financier et administratif qui connaît bien les rouages du métier. Une des clefs du succès de mon entreprise est d’avoir su travailler en équipe. Par ailleurs, la nouvelle organisation décharge le président des charges opérationnelles qui sont du domaine de la direction générale.

Patrick Abisset : « Candidat si je suis reconnu par les adhérents en arrivant en tête comme administrateur »

Patrick Abisset, 51 ans, est directeur général de Selectour MNV, un réseau de 13 agences dont le siège est à Valence. Il a fait ses débuts dans le tourisme en 1980 avec un BTS Tourisme en poche à l’agence Selectour MNV de Valence comme billettiste affaires. En 1983 il reprenait l’agence (3 poins de ventes et 20 collaborateurs) avec deux associés. Au fil des ans l’affaire s’est développée. Patrick Abisset fut responsable du service « Groupes » puis directeur commercial avant de prendre, en 2005, le poste de directeur général de l’entreprise.

Il est administrateur de Selectour depuis 2003 et préside, depuis 2005, la commission Affaires du réseau. Il fut le président de la dernière Convention Selectour qui s’est déroulée à Disneyland Paris début décembre 2006.

Le réseau Selectour en campagne électorale
TourMaG.com. Les raisons de votre candidature ?

Patrick Abisset.
Après un président fondateur charismatique nous avons eu un président de transition. A partir des nouvelles bases mises en place depuis deux ans - un président qui gère le politique et les grandes orientations du réseau et une direction générale chargée de l’opérationnel - nous devons repartir avec des objectifs à plus long terme.

Il est important pour moi que l’unité politique se fasse dans notre réseau. Elle doit se faire autour d’un président reconnu par l’ensemble des adhérents. C’est pourquoi je mets une condition : je solliciterai le vote des douze administrateurs dans la mesure où les adhérents marqueront cette reconnaissance en m’élisant au conseil avec le plus grand nombre de voix. Après cela, le conseil d’administration restera souverain. A lui de suivre ou pas le signe donné par les adhérents. En cela ma candidature est différente de celle de Monsieur de Boüard, candidat à la présidence quel que soit le nombre de voix…


TM.com. Votre (vos) grand(s) chantier(s) ?

P.A.
Mes deux axes principaux sont d’une part l’unité politique et d’autre part la croissance de notre réseau. C’est pour cela que je demande à la base de désigner son président. Le pouvoir économique de notre réseau sera, pour les années à venir, le nerf de la guerre.

Nous devons absolument développer notre volume d’affaires en favorisant la croissance interne ou en procédant à l’acquisition de nouveaux points de vente dans des régions où nous ne sommes pas bien implantés. A nous d’aller vers les agences de voyages, de convaincre les adhérents potentiels et de nous adresser à eux comme nous nous adressons à nos clients. Je ne considère pas cela comme du prosélytisme mais bien comme de l’action commerciale.


TM.com. Vous êtes implanté loin de Paris où se trouve le siège de Selectour. Comment allez-vous vous organiser ?

P.A.
En accord avec mes deux associés, je disposerai du temps et de la disponibilité nécessaires pour assurer cette fonction. D’ores et déjà je consacre 30 % de mon temps à Selectour. Je préside la Commission Affaires et j’anime le « Club Affaires » qui regroupe une centaine de points de ventes. Je représente Selectour au sein de l’Alliance. Je siège à la Commission Air du Snav. Avec la nouvelle organisation le poste de président n’a plus les contraintes d’avant. Le poste de président-directeur général qu’occupait Philipe Demonchy n’existe plus. Avec Martine Granier à sa tête, la direction générale effectue un énorme travail.

Lu 3156 fois
Notez


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com