TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Le tourisme de demain sera responsable et durable... ou ne sera pas !

la chronique de Christian Orofino


Rédigé par Christian OROFINO le Mardi 24 Janvier 2012

Le tourisme de demain, sera responsable et durable ou ne sera pas. Tous les mois, Christian Orofino, Président de la commission technique du Tourisme Responsable au SNAV, partagera ses convictions dans une chronique consacrée au tourisme durable et responsable et à ses problématiques.



Alors que les constructeurs automobiles, les entreprises du bâtiment, la grande distribution, l’agriculture, et d’autres activités économiques ont basculé presque toute leur production et leur promotion sur des produits durables, le tourisme non seulement n’y réfléchit pas mais repousse d’une manière épidermique cette tendance de consommation.

Plus de 2 milliards d’euros ont été dépensés, au cours de ces deux dernières années en budget publicitaire, tous médias confondus, pour la diffusion de produits durables.

Quand on connaît les stratégies commerciales à long terme de certaines grandes entreprises qui y ont participé, on comprend aisément que ces investissements correspondent à un positionnement sur des productions durables qui sont définitives et irréversibles.

Quand on demande au responsable du développement durable de chez Renault de quel budget dispose son service, il répond que c’est la totalité du budget recherche et promotion qui est consacré à la voiture propre électrique et hybride de demain, et que le véritable patron du service développement durable est Carlos Ghon.

Nous ne devons pas passer à coté du tourisme de demain

La plupart des grandes entreprises, conscientes que la manière d’exploiter les ressources et les hommes était arrivée au bout d'un processus, ont progressivement transformé leurs processus de production.

Ceci afin de mettre sur le marché les mêmes produits mais en y intégrant des paramètres qui avaient été oubliés jusqu’à présent. Des paramètres qui concernent la protection des hommes et de leurs environnements.

Les jeunes générations tout d’abord (mais aussi leurs parents et bientôt leurs grands parents), influencés par une communication ciblée sur des produits durables et concernés par une information scientifique plus accessible sur le climat ou les effets de serre, sont en train de changer leur mode de consommation.

La voiture polluante n’a plus sa place sur le marché. Le village club entouré de barbelés et polluant l’environnement n’y aura pas davantage la sienne.

Nous ne devons pas passer à coté du tourisme de demain comme nous sommes passés à côté du tourisme en ligne, qui a pris 35% des parts de marché.

Des parts que nous aurions pu conserver si nous avions considéré, à l’époque, qu’Internet n’était qu’une agence de distribution différente.

10 paramètres à intégrer dans nos offres

Si pour certaines industries la transformation de leurs productions représente des investissements techniques et technologiques importants, pour le tourisme il suffit d’intégrer 10 paramètres dans le packaging de nos offres :

1) Dématérialiser les brochures

2) Favoriser les transporteurs ayant une démarche permettant une réduction des gaz à effet de serre

3) Choisir des hébergeurs ayant respecté dans leurs constructions les normes environnementales

4) Sélectionner des restaurateurs privilégiant les produits locaux

5) Veiller à ce que tous les partenaires respectent les règles et lois sociales en vigueur dans leur pays pour leurs salariés

6) Tenir compte des besoins spécifiques des handicapés

7) Se soucier de la protection des enfants notamment dans l’exploitation sexuel des mineurs

8) Accompagner les produits par des informations à destination des clients sur les us et coutumes des pays et régions visités

9) Participer à des projets de développement

10) Afficher l’exemplarité des producteurs et distributeurs touristiques par ces engagements en faveur des hommes et des environnements des pays que nous produisons.

Le tourisme de demain sera responsable et durable... ou ne sera pas !
Ce sont ces quelques simples principes faciles à mettre en place qui redonneront à notre activité plus de profondeur.

Car si nous sommes avant tout des commerçants, les produits que nous commercialisons sont faits avec deux matières premières nobles :la nature et les hommes.

Nous avons donc plus que toute autre activité économique, le devoir de les protéger et nos clients sauront reconnaître, par un retour commercial, l’engagement de toute une profession pour un tourisme durable et respectueux.

Christian OROFINO
Président de TOURCONSEIL
Ex PDG et DG du TO VISIT FRANCE
Président de la commission Tourisme responsable du SNAV

Lu 5621 fois

Notez


1.Posté par Jean-Jacques MARCHI le 28/01/2012 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je souscris effectivement à votre approche, même si je doute encore de la sincérité des démarches vertes entreprises dans d'autres secteurs économiques (je suspecte la machine à laver "greenwashing" de tourner à fond).
Pour ce qui est du tourisme, les transports représentent 75% des émissions de gaz à effet de serre ; parallèlement l'époque de l'énergie fossile bon marché est révolue. Votre paramètre n°2 me semble, et de loin, le problème n°1 ! Car sans voyage pas de tourisme...
Or, demain ou plutôt après-demain, en cas de limitation des transports (sous l'effet de contraintes écologiques), ou bien de pénurie énergétique, le tourisme, activité "frivole", sera fort mal placé pour être prioritaire face à d'autres secteurs d'activités jugés plus "sérieux".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com