TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léa : ''On est tous en train de crever... et personne n’y peut rien !''

La life de Léa, l'agent de voyages (presque) blonde


Rédigé par Léa le Mardi 23 Octobre 2012

Je ne suis pas voyante, mais au mois de juin (il y a quatre mois, donc un siècle…), j’avais titré « ça sent le sapin... ». Là, à l’orée de l’automne, je dirais même davantage « ça sent tellement fort le sapin que ça m’en donne mal au crâne »...



Dans un monde où tout le monde travaille avec tout le monde, la mort de quelqu’un te rapproche inexorablement de la tienne. Tu sens le souffle rauque de la faucheuse sur ta nuque ? Méfie-toi, elle se rapproche. / Photo DR Raf
Dans un monde où tout le monde travaille avec tout le monde, la mort de quelqu’un te rapproche inexorablement de la tienne. Tu sens le souffle rauque de la faucheuse sur ta nuque ? Méfie-toi, elle se rapproche. / Photo DR Raf
Les odeurs de mort et de sapin m’entêtent.

J’avais commencé à faire une liste de ces TO moribonds, de ces compagnies aériennes fragiles, ces distributeurs qui ne tenaient qu’à un fil et qui ont vu le fil se rompre.

Mais depuis dix jours que je veux écrire cette chronique, je n’arrête pas de compléter, raturer, ajouter des prestataires qui sont en train d‘agoniser.

Et tout est lié. Depuis cette exposition de prix barrés, de promesses de « vol à 1 € », d’enfants gratuits, de taux de réduction faramineux… plus aucun client n’a de repère prix.

La récente chronique de François Weill dans TourMaG m’a interpelée : discounter la croisière reviendrait à dégrader le produit.

Élémentaire, non ?

Cette « nouvelle clientèle » avide de prix n’a pas les moyens de payer des extras, se présente à la soirée du commandant en tenue de sport, et du coup, la clientèle « historique » des croisiéristes part voir ailleurs.

On est tous en train de crever, et personne n’y peut rien

Merci d’avoir ouvert un œil.

Ça se passe comme ça dans le secteur de l’hôtellerie depuis des années.

Quand je vois des hôtels 5* se lancer dans des promotions folles et faire du all inclusive, ça me fait mal.

Surtout quand ces offres sont distribuées sur des sites web de déstockage (vous voulez des noms ?) et que n’importe qui peut acheter n’importe quoi en trois clics.

J’évoquais ce douloureux problème la semaine dernière

On est tous en train de crever, et personne n’y peut rien.

Et chaque prestataire en faillite entraine dans sa chute ses clients et fournisseurs.

Dans un monde où tout le monde travaille avec tout le monde, la mort de quelqu’un te rapproche inexorablement de la tienne. Tu sens le souffle rauque de la faucheuse sur ta nuque ? Méfie-toi, elle se rapproche.

Il nous reste qui comme TO spécialiste de l’Espagne à la carte ? Personne...

Allez, je me lance dans un petit inventaire à la Prévert :

Lufthansa, l’ex compagnie aérienne modèle d’Europe transfère son activité moyen-courrier à sa filiale à bas coûts Germanwings. Seules les liaisons au départ de Francfort, Munich et Berlin restent opérées par Lufthansa.

Les liaisons point à point depuis les villes moyennes allemandes passent chez Germanwings. Casse sociale en perspective. Pour les PN, c’est tout de suite « travailler plus pour gagner moins »

Hello, compagnie charter suisse a déposé son bilan cette semaine en raison « de l’incapacité de paiement de deux gros clients français ». Euh… on peut avoir des noms s’il vous plait ?

Histoire de ne pas payer les TO en question tant que nos clients ne sont pas partis / revenus ?

Je vous rappelle la situation en Espagne ? Malgré la faillite de Spanair cet hiver, Air Europa baisse ses capacités et rend des avions. Et Easyjet, l’ex-star du ciel espagnole ferme sa base de Madrid et tous ses vols intérieurs en Espagne continentale.

Circulez, y’a (presque) plus rien à voir.

Tiens… tant qu’on y est avec l’Espagne et les compagnies aériennes, on parle de Travelplan ? Les filiales française et italienne ferment. Là. Maintenant. Au 31 octobre. Comme ça. Propre. Plus rien.

Il nous reste qui comme TO spécialiste de l’Espagne à la carte ? Personne.

Fram, Nf, STI, Kuoni... l'inventaire se poursuit

On peut parler de FRAM ?

Selon Marie-Christine Chaubet, il faut 30 millions tout de suite pour sauver l’ancien fleuron du tour-operating indépendant français et 30 autres millions très vite pour relancer la vieille machine grippée.

Georges Colson ne dit rien, comme ça il ne peut pas dire (comme d’hab) le contraire de ce que dit sa demi-sœur.

Et NF (allégée de 30% de son personnel parti voir ailleurs s'il y avait davantage de travail) sans ses clubs, c’est toujours NF ?

On parle de Thomas Cook ? Non, pas Thomas Cook, on n’a pas le droit. Thomas Cook est cotée en bourse alors si j’annonce de mauvaises nouvelles à son propos, le cours va baisser et ça va être de ma faute.

N’empêche qu’un gentil banquier a offert à la vieille dame british une ligne de crédit. Qui l’a requinquée.

Comme STI. Jusqu’à quand ?

Et Kuoni ? Vous vous souvenez qu’il y a un an, le TO suisse rachetait le TO belge Best Tours pour la modique somme de 700 000 € ? (soit la bagatelle de 130 000 mojitos).

Pile un an après, la marque Best Tours est abandonnée. Adieu 700 000 €, production et équipe commerciales, seaux de mojitos et ambitions de développement. De toute façon, Kuoni se retire de 4 marchés européens. Fin.

En ce moment, qui pourrait fanfaronner ?

Je ne m’étendrai pas sur la faillite de la petite agence de quartier.

Ça me donne envie de pleurer à chaque fois et l’exemple peut-être dupliqué à l’infini. Je souhaite tout de même revenir sur ce qu’il convient d’appeler un « mini réseau ». Mini ? Laissez-moi rire (ou plutôt pleurer). C’est jusqu’à combien « mini » ?

Alpilles Voyages, la bagatelle de 30 points de vente et 57 salariés, SOIT près de 1% des points de ventes agences de voyages de France a été liquidée la semaine dernière.

Un coup de javel pour nettoyer par le vide ce qui sentait encore la lavande il y a quelques jours et d’ici trois mois, tout le monde aura oublié Alpilles Voyages.

Tu ne me crois pas ? Tu te souviens de Wasteels ? Tout le monde a oublié Wasteels. Et les stars du sur-mesure ne vont pas bien.

Voyageurs du Monde (dont les communiqués brillent d’habitude) annonce la fermeture de son agence de Caen et la déprogrammation de l’ouverture de celle d’Orléans. « en 2013, on va faire le dos rond » déclare Jean-François Rial. Ben tiens !

En ce moment, qui pourrait fanfaronner ?

Tout le monde va faire semblant de bien travailler. Jusqu’à quand ?

Tout le mois de novembre, les conventions des réseaux d’agences de voyages vont se succéder.

Tout le monde va faire semblant de bien travailler. Jusqu’à quand ? On est fragiles. Tous. Il ne manquerait plus qu’un drame de plus pour qu’encore nombre d’entre nous tombe comme au temps des famines ou des grandes épidémies.

Que nous réserve l’hiver ? Une révolution, une épidémie, une catastrophe naturelle ?

Les pilotes d’Air France (et une certaine catégorie de personnel de la SNCF) vont tenter d’accélérer les choses en nous lançant une petite grève bien moisie au départ des vacances scolaires de la Toussaint. Ça devrait bien en fragiliser quelques dizaines de plus…

Et pendant ce temps là, nos « anciens clients » réservent sur Groupon ou sur Expedia. Et nous ? On ressort nos petites robes noires sobres et classiques et on cherche comment attacher une mantille.

Je suis désolée de ne pas vous faire rire aujourd’hui, mais je n’ai pas le cœur à ça...

Lu 15080 fois

Tags : lea
Notez


1.Posté par CC le 24/10/2012 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit Léa !!! C'est une belle synthèse de la réalité dans notre profession!! Ce qui me ramène à dire que l'article paru ce jour dans Tourmag "Conseiller Voyages Spécialiste, l'expertise qui fait vendre" est bien ambitieux face à la réalité, idem le salaire de 24K€ annoncé!!!!! Bref, c'est la cata dans la profession et sans vouloir être morose, ce n'est que le début!! Merci pour cet esprit d'analyse que tu nous fais partager et ton objectivité sur la profession, mais aussi pour ton humour qui reste d'une importance capitale de nos jours !!!!!

2.Posté par La Rédaction le 24/10/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Remarque d'ALAIN LE SCOUEZEC (Donatello)

Cher Jean,

Je n’ai pas trouvé sur l’article de Léa aujourd’hui la possibilité de poster un commentaire, c’est pourquoi je me permets de te l’envoyer.
Je souhaitai juste rappeler que contrairement à ce qui est écrit dans l’article sur la disparition du « dernier » TO spécialiste de l’Espagne, il reste donc Donatello !
Nous programmons cette destination avec une brochure dédiée de 132 pages depuis 25 ans !!!
Merci de ton écoute.

Bonne journée

ALAIN LE SCOUEZEC

3.Posté par dom31 le 24/10/2012 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il reste Voyage Privé, mytravelchic, Brandalley et bien d'autres qui proposent des prix fort honorables et des indications très pro. Le monde change Léa et la nature a horreur du vide et le client lui a horreur des surcoûts non justifiés. J'ai envie de dire à M A Le Scouezec que oui il reste Donatello mais que les agences sont loin d'être préoccupées par le client, j'ai un tas d'exemple à lui communiquer s'il le désire.

4.Posté par cc le 24/10/2012 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok, si Voyage privé, my travelchic et tutti quanti qui proposent des offres en masse sont la solution pour ces chers clients dont ils se préoccupent plus que les agences, alors pourquoi moi qui suis TO producteur, je reçois sans cesse des appels d'agences dont les clients demandent le produit qu'ils ont vu sur le net? Pourquoi viennent-ils chercher la même chose en agence alors qu'ils sont soit disant comblés et rassurés par les offres du net? Par simple pitié envers les agences qui ne se préoccupent pas d'eux? Ok le monde change, mais alors que les clients assument ce changement et ne fassent pas travailler les agences dans le vide (sachant que la nature a horreur du vide)!!!!

5.Posté par dom31 le 24/10/2012 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela s'appelle la comparaison et il faut en être satisfait surtout si lesdits clients viennent chez vous pour comparer les prix et les services. S'ils vous appellent pour comparer les offres du net, c'est intéressant à plus d'un titre, mais je suis sûr que vous savez l'apprécier. Au fait les ventes par le Net représentent quel pourcentage aujourd'hui ? Est-il en diminution ou en augmentation ? Quel est le taux de satisfaction des clients ? + ou - que celui des agences classiques ? Quels sont les ACD (avantages concurrentiels déterminants) des agences contre le Netourisme ?
Mais dans votre post, vous donnez la réponse.

6.Posté par Banal le 24/10/2012 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vrai. Comment justifier des tarifs 15 ou 20% plus cher chez une agence par rapport à internet? Le simple discours, sensé et logique, qui consiste à dire que le client paye son voyage mais également ma gamelle et mon toit n'est plus suffisant.
Ce qui m'amuse en fait, c'est de voir les consommateurs pleurer la disparition des emplois, et s'excuser de préférer payer moins cher pour pouvoir rembourser le crédit de la maison, de la voiture, du dernier Iphone et de la nourriture pour le chien.
Mais aujourd'hui, le consommateur est averti, il sait mieux que tout le monde et plus que personne, pour vous dire à quel point il est au courant, de ce qu'est la "juste valeur d'un produit". Je ne blâme pas les clients qui passent par Internet. Mais il leur faut aller au bout de la logique: arrêter de fréquenter les agences de voyages et cesser l'hypocrisie qui consiste à dire: je vais acheter sur internet mais je vais quand même faire bosser les agences pour rien. Parce que le conseil est gratuit et personnellement, ni moi ni Robert qui fait as petite sortie du Samedi à l'agence du coin pour sa BA de la semaine ne vivons d'amour et d'eau fraiche.

7.Posté par TOPTOURISME Spain S.L le 25/10/2012 10:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vrai que le secteur du tourisme change vite, très vite mais il ne faut pas céder à la morosité ambiante et se résigner.
Je souhaiterais aussi faire une commentaire suite à la remarque : "Il nous reste qui comme TO spécialiste de l’Espagne à la carte ? Personne..."
Nous sommes un TO spécialiste de l'Espagne particulièrement dans le séjour sportif et qui se nomme Toptourime, nous sommes solidement implanté à Barcelone depuis presque 10 ans.
Nous ne sommes pas aussi connu que Marsens ou Donatello mais nous existons !
Je peux donc proposer des séjours et circuits sur mesure ou à la carte, qu'on se le dise :-)
Bonne journée à tous.

8.Posté par CC le 25/10/2012 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas contre le netourisme dont je ne connais pas les chiffres ascendants assurément! Je parle juste de ce que nous vivons au quotidien nous To et Agences sur le terrain face aux clients. Et 'il est faux que les agences ne se préoccupent pas des clients. Exemple: Pour vendre un dossier d'une famille de 5 pax sur une promo Toussaint, cela nous a pris à l'agence et nous-mêmes 1 semaine, avec des questions et appels incessants, de nombreux échanges de mails pour un produit des plus classiques (revendu au même prix par l'un des distributeurs du net cité ci-dessus). Ici sur un même produit, au même prix, l'ACD est sans aucun doute, l'écoute, le conseil, l'expertise, l'accompagnement du client dans son choix et dans sa décision! ". Enfin, on parle de comparaison pour le client, ok cela est naturel. Mais difficile de demander à une agence de s'aligner sur le prix (vues les offres sur le net qui sont temporaires, en places limitées, avec des réducs et accords spéciaux avec les TO (à l'exception de quelques produits comme les nôtres proposés sur le net au même prix qu'en agence). Et l'agence elle, devrait non seulement s'aligner, gagner peu ou pas d'argent et en plus être au service du client en passant une semaine sur un dossier classique comme si c'était un super dossier à la carte qui lui ferait gagner sa vie!!?? Ce n'est pas moral et correct de la part du client de demander les mêmes prestations, au même prix, mais avec 2 voire 3 fois plus de temps de travail pour l'agent de voyage. Il devrait comprendre que le service qu'il demande en plus se paye et que tout travail mérite salaire!!!

9.Posté par fafa le 25/10/2012 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon mais Lea, tu es definitivement une cruche,

Le veritable probleme est aujourd hui la concurrence illegale d acteurs qui se sont engoufres dans la breche cree par Novelli et sa volonte de liberaliser toujours plus les marches .
La quasi absence de papier sur ce sujet est affligeant de la part des journaux specialises .
Le marche de la vente de voyages etait souffrant, Novelli l a acheve au lieu de le proteger .
Je rappelle que normalement, la loi prevoit l OBLIGATION d etre reference chez Atout France avec les garanties et assurances qui vont avec .
Quelquesoit le niveau d intervention, sous traitant y compris, nous sommes censes repondre a ces obligations afin d entrer dans la ronde .
Novelli a permis le contraire, prenez l exemple de Call Expert (contrairement a Lea je cite vraiment des exemples et je ne fais pas semblant de le faire) .
Call Expert est un centre d appels installe dans des zones franches ou il se gave d aides de l etat pour au final payer les gens 1000 euros par mois, sous la convention syntec .
C un pur scandale et tout le monde s en fout .
Le probleme est que cela coute moins cher aux TOs et autres agences en ligne , les autres distributeurs comme les agences classiques ne peuvent pas suivre...et on s etonne en disant que la baisse du prix des croisieres explique la crise, Lea tu te fous de nous je pense .
Connais tu le prix moyen d une croisiere en Mediterranee, je ne te parle pas de faire Barcelone Marseille au mois de Novembre alors pour une fois recherche vraiment tes infos ...?
Quand je vois cite en exemple Voyageprive , cela me fait bondir .
Tous ces acteurs qui sous traitent a des centres d appels qui ne sont pas Atout France .
La loi n est pas respectee et si le SNAV faisait son travail, cette concurrence serait plus limitee .
Inutile de chercher plus loin comment en reduisant ses frais de personnel, les acteurs internet reussissent a tuer les agences .
De plus , le modele eco de Voyage Prive est construit sur : Je te prends les sous et je te vends un produit qui n a pas grand chose a voir avec celui que tu avais choisi...quand les agences classiques remboursent les clients si le produit en demande n est finalement pas disponible . Chez Voyageprive on est plus souvent dans la vente forcee que dans la force de Vente...
Entendons nous bien, je suis pour la distribution via internet, mais je dis simplement que si on joue tous au meme jeu, nous devons tous suivre la meme regle du jeu.
Atout France est cette regle du jeu .
Que fais Colson et le SNAV.....pour le moment rien, ;malgre des alertes lancees depuis de nombreux mois . DEPLORABLE mais lui meme fait appel a des sous traitants non references a Atout France .
Pour finir une citation d Einstein : Le monde ne sera pas detruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire . ..Le SNAV DOIT FAIRE SON TRAVAIL A SAVOIR DEFENDRE L INTERET DES AGENCES DE VOYAGES QUI PAIENT UN PRIX ELEVE POUR ETRE ATOUT FRANCE .

10.Posté par CC le 25/10/2012 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fafa, je vous trouve dur avec Léa!! Par contre, je suis d'accord pour dire que si nous en sommes là c'est bien parce que depuis les 10 dernières années on a laissé faire n'importe quoi à n'importe qui, sans limites (le net, les hypers, les smart box...) !!!! Tout secteur a voulu lui aussi avoir sa partie voyages!! Même l'épicier du coin aujourd'hui peut vendre des voyages, les banques, les vendeurs de chaussures. Ils s'y mettent tous comme si c'était le créneau en or du siècle !!!! Ils ont tué et sali la profession et les autorités supérieures ont laissé faire!!

11.Posté par David le 26/10/2012 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et en plus de Donatello et Toptourisme je rappelle qu'il y a également Viajillo spécialiste de l'Andalousie à la carte.

12.Posté par Jean-pierre le 26/10/2012 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ça fait maintenant des années que nous nous plaignons de la crise, d'internet ...

Oui mes chers amis c'est bientôt la fin de notre métier, allez on se donne encore 5 ans, 10 ans maxi avant que la dernière agence de voyages ferme en France.

Et il restera qui ? Des vendeurs de prix ! Les gens comparent de plus en plus et n'hésitent pas a réserver sur des centrales hôtelières non immatriculés en France !
Même les hôteliers jouent de moins en moins le jeux avec les T.O. ou réceptifs en directs ! Sans parler des compagnies aériennes qui nous prennent vraiment pour des cons puisqu'elles réalisent 60-70% de leur chiffre d'affaire avec nous alors qu'ont achètent au même prix qu'au client direct !!!!

Amis agents de voyages, T.O. (les deux vont ensembles et ne peuvent pas faire sans l'un l'autre) nous sommes voués à la disparition ...

Amitiés

13.Posté par dom31 le 26/10/2012 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même si je suis sur la longueur d'onde de bcp de posts et même celui de JP, je me dois de me modérer. En effet, lors d'une étude sur les ventes d'essence par les marques et par les grandes surfaces, il était bien de dire que d'ici 10 ans, les stations sous marques auraient disparu. Et bien, non ! Certes bcp de stations ferment mais celles qui ont ajouté un plus, des services, un complément d'offres (vous ne viendrez plus chez nous par hasard) résistent et vendent l'essence, tout le monde le sait, 10% à 15% plus chers. C'était en 1995... La révolution lancée par Leclerc a fait bouger le paysage mais ceux qui ont su s'adapter continuent de vivre correctement et les dinosaures sont morts ou en passe de l'être. Autre chose si les syndicats avaient encore du pouvoir, cela se saurait .... avec ou sans Novelli ! Au fait que devient la personne désignée par le gouvernement pour relancer le tourisme et qui était dépeinte dans un article de TourMag comme une véritable professionnelle ?

14.Posté par phil2mars le 29/10/2012 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Fafa... non Lea n'est pas une cruche! se refigier derriere l'argument de l'agrément est un faux probleme. Ca ne coute rien si ce n'est avoir la capacité professionnelle, et une garantie bancaire qui te coute pour une agence dans les 3000 e ? tes concurrents deloyaux ils peuvent s'en payer 100 d'agréments !!!
La realité c'est que les agences ne se sont pas adaptées. La plupart des TO non plus. D'ailleurs etait ce vraiment faisable... et ils vont mourir ...

Le challenge reussi plus ou moins par les agences corporate a completement fait long feu dans le loisir... les Egencia , Amex and Co elle se remunerent sur le service , l'économie lesprestations fournies plus sur les coms... pendant ce temps la partie " loisir' n'a rien changé et aujourd'hui à moins d'une revolution forcée par exemple avec la Commission ZERO des TO et Croisieristes c'est mort...les agences ne sauront pas toujours pas vendre leurs services.

Donc oui Lea a raison : On va tous mourir .Enfin , pas moi. C'est fait.

15.Posté par fafa le 30/10/2012 05:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Desole d insister mais ecrire qu avec la crise, les defections d un grand nombre,les impayes il est facile de trouver une garantie financiere et des assurances c est se voiler la face .
Je rappelle que m devant les cas de force majeur, nous sommes responsables .
Il est tellement facile de disposer des garanties que call expert travaille dans le tourisme depuis dix ans sans l etre . De plus ne pas etre immatricule permet d eviter d etre soumis a la convention collective des agences de voyages . Ainsi les call experts and co se dispensent de payer les employes sur 13 mois . Avec syntec ils paient les collaborateurs sur 12 mois . Quand on tire la bobine d Atout France, on decouvre des frais qui sont au final tres importants . Si je comprends bien certains d entre vous, ne pas respecter la loi est normal et c est precisement sur ce point que vous faites erreur. Agent de voyages est un metier regi par des regles et des lois precises . Le seul travail a faire est de forcer tous ceux qui veulent leur part du gateau a participer aux frais . Le metier continuera pour une raison simple,les clients seront toujours la . Je suis actuellement en pleine foret amazonienne dans un petit coin perdu du Perou et l hotel est FULL depuis presque 3 mois .
On voit ce que donne la Liberalisation a outrance avec le marasme economique depuis la crise de 2008 . Ecrire que l anormal est normal est irresponsable . Quant aux syndicats, ils servent a quelquechose, sans quoi tu n aurais jamais eu 5 semaines de conges payes mon ami . La encore c une heresie de penser que tout pouvoir soit il economique peut fonctionner sans contre pouvoir . Je souhaite que les vieux dinosaures degagent vite afin de permettre aux jeunes motives de se bouger . Nous, jeunes agents de voyages n avons pas comme seul objectif d aller nous gaver de champagne a Maurice 4 fois dans l annee sans jamais penser aux peites mains que sont les vendeurs . Nous nous sommes adaptes bien avant les vieux elephants que nous croisons au SNAV .
Nous allons creer nos agences a domicile, nous allons partir travailler a l etranger et les agences reussiront a s en sortir, elles seront moins nombreuses mais non elles ne disparaitront pas . Elles se specialiseront et si nos gouvernants comprennent qu il faut un ministere a part entiere et que le tourisme ne s entend pas seulement sur les touristes etrangers venant visiter la tour eiffel mais aussi le metier permettant aux francais de partir a l etranger, alors nous reussirons . Pour rappel, seuls 10 % des francais partent en vacances a l etranger, la marge de progression est enorme .Ceux qui se sentent deja disparus, bon vent, a ceux qui veulent se battre comme des DonQuichote, Bienvenus ...

16.Posté par phil2mars le 30/10/2012 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Fafa : T u manies le paradoxe tu vantes le respect des regles françaises ( agrement etc... ) et tu es le premier à vanter le contournement des regles ! je te cite :
"Nous allons creer nos agences a domicile, nous allons partir travailler a l etranger et les agences reussiront a s en sortir, "

Bien sur vu comme ça ... s'implanter hors de France ... ouvrir un hotel en Amazonie ... je ne dis pas le contraire...
Mais dans l'état actuel des choses c'est le manque d'adaptation qui rend les agences françaises d'aujourd'hui obsoletes.

LEs call centers sont aujourd'hui adaptés à la demande de masse et sont 100 fois plus vendeurs , y a pas photo ( oui je sais on les fait vendre à coup de trique et de turn over , mais c'est une bonne experience de vente " a la dure" et j'en connais du coté de monaco qui sont trés contents... )

Aujourd'hui le seul moyen de revolutionner ce monde c'est de passer à la commission zéro .Plus de com , mais des marges arrieres...

Ca sera un carnage , mais le seul moyen de sauver un métier que le marché ne reconnait plus aux agences : Celui de conseiller ses clients.

J'emploie le futur et pas le conditionnel , parce que ça c'est dans les tuyaux ..quoique les TO ou les croisieristes disent ....





17.Posté par fafa le 31/10/2012 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Decidement nous ne sommes pas de la m planete Phil ce qui se comprend vu ton pseudo ...
Tu peux creer une agence a domicile qui soit Atout France et tu peux te specialiser sur des produits en tentant une experience a l etranger, je ne sais pas ou tu comprends une invitation a contourner quoique se soit .
les call centers sont adaptes a la loi Novelli et font des economies de personnel en ne respectant pas les lois . Apres qu il y est des gens competents dans ces call centers, je n en doute pas .
C est le service qui est deplorable et bien souvent, les prix ne sont pas si interessants .
La seule chose que je reclame est que le SNAV se bouge pour defendre les interets des agences qui cotisent .
Quand je vois des stands de call centers non immatricules a Top Resa, je trouve cela hallucinant mais ils ont raison puisqu en graissant la patte de vieux corompus, ils peuvent avoir pignon sur salon...
Relis moi, je n emploie ni le conditionnel, ni le futur mais bien le present .
Prenons le pari que contrairement a ce qu ecrit Lea, on ne disparaitra pas mais on se specialisera, on deviendra davantage des agences receptives pour les millions de visiteurs, on fonctionnera evidemment avec le marche internet mais non on ne disparaitra pas .
Cela implique tout le contraire du systeme des marges arrieres que tu preconises .
Je suis par contre plus inquiet pour les TOs...
Je te remercie de cet echange qui reste constructif car au final on se retrouve dans notre amour des voyages et notre envie de partager nos petits savoirs sur les voyages...Le bonjour a nos amis de Marseille...

18.Posté par REDA akdache le 11/11/2012 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous, mais pourquoi poster vos commentaires sous des pseudos?
Alors, je vais essayé d être concret :
- le client est un salarié de PSA par exemple ,il n achete plus en agence,cette derniere licencie, ferme, donc personnel et patron , n auront plus les mêmes moyens, donc ne consommeront plus pareils, alors s ils sont par exemple 4 , et s ils sont en couples , ça va faire 8 , et ça fera moins de voitures à acheter, donc PSA , va à son tour licencier , et ce même client se retrouvera lui aussi sans travail, et donc non seulement, n aura plus les moyens de voyager mais aussi de consommer et la ,ses enfants non plus n accèderont plus au marche du travail.
Alors je dis , aujourd hui c est la mort de l agence oui ,mais ne vous inquiétez pas, il y aura la mort du "Clients", aussi,
Les salariés de PSA étaient des clients d agences, puis d internet puis des compagnies aériennes en direct, ceux d Alcatel, et bien d autres que l on voit tous les jours à la télé , pleurer d avoir été licenciés ,ceux la mêmes , nous disaient, je vais sur internet, je m en fou de vos arguments, Et aujourd hui. Ne pourront meme plus voyager.
Une chose est sûre , aujourd hui , les billets d avion sont plus chers qu avant internet, les propos en francs étaient moins chers que les promos en euros aujourd hui .
Il y a et y aura le phénomène de cascades, tous le monde sera touché ,
Même les produits fabriqués dans les pays ou la main d oeuvres est moins chère, ne trouveront plus de clients ici, puisque faute de travail, ils n auront plus les moyens de consommer .
Au delà de l agence de voyages, ce sont tous les métiers sont touché ou le seront.
Aller bon courage

19.Posté par Marc Desmoulins le 01/12/2012 06:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis tout pas tout à fait dans vos professions... mais j'en vis, et bien... Je publie des catalogues, des livres, des articles... et je contribue à faire vendre des voyages.
Ce qui m'attriste, c'est la passivité des agences qui ne vont pas lutter en s'organisant, en partageant les informations, en ne cherchant jamais de solutions innovantes pour gagner leurs clients.
Oui, c'est dur, oui vous avez des soucis à vous faire, mais vous restez les bras croisés en attendant le jugement dernier... Eh bien, croyez moi, les solutions existent pour ajuster la profession, pour accorder vos instruments et former un orchestre plutôt que chanter seuls aux coins de rues.
Je n'ai pas vocation à faire de la publicité pour aucun des acteurs qui vous aideraient si vous le demandiez et surtout pas pour moi-même, j'ai deux ans de délai dans les commandes, je ne prends pas de clients supplémentaires...
Mais au lieu de pleurer, regardez ceux de vos collègues qui réussissent avec des talents particuliers, des connaissances spécialisées et qui savent comment attirer le client... puis ensuite, ils savent garder ce même client jusqu'à la saison prochaine.
Il y a trois parties dans un avion... Vous le savez bien mieux que moi, alors pourquoi ne viser que le troisième tiers... Il y a une partie de clientèle qui dans tous les cas n'arriverait jamais chez vous, et alors?
Comprenez que le marché est immense... que les divers "Printemps arabes ici ou là" et les "Révolutions" sont des opportunités pour vendre plus loin et mieux, pour aller ailleurs vous aussi... La crise est bien présente et une partie de la profession est en train de décrocher... Alors tant mieux pour les autres... Elaguer un arbre donne plus de vitalité à celui-ci, mais aussi à beaucoup d'autres dans la foret, alors n'est ce pas une opportunité pour remettre en question des pratiques que vous ont apprises vos grands-parents?
Nous sommes au vingt-et-unième siècle, bon sang, réveillez-vous ou attendez patiemment...

Savez-vous au moins quels segments de clientèle vous sauveront? Je crois que OUI, vous le savez...
Savez-vous comment gagner des parts de marché quand tout va mal? Eh bien je crois que vous allez y réfléchir dés aujourd'hui... et plusieurs d'entre vous vont trouver leur solution personnelle.
Savez vous comment ne pas perdre vos parts de marché... Eh bien, ca, c'est bien plus facile... Vous trouverez.
Si vous lisez "TOURMAG.COM", vous cherchez... alors, vous trouverez.
En deux saisons, vous allez retrouver l'optimisme... "Vouloir c'est pouvoir".

Une citation: "Ou peut-on trouver les réponses à ses propres questions... C'est à l'intérieur de soi-même!" (Confucius. environ 510 Avant JC).
(Je suis désolé de ne pouvoir répondre à aucune question, je ne met que rarement l'ordinateur en marche et je voyage 90% de mes jours et nuits--- Je ne suis sur aucun réseau je lis mes emails avec plusieurs semaines de retard.)
Merci d'avoir lu jusqu'au bout!
Marc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com