TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léa : la France a peur et les agences de voyages sont vides...

La life de l'agent de voyages (presque) blonde


Rédigé par Léa, l'agent de voyages (presque) blonde le Mercredi 22 Octobre 2014

« La France a peur » déclarait Roger Gicquel en ouverture du journal télévisé du 18 février 1976. Si vous n’avez jamais vu cette vidéo, cliquez-ici (Et imaginez Laurent Delahousse faire pareil). 38 ans ½ plus tard, la France a peur et les agences de voyages sont vides. Comme quoi, l’histoire bégaye... même si elle ne se répète jamais !



La France a peur et les Français vont mal. Alors chez Big-Boss Voyages et dans les 5000 autres agences de voyages de France, on doit tous se mobiliser pour leur donner envie de partir... /DR Raph
La France a peur et les Français vont mal. Alors chez Big-Boss Voyages et dans les 5000 autres agences de voyages de France, on doit tous se mobiliser pour leur donner envie de partir... /DR Raph
La France a peur de tout.

La France a peur des fanatiques islamistes qui peuvent frapperles ressortissantsfrançais n’importe où depuis que le pays est « en guerre » contre le terrorisme.

Ils peuvent nous frapper dans les 43 pays dont tout ou partie est désormais classé en « jaune » (couleur que ne connaissait pas encore le Quai d’Orsay il y a quelques mois) ou n’importe où.

Et pourquoi pas à Paris ?

Plus ou moins discrètement, la RATP et les grands magasins ont renforcé les mesures de contrôle.

Dimanche, je suis allée me balader sur les quais de Seine et j’ai été surprise de voir autant de gendarmes en tenue de très haute sécurité aux extrémités de chaque pont de Paris.

La France a peur d’Ebola. Certes, quelques ressortissants européens ont déclaré la maladie.

Tous ceux-là ont été contaminés en Afrique de l’ouest. Quand les cas ont été déclarés, les malades ont été rapatriés, isolés, traités et guéris.

Ça devrait être une affaire classée.

C’est dramatique pour les populations des pays pauvres qui n’ont que des accès limités aux soins, mais nous, on a la chance de pouvoir se soigner.

La France a peur et les Français vont mal...

La France a peur mais elle est mobilisée.

La France a peur de la déflation, la France a peur de la poussée des partis extrêmes, la France a peur de perdre son emploi, de voir sa retraite non revalorisée, de devoir « encaisser » la baisse des allocations familiales ou d’autres prestations sociales.

La France a peur et les Français vont mal. Alors chez Big-Boss Voyages et dans les 5000 autres agences de voyages de France, on doit tous se mobiliser pour leur donner envie de partir.

Pas question d’entretenir la psychose et d’expliquer (même si c’est du bon sens) qu’une bombe peut exploser demain gare de Lyon, sous le tunnel sous la Manche ou dans le RER.

Bon… l’autre jour, je n’ai pas pu me retenir : un couple de paranoïaques est venu en tremblant annuler un voyage à Agadir « parce que, vous comprenez, on ne serait pas tranquilles sur place ».

Ca leur a coûté 658 € en frais d’annulation et je n’ai pas réussi à m’empêcher de leur lancer au moment où ils quittaient l’agence « et faites bien attention en traversant la rue, hein, on ne sait jamais... ».

Qu’est-ce qu’on peut faire ?

On peut par exemple expliquer qu’il y a eu un cas d’Ebola au Sénégal et qu’il a été traité.

Et peut-être rappeler que la grippe touche en France chaque hiver entre 2 et 7 millions de personnes et que (selon les sources que j’ai trouvées), 350 à 2000 personnes meurent de la grippe chaque année dans notre pays.

Dans 2 semaines, je pars en Turquie...

Alors, que faire pour donner envie à nos clients de passer dans nos agences de voyages pour partir en vacances ?

1) On rassure : on explique, décortique, décode (une vraie explication de texte…) les recommandations du Quai d’Orsay :

On montre que le Maroc (hors Sahara occidental) est en vert, on s’amuse à prouver que si le Vietnam est en jaune, c’est bien que le jaune (la fameuse « vigilance renforcée ») correspond à une alerte du type « signalez-nous tout colis abandonné et surveillez votre portefeuille ».

Bref, du bon sens.

2) On communique : si Coralie est bronzée, c’est parce qu’[elle était] « au Maroc la semaine dernière », si je demande aux clients d’être réactifs, c’est « parce que dans 2 semaines, je pars en Turquie pour une petite semaine, et ça serait bien que je boucle vos réservations avant mon voyage ».

Les clients ne disent rien mais ça doit les faire réfléchir un peu. On est jeunes, belles et enjouées : il n’y a aucune raison qu’on ait envie de se suicider en partant là-bas.

3) On pipeaute un peu : quand un client semble hésiter un peu sur le bien-fondé d’un déplacement dans un pays précis, on prévient discrètement les collègues.

Et là, il y en a toujours une qui appelle son propre numéro de téléphone en jouant la comédie (penser à parler bien fort et à articuler : « Bonjour Madame Machin, c’est X de Big-Boss Voyages.

J’ai réussi à vous trouver des vols à prix raisonnables pour Marrakech mais les deux riads que vous aviez repérés sont complets.

Les flippés veulent annuler ? On applique les frais d’annulation !

Je vous envoie un mail avec d’autres propositions mais il faut vraiment se décider vite, vous me rappelez ce soir ou demain ? »

Variante : « La liste d’attente du Paris/Dubaï a été confirmée alors j’ai émis les billets et confirmé l’option pour les chambres comme convenu hier. Je débite votre CB et vous passez à l’agence demain récupérer tout ça ? »

Quand je dis qu’on pipeaute, c’est parce que vraiment… on ne nous demande pas grand-chose sur le Maroc ou Dubaï en ce moment… inutile de se voiler (la face).

T’as compris la blague ?

4) On fait comme si de rien n’était : et que je te fais un e-mailing sur le Maroc, et que je te décore une vitrine aux couleurs du Sénégal… mais on pousse quand même plus ou moins discrètement les destinations considérées comme « sans risque » type Caraïbes (notre best-seller en ce moment)

5) On ne laisse rien passer : les flippés qui veulent annuler ? On applique les frais d’annulation.

Les gens qui nous parlent des événements, on ouvre de grands yeux et on demande « quels événements ? » (forcément, ils n’ont rien à répondre…) et ma préférée : « ouh la la, vous avez l’air soucieux, vous. Vous avez besoin de vacances ! »

En attendant, les réservations sur l’Afrique sont au point mort, notre chiffre de septembre est en baisse de 20% et l‘agence est vide.

Du coup, je m’offre une petite escapade à Istanbul début novembre !

Parce que moi, je ne suis pas flippée et il en faudrait bien davantage pour que je me laisse abattre ! (et c’était pas cher)

Lu 8499 fois

Notez


1.Posté par Dominique Gobert le 22/10/2014 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tellement vrai! Bravo

2.Posté par Jean A. GUILHERMET le 22/10/2014 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceci dit, belle abbesse, les statistiques officielles de l’OMS (Organisme Mondial de la Santé) le prouvent... le pire danger à éviter pour les français trouillards et feignasses, est de resté couchés ! Le plus grand nombre de décès dans le monde, n’étant pas dû aux terroristes, aux accidents d’avion à Moscou, au palu, au sida, ebola ou au chikungunya, mais au fait qu’ils ont lieu dans un lit. Jean A. Guilhermet

3.Posté par Leonie le 22/10/2014 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis ni agent de voyage, ne travaille pas dans un tour operateur mais étant passionnée de tourisme vos articles me font toujours sourire et sont toujours très bien écrit !
PS : bon voyage en Turquie :)

4.Posté par valérie le 22/10/2014 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRAVO !! tout est dit... je crois m'entendre parler ! et merci pour le conseil : c'est pas idiot" le pipeautage " nous allons y penser à l'agence !! " si seulement cela pouvait faire prendre conscience à tous nos pauvres " sinistrés psychologiques" de leur triste état d'esprit.... car toute notre énergie y est passée ! impossible de leur faire entendre modération, discernement et raison... maudite carte rouge ! les responsable de ce gâchis se rendent t ils compte des conséquences de cette publication baclée ?!

5.Posté par valerie le 23/10/2014 09:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et le pire serait une crise cardiaque au maroc ...

6.Posté par Dispatch News Desk le 23/10/2014 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Super article about a French Perspective: Political paranoids and media hype killing fragile tourism industry. Dispatch News Desk wrote an article reference your article. Read this article to click this link
http://www.dispatchnewsdesk.com/political-paranoids-media-hype-killing-fragile-tourism-industry/

7.Posté par Marcassin le 04/11/2014 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Léa,
Si j'ai gardé qu'un seul enseignement de ma formation commerciale c'est le suivant : "on 2 oreilles et une bouche". Ça veut dire qu'on doit écouter 2 fois plus que ce qu'on parle. Et ça commence par une question tout simple : "avant d'annuler, expliquez-moi POURQUOI vous aviez réservé cette destination initialement?" Et les clients vont commencer non pas à déballer leur sac plein de peurs appris dans la presse ou sur le net, mais à t'expliquer leurs motivations pour cette destination (soleil, prix, calme, exotisme, etc...). Et il est bien plus facile d'enchaîner avec une contre-proposition de substitution. Il sera même plus facile de justifier un prix plus élevé sur une destination "sûre". Sans parler que les prix pour une résa à un départ immédiat sont souvent plus chers. Et qui dit voyage plus cher, dit plus de comm'.
A toi de les orienter vers le positif, leurs aspirations, leurs envies d'évasion, plutôt que de s’époumoner à répondre à leurs objections. Ils rentrent dans l'agence non pas avec la décision de ne pas partir en vacances (ils ont déjà posé leurs congés, ils ont déjà fixé un budget, ça leur fais ch...er de passer leurs vacances chez eux comme de jambons). Ils rentrent en agence avec la peur de s’exposer à un risque. Or si tu leur enlève ce risque, que reste-t-il alors ? L'envie initiale de partir. A toi en tant que vendeuse de rêve de proposer une alternative qui le fais rêver. Exemple : circuit au Maroc à annuler ? Pourquoi aviez vous réservé ce voyage initialement ? Pour le soleil, pour l'envie de voir de paysages différents chaque jour ? Alors pourquoi pas une croisière en méditerranée ? Chaque jour une civilisation différente + soleil + mer. Peur de terroristes sur le circuit ? Ce risque n'existe pas sur un bateau.
Après, c'est à toi de jouer de tes talents de vendeuse, mais n'oublie pas : "2 oreilles et 1 bouche"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com