TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léa : tout fout l’camp, je perds mes repères et me questionne sur les idées reçues...

La life de l'agent de voyage (presque) blonde


Rédigé par Léa le Lundi 22 Septembre 2014

Heureusement, qu'il y’a des trucs qui ne changent pas : malgré nos craintes de l’an dernier, FRAM est toujours là, debout ! Les pilotes d’Air France sont à nouveau en grève, et à Top Resa, tout le monde se fera des bisous en se réjouissant de « la bonne tenue des ventes été » et du « trend optimiste de l’hiver ».



Le 24 septembre, jour de la grande soirée TourMaG.com Give & Dance, c'est aussi l'anniversaire de Léa !
Le 24 septembre, jour de la grande soirée TourMaG.com Give & Dance, c'est aussi l'anniversaire de Léa !
Mercredi, j’aurai 34 ans et la profession se réunira au Showcase, sous le pont Alexandre III pour danser et me fêter mon anniv’.

Ça va être pêchu comme tout.

Je serai en turquoise et orange, des couleurs qui présentent le double intérêt :

1) nous donner bonne mine et
2) d’être assorties à mon regard et mon grain de peau.


Si vous voyez une schtroumpfette avec des yeux orange, c’est pas moi : moi, j’ai l’œil turquoise et le tien hâlé, pas le contraire.

En fait, cette surboum n’est pas exactement organisée pour fêter mon anniversaire.

Le 24 décembre 1979, (il y a très exactement 34 ans et 9 mois donc), mes parents avaient sans doute eu très froid en rentrant de la messe de minuit et s’étaient réchauffés comme ils le pouvaient en rentrant.

Bref, le 24 septembre 1980 (remontez 9 mois en arrière et vous comprendrez cette histoire de messe de minuit), la petite Léa arrivait sur terre et personne ne savait à l’époque qu’elle la découvrirait de fond en comble.

Mais je m’égare… comme chaque année fin septembre, la profession se réunit pour Top Résa et ça me fait toujours bizarre de me dire qu’on ne va plus à Deauville pour fêter ça.

Non seulement le salon n’est plus à Deauville, mais en plus, Top Résa ne s’appelle plus Top Résa mais IFTM. M’enfin… vous avez déjà entendu des gens dire « on se voit à l’IFTM » ?

Comme quoi, tout fout l’camp et j’ai perdu tous mes repères, toutes mes certitudes, et je me pose des questions sur mes idées reçues.

Exemples :

On croyait que Go Voyages était la boite la plus sympa, la plus fun et la plus bondissante de tous les TO.

Or elle est devenue une espèce de conglomérat de marques au service clients dégueu que tout le monde (B2B comme B2C) aime détester.

Il y a 10 ans, les bureaux de Go Voyages, sur 4 ou 5 étages d’un immeuble de la rue de Cléry étaient peints en vert pomme et il y avait des grenouilles rigolotes partout.

On croyait que les agences physiques étaient mortes...

Vous êtes déjà allés dans leurs « nouveaux » locaux de la rue du Faubourg Poissonnière ? On a l’impression de rentrer dans une centrale nucléaire : gorilles devant la porte, contrôle d’identité à la réception, cartes magnétiques et escortes pour déambuler dans des bureaux… vides tellement il y a eu des licenciements (alors qu’avant, c’était une ruche).

On croyait que les agences physiques étaient mortes et qu’internet allait tout rafler.

Figurez-vous que le volume d’affaires de l’e-tourisme stagne alors que celui du réseau en plus forte progression a augmenté de 10% cet été. Qui est ce réseau à votre avis ? Selectour Afat ? TourCom ? Thomas Cook ?

Non… cherchez bien, c’est le réseau le moins branché e-commerce, Leclerc Voyages.

Avec son air de pas y toucher, entre les couches culottes et le fond de teint, les supermarchés aux couleurs orange et bleu (tiens… est-ce un hasard ?) continuent à labourer le terrain, à vendre la France aux Français, à capitaliser sur l’hôtellerie de plein-air (pour ceux qui n’ont pas fait « sémantique policée » à l’école, c’est du camping) et à soutenir la Tunisie.

Chapeau !

On croyait que Nouvelles Frontières était passé sous le rouleau compresseur de TUI, que sa production ne pouvait être vendue que sur des allot saisis dans des grosses machines informatiques, que la « rationalisation du réseau de distribution » (je traduis toujours : c’est les fermetures sauvages des agences) allait donner une identité morne à la marque.

Que nenni : elle déploie désormais une production « sur-mesure » sortie de nulle part. Comme quoi, rien n’est impossible.

On pensait que Jet Tours était condamné à l’échafaud, que la marque allait être écrasée par Thomas Cook ? Que tout ça allait disparaître ?

On nous ressort un contrat de boutiques-enseignes !

On pensait que TourCom resterait un petit réseau de boutiquiers, que les frontières de l’Hexagone étaient infranchissables ?

L’air de rien, le réseau (ou « groupement d’agences indépendantes », je n’ai pas bien compris) flirte belge et allemand.

On est paumés par ces révolutions. Mais heureusement, y’a des trucs qui ne changent pas : malgré nos craintes de l’an dernier, FRAM est toujours là, debout !

Les pilotes d’Air France sont à nouveau en grève, et à Top Resa, tout le monde se fera des bisous en se réjouissant de « la bonne tenue des ventes été » et du « trend optimiste de l’hiver ».


Comme quoi, rien ne bouge...

Lu 5174 fois

Tags : lea
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com