TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Leboncoin.fr ne fait pas peur aux acteurs historiques de location de vacances

Une audience de 1,240 millions de visiteurs uniques pour les locations


le Jeudi 31 Janvier 2013

Avec plus de 110 000 locations de vacances, le Bon Coin est devenu un acteur incontournable de ce marché en plein essor. Son modèle économique, basé sur la gratuité, n'effraye pas les acteurs historiques du secteur, qui parient sur leurs nombreux services et garanties pour continuer à séduire les propriétaires et clients.



Exemple d'une location de villa à Cannes sur le Bon Coin. DR
Exemple d'une location de villa à Cannes sur le Bon Coin. DR
Véritable bric-à-brac virtuel, le Bon Coin.fr est l'une des plus belles réussites internet de ces dernières années.

Avec 17,55 millions de visiteurs uniques par mois, il devance des poids lourds du net tel qu'Amazon, Cdiscount ou encore Dailymotion.

Sa section locations de vacances est en plein essor, avec actuellement 110 000 biens à louer.

Son audience a doublé l'année dernière, pour atteindre aujourd'hui 1,240 million de visiteurs uniques par mois, selon les derniers chiffres de Médiamétrie.

Une fréquentation qu'il monétise via sa régie publicitaire, qui lui assure l'essentiel de son chiffre d'affaires, établi en 2011 à 64 millions d'euros.

Attention aux arnaques

Le secret de son succès tient en deux mots : simplicité et rapidité. Quelques minutes suffisent pour mettre en ligne gratuitement une annonce pendant deux mois.

Mais cette échéance n'était pas vraiment adaptée au marché du tourisme.

Le Bon Coin a donc lancé un pack dédié aux locations de vacances, comprenant une annonce visible six mois, remontée en tête de liste chaque semaine et accompagnée de 10 photos. Une option facturée 75 euros pour les particuliers.

Un calendrier a également été intégré afin de mieux cibler la période. D'autres fonctionnalités seront mises en place afin de piloter l'annonce depuis un mobile, qui concerne 20% des connexions.

Entre 500 et 600 annonces postées chaque jour sont relues par une équipe de 150 modérateurs. Avec un tel volume, difficile de détecter toutes les arnaques.

"Je ne peux pas vous dire que nos trois millions d'utilisateurs sont tous honnêtes, il y a toujours quelques brebis galeuses" admet Antoine Jouteau, le directeur marketing et commercial.

Pour éviter les mauvaises surprises, il faut écouter son bon sens et éviter d'envoyer des mandats cash à l'étranger, une entourloupe communes aux arnaqueurs.

Les acteurs historiques ne sont pas inquiets

Ce manque de fiabilité est pointé du doigt par ses concurrents, les opérateurs historiques de location de vacances.

"Le Bon Coin ne fournit que des listes sans régulation ou structuration de l'offre" déplore Pascal Japel, manager France chez Novasol.

"Nous proposons de nombreux services complémentaires pour sélectionner, contrôler et authentifier les annonces" renchérit Cyrille Coiffet, le directeur France d'Abritel.

Ce dernier souligne également la diversité de ses 400 000 locations, réparties dans plusieurs pays, contrairement au Bon Coin limité à la France.

Autre différence : la qualité des produits. "Pour moi, Le Bon Coin se limite aux locations d'entrée de gamme à prix réduit. Les propriétaires de résidences de caractère préfèrent utiliser nos services pour plus de sécurité. Nous ne sommes pas sur le même marché" poursuit Cyril Coiffet.

Et pourtant, une rapide recherche permet de trouver des offres très variées, avec bien sûr des mobil-homes mais aussi des appartements et résidences haut de gamme, comme cette villa à Cannes.

Mais certains propriétaires jouent sur les deux tableaux. Lors d'une recherche au hasard pour un appartement, on trouve un deux pièces à Cannes disponible à la fois sur leboncoin.fr et sur Abritel

Finalement, les opérateurs historiques ne semblent pas craindre ce nouveau concurrent, qu'ils estiment installé sur un autre marché.

D'ailleurs, Pascal Japel est certain de ne pas perdre de clients. "Les Français vont comparer les prix, mais au final, ils se tourneront vers ceux qui apportent le plus de garanties".

Lu 5118 fois

Notez


1.Posté par laurnece veya le 18/03/2013 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon article de fond mais je crois qu'il ne dit pas toute la vérité et qu'une vraie concurrence est en train de s'installer entre les différentes régies de vacances et c'est tant mieux pour les propriétaires car les prix de diffusion demandés (notamment Abritel) sont tout simplement exorbitant en rapport avec la prestation fournie. Donc longue vie au bon coin qui m'a permis de trouver tous mes vacanciers pour la saison 2013

2.Posté par Sylvain le 20/03/2013 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui je suis d'accord avec vous Laurence, une concurrence rude est en train de s'installer et tant mieux pour nous propriétaires, car payer des sommes exorbitantes pour des sites qui nous promettent mondes et merveilleux et n'apportent rien,sinon que de prendre votre argent. J ai quitté Abritel car pas rentables... et les clients vous voient sur d'autres sites concurrents car ils ne regardent pas seulement un seul site internet. :)

3.Posté par laurence veya le 20/03/2013 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avez-vous essayé la plate-forme airnb pour votre location ? Cela ne marche pas trop bien pour moi car c'est une clientèle américaine et plutôt citadine mais peut-être que pour votre bien c'est intéressant et ils prennent une plusvalue uniquement si vous louez votre bien à-travers leur plate-forme.

4.Posté par Antony le 23/11/2013 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'arrivée du bon coin a été un séisme dans le domaine de la location saisonnière. Néanmoins, nous luttons en améliorant la qualité du service et des fonctionnalités que nous proposons à nos abonnés, ce qui nous permet d'être encore en pleine expansion. Reflex Vacances a résisté à la crise.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:19 L’InterContinental® Perth City ouvre ses portes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com