TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les Comités d'entreprises ont besoin, plus que jamais, de l'expertise des agences

Salon CE se tient jusqu'au 6 février 2014


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 4 Février 2014

Le salon des comités d'entreprises, qui se tient à Paris cette semaine, est l'occasion de faire le point sur un marché qui se maintient malgré la crise. D'autant plus que les responsables des CE, très attentifs à la qualité du séjour, ont encore besoin de l'expertise des agences pour préparer le voyage de leurs adhérents.



Il existe environ 33 000 comités d'entreprises en France, proposant à leurs sociétaires trois voyages par an en moyenne.

Un secteur qui se maintient plutôt bien en dépit de la crise, selon les opérateurs interrogés par TourMaG.com au Salon des comités d'entreprises, qui se tient à Paris jusqu'au 6 février.

Bien entendu, les budgets ont été réduits et les participants sont moins nombreux à s'inscrire.

Mais les TO généralistes et spécialistes croient encore au potentiel d'un marché qui leur permet d'engranger de la trésorerie entre six et 18 mois avant le départ.

"La marge est moins importante que pour les individuels, mais nous nous rattrapons sur le volume" précise Nathalie Maréchal responsable business et groupes chez Fram.

D'autres généralistes exposent également sur le salon : Amplitudes, Belambra, Donatello, Vacances Transat et Look, Homair, Odalys ou encore Kuoni.

Ce dernier est de retour afin de promouvoir sa brochure K, l'essentiel des circuits.

Une clientèle à la recherche de nouveautés

Car si ce salon s'avère une excellente vitrine pour présenter ses nouveautés, il permet surtout de retrouver ses partenaires et de séduire une clientèle difficile à fidéliser.

"Le bureau d'un comité d'entreprise est renouvelé tous les quatre ans. Ce qui nous permet de prospecter de nouveaux clients mais nous confronte également à la perte des anciens comptes "remarque Antoine Mayat, le responsable commercial de 123 voyages.

Spécialisée dans les séjours groupes depuis 25 ans, l'agence est l'une des plus anciennes du secteur, avec un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros.

Au fil des ans, Antoine Mayat a perçu une évolution de la demande : "les voyageurs sont plus individualistes et préfèrent aujourd'hui les séjours en liberté".

Une tendance également repérée par Atalante, présent pour la première fois sur le salon. "La nouvelle génération d'employés ayant entre 30 et 40 ans recherche des voyages différents avec des activités insolites " assure Pascal Hazera, conseiller.

"Les circuits en autocars ne sont plus en vogue auprès d'une clientèle plus jeune. Nous voulons leur proposer des alternatives en petits groupes avec des expériences marquantes" renchérit David Nogues, le directeur commercial.

Une nouvelle plateforme pour créer son séjour en ligne

Proposer des séjours facilement personnalisables, c'est l'objectif de Sogo, une nouvelle plateforme lancée par Christophe Jouvhomme, directeur de l'agence Iles Voyages Organisation, à Saint-Etienne.

Il vient d'investir 500 000 euros dans un nouvel outil en ligne, permettant aux responsables des CE de construire eux-mêmes leur circuit. Une interface très intuitive permet de créer son programme sur mesure dans 43 destinations, et 120 d'ici la fin de l'année.

"Les responsables pratiquent déjà l'auto-packaging pour leurs séjours personnels. Ils appliquent donc les même règles quand ils préparent le voyage de leur entreprise" assure Christophe Jouvhomme.

Sogo s'adresse pour le moment aux seuls CE, avant de s'ouvrir au grand public d'ici le second semestre 2014. Le directeur espère un chiffre d'affaires de 8 millions d'euros cette année, soit 150 voyages.

Une quinzaine de personnes vont être recrutées, notamment pour proposer cette solution dans les agences de voyages classiques.

Cette nouvelle plateforme laisse perplexe Jérome De Valkenaere, le directeur de Voyages Plus.

Spécialiste depuis 25 ans du séjour sur-mesure pour les groupes, il estime en effet que les responsables de comités d'entreprises ont besoin de l'expertise d'un agent de voyage.

"Ils changent très régulièrement en fonction des élections et n'y connaissent souvent pas grand chose en matière de tourisme. Ils ont plus que jamais besoin de conseil".

Un avis partagé par Dominique Marchand responsable des ventes chez Lagrange. " Les sociétaires veulent éviter tout retour négatif de leurs membres. Ils veulent être sûrs de la qualité du produit".

Il semble donc que l'agence de voyages ait encore un beau rôle à jouer sur un marché qui, aujourd'hui encore, possède de belles perspectives d'avenir.

Lu 3388 fois

Notez


1.Posté par parailleurs le 05/02/2014 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est kiki va leur offrir leurs vacances perso s'ils montent le voyage par eux mêmes.
C'est kiki va leur donner une enveloppe bien gonflée s'ils montent le voyage par eux mêmes.
ah bon, ça se fait ça ?
CHUUUT, ou oui mais faut pas le dire.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com