Loading


Les Français champions du monde des jours de congés

Etude internationale Expedia-Harris Interactive®


Expedia a reconduit avec Harris Interactive®-Novatris une étude(1) sur les vacances de la population active internaute à travers 6 pays : un tour du monde sur les droits et habitudes de vacances comparés des Etats-Unis, du Canada(2), de l’Australie et des Européens de trois nations : France, Allemagne et Royaume-Uni.



Les Français restent les champions sur l'ensemble des pays étudiés avec 39 jours de congés par an en moyenne. Les trois quart d’entre eux prennent plus de 2 semaines pendant l’été. Ces vacances, ils rêvent de les passer dans un hôtel 5 étoiles sur une île du Pacifique, dans un centre de bien-être ou en amoureux sur une plage de sable fin…. Luxe, repos et romantisme, souligne un communiqué de presse.

A noter pour 2006 : près d’1/5ème des actifs français prévoient de dépenser plus qu’en 2005 pour leurs vacances.

Jours de congés annuels : France 39 - Etats-Unis 14 !

39 jours : c'est, en moyenne, le nombre de jours auxquels l'ensemble des travailleurs français ont droit cette année. Il se répartit entre 31 jours de congés payés et 8 jours de RTT pour l'ensemble de la population active.

Ces chiffres placent les Français largement en tête du nombre de jours de congés alloués, loin devant les Allemands avec 27 jours et les Britanniques, qui ferment la marche européenne avec 24 jours. Les non-Européens sont tenus à distance de ces moyennes avec 19 jours pour les Canadiens, 17 pour les Australiens et 14 pour les Américains qui se situent en queue du peloton international des jours de vacances même si leur nombre de jours a augmenté de 2 jours par rapport à 2005.

Cependant, tous les Français ne sont pas égaux en ce domaine. Pour être candidat en France au nombre maximal de jours de vacances, mieux vaut être un homme et être salarié à plein temps, précise encore Expedia.

En effet, 47% des interviewés déclarent ne pas bénéficier de jours de RTT. Plus d’un tiers des actifs internautes (37%) dispose d'un maximum de 15 jours de RTT et 16% se voient attribuer plus de 15 jours. La répartition des RTT selon les profils socio-démographiques creuse des écarts au sein de la population active française. 59% des hommes en bénéficient pour 47% des femmes. Ne bénéficiant pas de congés payés ou de RTT par statut, les travailleurs indépendants sont les moins bien lotis et ne prennent en moyenne que 18 jours de vacances par an.

31% des actifs Français disent avoir dû annuler ou reporter des congés pour raisons professionnelles. Contre seulement 19% des Américains. Par ailleurs, près de la moitié (47%) de nos compatriotes déclarent travailler régulièrement plus de 35 heures par semaine.

Budget vacances en hausse pour près d’1/5ème des actifs français

Près d’1/5ème des actifs français (18%) pensent augmenter leur budget vacances en 2006. Les jeunes se montrent les plus enclins à dépenser plus : 30% des moins de 25 ans ont l’intention de consacrer plus d’argent à leurs vacances qu’en 2005.
Le niveau de revenu n’influe pas sur l’intention d’augmenter ou non son budget vacances : si 21% des revenus élevés comptent dépenser plus cette année, ils sont 15% parmi les plus modestes.

Français, Allemands et Britanniques se retrouvent sur un point : 20% des Français interrogés affirment ne pas être en mesure de prendre toutes leurs vacances comme 21% des Allemands et 19% des Britanniques. Les Canadiens sont 24% et les Américains 33%. Mais ceux qui profitent le moins de leurs droits aux congés sont les Australiens, qui sont 35% à abandonner quelques jours de congés.

Selon l'étude conduite pour Expedia, les Français renoncent donc à deux jours de congé par an en moyenne, un jour de plus qu’en 2005, ce qui représenterait au total 49,8(3) millions de journées de travail "offertes" aux employeurs, soit, sur la base d'un salaire horaire moyen net(4), plus de 4 milliards d'euros nets par an.

Interrogés sur les raisons qui pourraient les conduire à ne pas prendre tous leurs jours de vacances,
· 23% des Français renonceraient à quelques jours de congés contre leur équivalent en salaire.
· Près d’un Français sur 7 (14%) invoque des raisons budgétaires.
· Seuls 5% ne prendraient pas toutes leurs vacances en raison de la priorité accordée à leur vie professionnelle ou à cause de leur charge de travail.

Grandes vacances d'été : plus de 3 semaines en France, une seule aux Etats-Unis

40% des actifs français prévoient de prendre au moins 3 semaines cet été, tandis que le même pourcentage d’employés américains prévoit… une semaine ! Près des deux tiers des Allemands (61%) pensent partir 2 ou 3 semaines.

Si l'on ajoute à ces 40% les 32% de Français qui comptent prendre 2 semaines de vacances cet été, ce sont au total presque les 3/4 des Français qui s'absenteront de leur travail pendant plus de 2 semaines l'été prochain. Cependant, seuls 17% parmi les travailleurs indépendants prévoient de prendre plus de 2 semaines cet été et un tiers (34%) déclarent ne prendre aucun jour de vacances.

Les Français "débranchent" pendant leurs vacances

Seuls 18% des sondés disent consulter leurs messageries électronique et/ou vocale durant leurs congés. Les femmes savent mieux débrancher que les hommes : 15% d'entre elles seulement restent connectées contre 22% des hommes. Ce comportement est également lié au niveau de revenus : plus il s'élève, plus les vacances seront studieuses. La part des interviewés restant connectés à leur travail varie ainsi de 18% parmi les revenus les plus modestes à 32% parmi les plus élevés. Enfin, on notera que ce syndrome atteint près de la moitié (43%) des travailleurs indépendants.

De plus, 35% des actifs français affirment avoir du mal à se remettre au travail en rentrant de vacances. Ils étaient 41% en 2005.
Top 3 des vacances de rêve des Français
1/ Un hôtel 5 étoiles sur une île du Pacifique (48%)
2/ Des vacances bien-être, spa et thalasso pour prendre soin de soi (46%)
3/ En amoureux sur une plage de sable fin (42%)

Top 3 des vacances qui font le moins rêver les Français
1/ Partir seul dans un monastère pour apprécier le silence et se retrouver avec soi-même (4%)
2/ Rester dans sa ville pour mieux la découvrir (5%)
3/ Rester seul chez soi sans voir personne (regarder la télé, lire…) (6%)

Les Français rêvent de tranquillité et d’exotisme quand ils sont interrogés sur leurs vacances idéales. « L’hôtel 5 étoiles sur une île du Pacifique » est premier du classement (48%), devant les vacances « bien-être » (46%) puis les vacances « en amoureux sur une plage de sable fin » (42%).

La solitude, en revanche, ne fait pas rêver les Français. « Partir seul dans un monastère pour apprécier le silence et se retrouver avec soi-même » arrive dernier du classement (4%), juste devant « rester dans sa ville pour mieux la découvrir » (5%) et « rester seul chez soi sans voir personne (regarder la télé, lire…) » (6%).

Une nouvelle fois, hommes et femmes marquent leurs différences. Si les hommes sont plus enclins à privilégier la « plage de sable fin en amoureux » (45%), les femmes rêvent d’abord de séjour « bien-être » (59%). Autre différence : 33% des hommes rêvent de vacances improvisées contre seulement 27% des femmes. A l’inverse, les voyages organisés en « club » plaisent à 30% des femmes contre 23% des hommes. Enfin, un voyage « shopping et culture dans une grande capitale » attire 25% des femmes contre seulement 15% des hommes. Qui a dit que les hommes venaient de Mars et les femmes de Vénus…?

(1) Méthodologie : étude réalisée en ligne pour Expedia par Harris InteractiveÒ entre le 30 mars et le 7 avril 2006 auprès d'échantillons nationaux de : 2 327 personnes âgées de 18 ans et plus aux Etats-Unis, 1 905 personnes âgées de 16 ans et plus en Grande-Bretagne, 2 197 personnes âgées de 16 ans et plus en France, 2 094 personnes âgées de 16 ans et plus en Allemagne et 1 031 personnes âgées de 16 à 64 ans en Australie. Les données européennes ont été pondérées dans chacun des pays étudiés afin d'être représentatives de chacune des populations nationales adultes en termes de région, âge, sexe, niveau d'études, revenus et taux de connexion à Internet. Les données relatives aux Etats-Unis ont été pondérées afin d'être représentatives de la population adulte en termes de région, d'âge, de sexe, de niveau d'études, de revenus du foyer, d'origine ethnique et de taux de connexion à Internet.

Selon Harris Interactive, la taille de ces échantillons permet d'estimer avec une probabilité de 95% que la marge d'erreur est de +/-2% sur les résultats indiqués pour les échantillons britannique, français et allemands et de +/-3% pour les échantillons des des Etats-Unis et de l’Australie. La marge d'erreur est susceptible d'être supérieure pour les sous-échantillons de population active en poste, soit : 1 491 Américains, 1 267 Britanniques, 1 343 Français, 1 329 Allemands et 686 Australiens. Certains des sous-échantillons mentionnés dans ce communiqué peuvent être de faible taille : aussi les pourcentages exprimés sur ces bases doivent-ils être considérés comme une tendance.

(2) Les données canadiennes ont été recueillies par l'institut IPSOS-Reid entre le 20 et le 27 avril 2006 auprès d'un échantillon national représentatif de 1 020 adultes en poste. L'enquête a été réalisée en ligne.

(3) Source : INSEE, enquêtes sur l’emploi : population active – population active au chômage (27,6M-2,7M = 24,9M)

(4) Source : DADS, INSEE (fichier 2004 semi-définitif) : salaire horaire net moyen dans le secteur privé et semi-public pour l'année 2004
(12,11 € nets/heure x 7 heures/jour x 24,9 millions d'actifs)

Rédigé par La rédaction (CE) - redaction@tourmag.com le Mardi 30 Mai 2006
Lu 57113 fois
Notez



1.Posté par J.J. Lasne le 01/06/2006 03:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C' est marrant mais les Americains sont tout le contraire. D' abord il y a moins de conges payes (seulement 2 semaines apres un an d' anciennete. Plus il y a d' anciennete et plus il y a de conges jusqu' a une limite de 4 ou 5 semaines par an selon la compagnie), les gens restent generalement "branches" que ce soit par telephone portable, courrier electronique, PDA ou autre moyen de communication et selon les professions (certaines sont tres demandantes). Il y a une sorte de responsabilite attache a certain job et aussi une perception par l' employe qu' il soit "executive" ou juste "staff" a penser que ses vacances bien gagnees nuiraient a son emploiement, promotion et meme carriere... Par contre, on se dirait que le Francais a bcp trop de vacances avec un probleme majeur que je rencontre frequemment en France: tt est ferme que ce soit le soir, les week ends ou pendant les vacances d' ete; ce qui represente une inconvenience important pour le consommatuer. Pendant ce temps la, la liste des chomeurs grandit. Aux USA, on est ouvert 24x24 et on manque de personnel... Alors?!?







Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.