TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les gays aiment les agents de voyages... qui ne le leur rendent pas !

Une clientèle bien peu convoitée par les TO


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 11 Avril 2012

La clientèle gay intéresse bien peu les tours-opérateurs. Pourtant, avec son pouvoir d'achat et son appétit de voyages, elle pourrait leur apporter du business. Un potentiel déjà exploité par les offices du tourisme et certains hôtels qui s'affichent depuis longtemps gay-friendly.



Deux jeunes hommes font la promotion du tourisme gay sur le stand de Têtu au dernier salon mondial du tourisme - DR
Deux jeunes hommes font la promotion du tourisme gay sur le stand de Têtu au dernier salon mondial du tourisme - DR
Plus qu'une niche, la clientèle gay est aujourd'hui un véritable marché sur lequel encore bien peu de professionnels du tourisme se sont positionnés.

Depuis la disparition d'Attitude Travel en octobre 2011, aucun nouvel opérateur n'a pris sa place.

"Attitude Travel avait su répondre à une demande et sa disparition a laissé un vide" assure Clark Massad, l'ambassadeur européen de l'association internationale de voyage gay & lesbien (IGLTA).

En effet, le marché gay du voyage est très prometteur. Selon une étude Out Now, il représenterait 165 milliards de dollars en 2012.

En France, on estime que cela concerne 3,5 à 4 millions de personnes.

Un fort pouvoir d'achat

La clientèle gay a plusieurs caractéristiques qui devraient pourtant séduire les professionnels.

Ils ont tout d'abord un budget loisir élevé. Selon une étude réalisée par l'IGLTA, Mygaytrip et Têtu, 73% partent au minimum 3 fois par an, dont la moitié au minimum 5 fois par an. 80% de ces déplacements ont lieu en dehors des frontières de la France, en Europe.

Enfin, un tiers des personnes interrogées affirment dépenser plus de 1 500 euros pour un séjour.

Souvent sans enfant, ils profitent de leur situation familiale pour échapper aux périodes de fortes affluences.

Ainsi 44% ne voyagent qu'en dehors des périodes de vacances scolaires, lorsque les taux de remplissage des hôteliers et des compagnies aériennes sont au plus bas.

Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, ils sont très enclins à passer par une agence de voyage.

"Beaucoup de gens veulent un produit clé en main et n'ont pas forcément le temps de chercher seul un hôtel et une destination sur le web" assure Clark Massad de l'IGLTA.

En France, seul un opérateur est présent sur le marché Têtu Travels, une marque blanche de l'opérateur gayvasion crée il y a 15 ans par Colette Vieira da Silva (Croisitour).

Tous les produits sont commissionnés à 10%. "Mais les vendeurs ne s'intéressent pas à cette niche, ils restent dans un schéma classique" se désole Colette Vieira.

Ses deux sites réalisent pourtant près de 3000 à 4000 clients par an avec un panier moyen de 5000 euros. "En plus, c'est une clientèle très fidèle" précise-t-elle.

Opération séduction des offices de tourisme

Les offices de tourisme semblent moins frileux que les TO. Toujours à l'affut d'une nouvelle clientèle à capter, de nombreux offices ont lancé des campagnes marketing à destination de ce public. Une formule qui semble marcher.

L'étude citée plus haut révèle que 94% des personnes interrogées apprécient qu'une destination touristique fasse un effort particulier envers eux.

"Si la communication est sincère et correspond aux prestations locales, le bouche à oreille peut très vite fonctionner " assure Matthieu Jost du portail MyGaytrip, qui recense près de 15 000 adresses.

D'autant plus que les gays, clientèle trendy, sont souvent des précurseurs de tendance. "Tel Aviv communique depuis trois ans à destination de cette clientèle. C'est très efficace car cela donne une image trendy de la destination qui amène après le grand public" assure Matthieu Jost.

La République Tchèque avait d'ailleurs choisi d'installer un stand sur le village gay au salon mondial du tourisme, proposant un séjour à Prague en partenariat avec Amslav.

Concernant l'hébergement, 72% des sondés souhaitent s'assurer que leur hôtel est gay-friendly avant de réserver, histoire d'éviter un mauvais accueil. "Même les hétéros apprécient d'être dans un établissement ouvert à cette clientèle, car cela répond à un certain engagement éthique" précise Clark Massad.

Bref, en ces temps économiques difficiles, la clientèle gay est un marché à fort potentiel qu'il serait bien dommage de négliger.

Lu 10326 fois

Notez


1.Posté par Le Gay Bourlingueur le 11/04/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un article très intéressant. Le potentiel de le clientèle gay est largement sous estimé en France. De plus il existe de nombreuses prestations pour cette clientèle qui a besoin d'un conseil personnalisé sur chacune des destinations (risques, équipements, activités, ....). Quand on compare les actions de certaines compagnies aériennes (voir mon blog), la prospérité de plusieurs agences de voyages à l'étranger (Suisse, Belgique, Royaume-Uni, ...) ou encore les nombreuses croisières on se désole qu'en France l'offre soit si maigre.

2.Posté par PHILIPPE THILEE le 04/05/2012 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un sujet très intéressant et je confirme que le marché gay est boudé par les voyagistes. Notre magazine offre plus de 20 pages par numéro au tourisme. Il est néanmoins difficile pour nous de trouver des partenaires pour la réalisation de ces reportages. Surtout que nous ne mettons pas en avant les destinations gays mais un plus grand choix, car les gays français ne voyagent pas UNIQUEMENT à Mykonos, San Francisco, Ibiza ...
Il faudrait aussi arrêter de tromper le consomateur en proposant des sites en marque blanche qui ne répondent pas vraiment à leurs demandes, mais les dirigent (leur adresse mail) vers des acheteurs de bases de données.
Pour ce qui est de Collette Viera Da Silva, est-elle vraiment Gayfriendly ou simplement intéressé par l'argent des Gays ? Comme beaucoup sauf qu'elle ose en ayant ouvert son site. Malheureusment elle n'a pas compris qu'ils ne sont pas stupides et qu'ils n'achetent pas leurs gayvasion sans comparer les prix.
Je lance un appel à l'ensemble de la profession et je me propose en tant que rédacteur en chef du nouveau magazine Friendly, de réaliser un sujet et de mettre en avant tous les voyagistes FRIENDLY et avec une offre de voyage dans notre numéro de l'été, un spécial SUMMER.
Il serait temps que la profession du tourisme revienne à son premier concept de conseil en voyage, de le vendre en s'intéressant au désir de son client et non pas à son porte-monnaie.

Philippe THILEE

3.Posté par Philippe D le 13/09/2013 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de Philippe THILEE, je réponds à son appel.
Je viens de créer mon agence de voyages réceptive avec une particularité de vendre des séjours et circuits sur la région Provence Alpes Côte d'Azur exclusivement gay et gayfriendly.
Notre service est de proposer du voyage personnalisé et à la carte en fonction de la demande et du besoin client (type d'hôtels, activités, excursions, budget) mettre en avant le conseil et s'intéresser au désir du client.
Notre site internet est en cours d'actualisation.
Nous espérons optimiser et développer ce marché et en faire une référence.
Nous sommes basé dans le var en plein coeur de la région pour répondre au mieux à la demande client.
Si vous voulez diffuser un article nous concernant, c'est avec grand plaisir.
Philippe D

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com