TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Les jeux sont faits... les Chinois vont-ils rafler tous les groupes hôteliers français ?

De nombreux partenariats franco-chinois conclus ces dernières semaines


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 17 Décembre 2014

Une OPA lancée sur le Club Med, un rachat de Louvre Hôtels, une participation chez Accor, une alliance avec Pierre & Vacances... les groupes chinois s'intéressent de très près à l'expertise des fleurons hôteliers français pour développer leur marché domestique. En échange de quoi les frenchys pourront trouver de nouveaux débouchés prometteurs dans l'Empire du Milieu.



La Chine, un véritable eldorado pour les groupes hôteliers français. chine-  © phloxii - Fotolia.com
La Chine, un véritable eldorado pour les groupes hôteliers français. chine- © phloxii - Fotolia.com
L'an dernier, le gouvernement chinois a incité ses compatriotes à prendre des vacances.

Avec la publication des "Lignes directrices pour le tourisme et les loisirs nationaux" il espère ainsi stimuler le tourisme domestique et faire du secteur un pilier de l'économie nationale.

Pour se faire, les professionnels locaux ont besoin de s'appuyer sur l'expertise et de partenaires étrangers qui l'aideront à développer leur marché.

Un appel auquel les grands groupes hôteliers français ne sont pas restés sourds.

Depuis plusieurs années, ils multiplient les partenariats avec des acteurs chinois en vue d'implanter leurs marques sur place et de séduire de nouveaux clients.

Accor lorgne sur le marché chinois

Dernier en date, Accor, le leader européen et 6e opérateur hôtelier dans le monde, vient de s'allier avec Huazhu.

Un groupe beaucoup plus jeune que lui, fondé en 2005, qui possède 1900 hôtels dans 280 villes en Chine. En moins de dix ans, il a réussi à se hisser à la 13e place mondiale.

"Cette alliance permettra aux deux groupes d’accélérer leur développement dans une région qui connaît une croissance extrêmement rapide de sa clientèle domestique et qui est le premier marché touristique émetteur au monde" explique le service de presse.

Huazhu se chargera de l’exploitation des marques économiques (Ibis, Ibis Styles), milieu de gamme (Novotel et Mercure) ainsi que du Grand Mercure en Chine, Mongolie, et à Taïwan.

Accor conservera la main sur les établissements haut de gamme (Sofitel, Pullman, MGallery et The Sebel) même si son nouveau partenaire chinois deviendra actionnaire minoritaire (10%) de son activité luxe en Chine.

D'ici les 5 prochaines années, Huazhu prévoit d’ouvrir 350 à 400 nouveaux hôtels sous les marques d'Accor.

Louvre Hôtels Group pourrait être vendu en 2015

Accor n'est pas le premier groupe à lorgner sur le formidable potentiel de l'Empire du Milieu.

En 2011, Louvre Hotels Group, le numéro 2 en Europe avec 1200 hôtels dans 43 pays (Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip ) s'est allié avec Jin Jiang Inn, premier groupe hôtelier chinois.

Fondé dans les années 1990 par la municipalité de Shanghai, il dispose d'un portefeuille de 1 566 hôtels et de 235 000 chambres.

Ce partenariat a franchi une nouvelle étape en novembre dernier avec la signature d'un accord de principe portant sur la vente de Louvre Hôtels Group (qui appartient à Starwood Capital Group) au leader chinois.

Une acquisition qui pourrait se concrétiser au premier trimestre 2015, pour un montant estimé entre 1,2 et 1,5 milliard d’euros.

Le Club Med possède déjà trois villages en Chine

Un autre acteur qui s'intéresse depuis longtemps à la Chine : il s'agit du Club Med.

Présente dans le pays depuis juin 2010, la marque au Trident avait à l'époque cédé 10% de son capital au conglomérat Fosun.

Ceci lui avait permis d'ouvrir trois villages sur place. Le tout premier a été inauguré dans la station hivernale de Yabuli en 2010. Le second, ouvert en septembre 2013, est un village nature à Guilin (sud du pays) au cœur d'un site classé par l'Unesco.

Enfin, le dernier est situé sur l'île de Dong’ao (sud de la Chine), une destination totalement balnéaire.

Le Club espère ainsi compter 5 établissements d’ici 2015 et faire du marché chinois le deuxième après la France, avec 200 000 clients.

Des projets aujourd'hui en suspens en attendant le dénouement de la bataille que se livrent son actionnaire chinois Fosun et l'Italien Andréa Bonomi.

Pierre & Vacances veut faire des Center Parcs en Chine

Dernier à se lancer dans la course, le groupe Pierre & Vacances, avec la conclusion début décembre d'un accord avec le promoteur immobilier chinois Beijing Capital Land.

Ce poids-lourd gère 12 milliards d'euros d'actifs, il est notamment présent dans l'immobilier, les infrastructures et les services financiers. Gros propriétaire terrien, il va permettre à Pierre & Vacances de construire des resorts touristiques sur le modèle de ses propriétés françaises dans la banlieue de Pékin et de Shanghai.

Tous ces partenariats permettront certainement aux groupes français de s'implanter sur un marché qui va connaître une croissance exponentielle, avec potentiellement 1,394 milliards de clients à la clé.

Lu 3157 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com