Loading


Les médias sociaux sont-ils vraiment utiles et efficaces ?

La chronique de Claude BOUMAL


TourMaG.com vous livre les dernières actus du secteur chaque mardi, en partenariat avec la Lettre ''Voyage & Technologies'' : tendances, innovations, actualité... reflets d'une veille pour tout savoir du secteur Voyage & Technologies.



Les avis de voyage pourraient n’avoir pas autant d’influence qu’on veut bien leur prêter /photo dr
Les avis de voyage pourraient n’avoir pas autant d’influence qu’on veut bien leur prêter /photo dr

Ce n’est pas la première fois que les « médias sociaux » sont pointés du doigt, mais pour le cabinet britannique Conrad Advertising les avis de voyage pourraient n’avoir pas autant d’influence qu’on veut bien leur prêter.


Dans une étude intitulée Mapping the Travel Mind - The Influence Of Social Media, réalisée avec l’organisme de sondages YouGov, le cabinet d’analyse montre qu’un avis négatif n’empêche définitivement que 11 p.c. des internautes de réserver un hôtel. Le bouche à oreille (26 p.c.), un site web bien fait (24 p.c.) et les brochures de voyage (23 p.c.) demeurent les plus importants dans la décision de planifier ses vacances. Les utilisateurs des médias sociaux ne s’attardent pas non plus autant qu’on le croit sur le prix — seuls 20 p.c. d’entre eux le considèrent comme essentiel.


Les recommandations de parents et amis restent la première source d’information (61 p.c.), autrement plus, donc, que celles d’utilisateurs inconnus. L’étude observe ainsi que le rôle que jouent Facebook et Twitter dans la vie sociale quotidienne ne s’étend pas jusqu’au monde du voyage.


L’étude conclut que les bénéfices qualitatifs [des médias sociaux] ne peuvent être ignorés, mais ses résultats montrent que peu de personnes en ont jusqu’ici réellement tiré profit. [TravelMole]


Peu convaincus ? Les organisateurs du TNT Travel Show annuel, le 3 mars au Earl’s Court Exhibition Center à Londres, ont interrogé plus d’un millier de jeunes de 18 à 35 ans : seuls 14 p.c. d’entre eux utilisent les médias sociaux à la recherche d’idées et de recommandations de voyage. Les blogs ? A peine 13 p.c. Et 68 p.c. des possesseurs d’un iPhone, et même 85 p.c. des utilisateurs d’un Blackberry, le laissent à la maison en vacances. [tnooz]


Sans pour autant nier l’importance des réseaux sociaux, cela fait des années que Voyage & technologies tente de relativiser le fameux 2.0 dont on nous rebat les oreilles avec un peu trop d’insistance. On voit bien aujourd’hui, pour résumer crûment, que tout le monde ou presque prend l’avis des autres, mais (presque) tout le monde s’en fiche… C.B.


Si San Francisco, pour la deuxième année consécutive, est en tête du classement, les hôteliers de Dubaï ont bondi à la 2ème place (+19 par rapport à l’an dernier) pour ce qui concerne l’utilisation des médias sociaux, montre une étude de eHotelCheck.


Les hôtels européens restent encore à la traîne de leurs homologues des Etats-Unis et du Moyen Orient. Et les établissements les plus appréciés de Paris, de Rome ou de Londres, bien que leurs clients soient des contributeurs actifs de la communauté virtuelle si l’on en croit le nombre de commentaires postés sur TripAdvisor, ne font encore qu’un usage limité des médias sociaux. [Tendance Hôtellerie]


Le commerce en Europe restant compliqué du fait d’une accumulation de marchés nationaux, l’Association de l’Economie numérique (Acsel), que préside Pierre Alzon, publie un livre blanc et lance une commission sur l’e-commerce transfrontière et dresse ses priorités pour favoriser l’économie du digital : identité numérique, lutte contre la cyberfraude, etc. [French Web]


L’utilisation du smartphone par les passagers de l’aéroport le plus fréquenté au monde, Hartsfield-Jackson Atlanta, a bondi de 28 à… 75 p.c. au cours des douze derniers mois, note le rapport annuel de SITA sur le self service, représentant désormais 24 p.c. des accès. L’usage fréquent ou occasionnel d’un canal grâce auquel les passagers peuvent s’enregistrer eux-mêmes est passé à 78 p.c. pour l’enregistrement en ligne, et à 90 p.c. pour les kiosques. [SITA]


Les investissements publicitaires sur Internet ont augmenté de 7,6 p.c. l’an dernier, selon le baromètre IAB-SRIKantar Media. Avec 4 972 annonceurs, la publicité en ligne représente 12,5 p.c. des investissements publicitaires totaux, selon Les Echos. Quant au couple télévision-web, il poursuit sa croissance, stimulé par l’avènement de la vidéo. [FrenchWeb]


Tous les chiffres de l’Internet ne doivent pas faire oublier que 24 p.c. des Européens ne l’ont encore jamais utilisé … C’est un progrès par rapport à 2006, où ils étaient encore 42 p.c., mais c’est évidemment encore insuffisant pour la Commission Européenne, qui s’est donné pour but de réduire à 15 p.c. le nombre de citoyens âgés de 16 à 74 ans qui échapperont à la Toile


C’est, sans surprise, en Roumanie (54 p.c.) et en Bulgarie (46 p.c.) que les chiffres sont les plus mauvais, et en Suède (5 p.c.) qu’ils sont les meilleurs. Mais le chiffre reste à 18 p.c. en France et 14 p.c. en Belgique, alors que les Pays Bas (7 p.c.) ou le Luxembourg (8 p.c.) font bien mieux. [New Media Trendwatch]


Après Amadeus en décembre dernier, EasyJet est en pourparlers avec Sabre et Travelport pour inclure son offre dans les GDS. Pour sa part, à l’exception notable de Ryanair, Sabre serait en négociation avec une série de compagnies low cost qui pourraient cibler le voyage d’affaires. [ABTN]


Au néerlandais, danois, suédois, norvégien et portugais, le spécialiste en réservations de visites et activités Viator a ajouté l’allemand, l’espagnol et le français (il était temps !). Et son offre pour mobiles a simultanément été optimisée. Le site propose plus de 9 000 excursions et activités, dans plus de 800 destinations quelque 150 pays. [Breaking Travel News]


A ses modules d’information et de réservation, la gamme de produits Destination Editor d’Infotour ajoute DEST’Liberté, une nouvelle application, basée sur un nouveau logiciel très performant et largement distribué en Europe, entièrement paramétrable, qui remplace le «panier de séjour» ou le «package dynamique» qui réduisaient la capacité des clientèles à vivre leur séjour en totale liberté.

DEST’Liberté™ permet à toute destination touristique de distribuer un «PASS touristique» et de présenter, sous diverses formes commerciales, des offres privilégiées ou incitatives de nature à promouvoir à très court terme les hébergeurs, les restaurateurs, les prestataires de loisirs, les organisateurs d’évènements, les concerts, etc.


Les villes de Salzbourg et de Genève ont déjà adopté ce nouveau « pass », qui débarque à présent en France.



Rédigé par Claude BOUMAL le Lundi 13 Février 2012
Lu 7892 fois
Notez






Club AGV Premium



Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.