TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading





Les poids lourds de l'Internet en France, plus forts que Cahuzac !

La chronique de Claude Boumal


Rédigé par Claude Boumal le Lundi 22 Avril 2013

TourMaG.com vous livre les dernières actus du secteur chaque mardi, en partenariat avec la Lettre ''Voyage & Technologies'' : tendances, innovations, actualité... reflets d'une veille pour tout savoir du secteur Voyage & Technologies.



En 2011, les géants du Web n'ont en effet acquitté que 37,5 millions d'euros d'impôt au fisc français, quand ils auraient dû payer «  plus de 800 millions d'euros d'impôts et, entre 400 et 700 millions de TVA en France, si leurs activités de production avaient été soumises aux règles de marché locales, sans aucune optimisation » - DR
En 2011, les géants du Web n'ont en effet acquitté que 37,5 millions d'euros d'impôt au fisc français, quand ils auraient dû payer « plus de 800 millions d'euros d'impôts et, entre 400 et 700 millions de TVA en France, si leurs activités de production avaient été soumises aux règles de marché locales, sans aucune optimisation » - DR

Qu'il s'agisse de Google , Apple, Facebook, Amazon ou encore Microsoft, tous ces poids lourds d'internet peuvent revendiquer, outre le titre de champion du secteur, la médaille d'or de l'optimisation fiscale.

En 2011, les géants du Web n'ont en effet acquitté que 37,5 millions d'euros d'impôt au fisc français, quand ils auraient dû payer «  plus de 800 millions d'euros d'impôts et, entre 400 et 700 millions de TVA en France, si leurs activités de production avaient été soumises aux règles de marché locales, sans aucune optimisation » révèle la Fédération française des télécoms d'après une étude de Greenwich.

Dénoncés en février dernier par l'OCDE, les procédés d'optimisations fiscales tels que l'utilisation de sociétés virtuelles en Irlande, qui bénéficient de la législation locale mais n'ont pas de réelles activités, permettent à certaines sociétés « de ne payer que 5 p.c. d'impôts sur les bénéfices, alors que des entreprises plus petites en acquittent jusqu'à 30 p.c. », selon l'OCDE. [French Web]


Un tiers des Français abandonne plus d'une fois sur deux la navigation sur des sites de voyage en ligne , lors de ses recherches ou au cours du processus d'achat, montre enquête réalisée par l'agence Yuseo pour L'Echo touristique. Et la tendance au décrochage s'accentue chez les acheteurs réguliers en ligne, qui réalisent plus de sept transactions online par semestre dans tous les secteurs. Selon Jean-Pierre Leborgne, directeur associé de l'agence, les sites de voyage ne proposeraient pas toujours les critères qui correspondent bien aux besoins formulés par les clients.

Quand ils quittent un site, 32 p.c. des internautes recommencent la recherche sur le même site un peu plus tard, mais autant se dirigent vers un site concurrent et une minorité (22 p.c.) va surfer sur un comparateur, tandis que seulement 5 p.c. recontactent l'entreprise par un autre moyen, téléphone ou agence. Les Français n'auraient donc pas envie d'aller sur un autre canal — ce qui devrait interpeller tous les professionnels convaincus par le multicanal…

Le tarif reste cependant   un élément important dans la décision d'achat, devant la facilité d'utilisation du site. [L'Echo touristique]

Le guide méthodologique sur l'accueil numérique dans les offices de tourisme vient de sortir. Sa publication fait écho à la journée technique « Le numérique et les offices de tourisme » organisée par Offices de Tourisme de France, la DGCIS et Atout France le 13 décembre dernier et dont les conclusions sont accessibles sur le site Internet de la DGCIS.

Le guide 2013 propose, à travers les cas pratiques d'Offices de Tourisme (Offices de tourisme de Biscarrosse, Thonon-les-Bains, Bourges, Val de Garonne, Cap Estérel, etc.), un panorama d'expériences différentes liées aux outils digitaux : modalités d'investissement et d'utilisation des équipements, (bornes interactives, écrans, tablettes tactiles, délocalisation de l'accueil physique, etc.), organisation du temps pour les conseillers de séjours en vue de personnaliser les demandes et l'accueil, bilan des expériences et suggestions d'évolutions.
Le document est disponible sur les sites internet d'Offices de Tourisme de France, de la DGCIS et d'Atout France. [etourisme.info]


Dix-huit mois de travail ont été nécessaires à Carlson Wagonlit pour développer un algorithme, dont elle vient de déposer le brevet, qui mesure le stress des voyageurs d'affaires et, par voie de conséquence, l'impact financier de celui-ci. C'est le résultat de la collecte de plus de 15 millions de voyages sur des incidents qui vont de la perte de bagages à des vols retardés et qui auraient coûté 3,3 millions de dollars aux entreprises, dont environ 1 million de dollars pourraient être évités. [tnooz]


La plupart des entreprises préférant désormais les transactions électroniques au papier, AirPlus introduira cette année une solution de paiement mobile grâce à une carte « Corporate » intégrée dans un smartphone NFC. Plus sûre, cette   solution est basée sur la technologie PayPass de MasterCard. Les premiers tests se dérouleront en Allemagne dès l'été prochain.

AirPlus propose aux entreprises une carte de crédit, en partenariat avec de grands organismes de crédit comme MasterCard, qui leur permet de centraliser et gérer toutes leurs dépenses de voyages. Présente dans plus de 40 000 entreprises dans le monde entier, elle a acquis 2 000 nouveaux clients en 2012, notamment en Chine et aux Etats-Unis, et a vu son résultat opérationnel bondir de 27 p.c.


Les premiers hôtels indépendants ayant choisi de profiter de la nouvelle opportunité qu'offre Google Hotel Finder pour développer les réservations en direct peuvent désormais voir leurs tarifs affichés en direct. Le site de l'hôtel se retrouve dans le bouton rouge « Réserver sur » : en cliquant sur ce bouton, l'internaute est redirigé vers le site de l'hôtel pour finaliser sa réservation en direct. [Hotel Marketing]


On n'en est pas encore au papier, mais la communauté de blogueurs Travel Bloggers Unite a réalisé une base de données, Book of Travel Bloggers, accessible depuis hier, qui dresse la liste des blogueurs les plus influents dans le secteur du voyage et des loisirs. En réponse, paraît-il , à une forte demande de la part des responsables des ventes, du marketing et des relations publiques de toute l'industrie du tourisme. [Travolution]


A suivre : un nouveau service vient d'être lancé par Twitter, pour l'instant disponible sur invitation aux Etats-Unis seulement, qui permet d'adresser des messages à une cible en utilisant la syntaxe habituelle (@untel) ou en utilisant l'un des 350 mots-clés figurant dans une liste. Les PME, et notamment les services dans le secteur du tourisme, pourraient y trouver leur bonheur. [tnooz]



Lu 8916 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33










Dernière heure










Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com