TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Les professionnels du tourisme abîment-ils les plages ?

Tourisme durable et littoral


Rédigé par Juliette Pic le Dimanche 17 Décembre 2017

Suite à notre article sur les effets du changement climatique sur le littoral, Patrick Bazin, directeur de la gestion patrimoniale au Conservatoire du littoral a tenu à ajouter une information concernant le traitement de la propreté des plages et l'érosion.



vue des îles Chausey - © F. Larrey / Conservatoire du Littoral
vue des îles Chausey - © F. Larrey / Conservatoire du Littoral
Le littoral est un atout majeur pour le tourisme français, comme nous le soulignions dans un article publié vendredi 15 décembre 2017.

Patrick Bazin, directeur de la gestion patrimoniale au Conservatoire du littoral a tenu a élargir le sujet des plages, qui selon lui constitue « un élément précieux s’il en est en matière de tourisme balnéaire. Or, les plages pourraient être les principales victimes d’une élévation, même modérée, du niveau de la mer ».

Une érosion due au changement climatique en partie seulement, car la main de l'homme n'aide pas à améliorer la situation.

« La question du nettoyage des plages mérite d’être évoquée. En ratissant de façon mécanique et systématique les plages, on les fragilise et on accélère leur érosion. Un nettoyage différencié est préférable et pas nécessairement plus coûteux.

Simplement, beaucoup d’opérateurs touristiques pensent qu’une plage « propre » est une plage ratissée, nivelée sur laquelle ne subsiste ni algues ni déchets végétaux. Faire évoluer les regards sur cette question serait utile »
.

Nettoyer la plage de manière mécanique et systématique en supprimant les végétaux laissent le sable si net que plus rien ne peux plus retenir l'érosion.

Déjà en juillet 2009, le Grenelle de la mer aboutissait notamment à la création du « Fonds macrodéchets » visant à sensibiliser sur un nettoyage raisonné et écologique des plages. Le site de Rivages de France y consacre une rubrique entière, visant à expliquer de manière très simple les bonnes pratiques, et notamment le nettoyage manuel.

Les dunes plutôt que les digues

découpage des zones de plage - DR Rivages de France
découpage des zones de plage - DR Rivages de France
Au delà de cette problématique, Patrick Bazin ajoute que de son point de vue, la création de digues n'est pas une solution, et qu'il est préférable de s'en tenir aux solutions naturelles telles que les plantes ou les dunes :

« Une ligne dure en front de mer empêche aux profils de plages et de dunes de s’ajuster. Cela provoque le départ du sable sous le coup de l’énergie marine venant buter sur les défenses. On peut donc maintenir encore longtemps un trait de côte fixe devant une station balnéaire, si on y met les moyens, mais au risque de perdre la plage qui en est l’attrait principal ».

« Lorsque une certaine profondeur peut être retrouvée, il est préférable de maintenir une bande naturelle la plus large possible, et ce aussi pour le bien du tourisme futur. C’est ce qu’illustre l’exemple du Grand Travers que vous citez » dans l'article paru vendredi.

Lu 1592 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Janvier 2018 - 11:51 Compagnie des Alpes : l'activité ski baisse de 6%


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com