TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Lourdes : trois différentes approches professionnelles et marketing


Rédigé par Michel Ghesquière le Mardi 6 Mai 2008

Le tourisme religieux doit être considéré comme un tourisme thématique bien précis. Ce qui implique que l’on n’approche pas le client d’une destination spirituelle de la même manière que lorsqu’on vend une destination balnéaire. Cela semble aller de soi et pourtant…



En Belgique, plusieurs diocèses ont mis en place de véritables agences-TO dont l’objectif commercial est de répondre aux besoins des pèlerins. Ainsi, les Pèlerinages Namurois du diocèse de Namur traitent chaque année plus ou moins 3.000 dossiers.

Ce TO pas comme les autres, organise ou propose des voyages aussi bien à Lourdes qu’à Jérusalem ou dans d’autres lieux ayant une consonnance religieuse. Comme il nous l’a été confirmé, l’essentiel des clients de ces agences/TO provient soit des paroisses, soit de groupes à essence catholique.

« En dehors des pèlerins individuels, nous distinguons deux types d’approches. Tout d’abord, les paroisses qui participent directement à nos programmes et dont le voyage est animé par les curés ou l’un des vicaires de celles-ci.

Autre source, les groupes qui nous approchent spontanément et qui nous demandent de monter un voyage ad hoc. Pour ces derniers, nous organisons le déplacement de A à Z. »


Ceux qui crieraient à la concurrence déloyale, font fausse route. Les Pèlerinages Namurois remplissent en effet toutes les normes légales d’AGV et sont assurés en solvabilité auprès du Fonds de Garantie Voyages.

Les autocaristes

Lourdes : trois différentes approches professionnelles et marketing
Les autocaristes sont en fait les véritables leaders du tourisme organisé vers Lourdes. Les programmes qu’ils proposent s’adressent plus particulièrement aux croyants souhaitant voyager dans un climat religieux.

Les Voyages Léonard, par exemple, proposent chaque année, plusieurs circuits qui mènent les pèlerins à Lourdes en passant dans certains cas par Nevers (lieu où la relique de Bernadette est hébergée) et Lisieux.

Sans être accompagnés et animés par des prêtres (sauf affrètement d’un car spécial), les circuits de cet autocariste sont animés par un diacre. Quant aux Voyages Doppagne, celui-ci dispose même de véhicules adaptés pour les moins valides. Et Dieu sait que ceux-ci sont nombreux à se rendre à Lourdes...

En ce qui concerne les programmes standards proposés, force est de constater, que les autocaristes proposent des circuits dont au minimum 80 % à 90 % des visites sont consacrées aux sites religieux.

Comme il nous l’a été expliqué en ce qui concerne les Voyages Léonard : « Dans nos circuits longs, nous proposons, à titre complémentaire et libre, des excursions dans les alentours de la cité mariale. Nous comprenons très bien que l’objectif de nos clients se rendant à Lourdes est surtout d’aller devant la grotte et de participer aux cérémonies. »

Le programme des TO généralistes

Les TO généralistes drainent surtout les voyageurs individuels qui n’apprécient pas trop les voyages en groupe. Ayant pu disposer des documents émis par le réceptif local de Jetair, nous ne pouvons nous empêcher de penser que la philosophie de l’offre de ce TO est assez similaire à celle qu’il pratique pour les séjours de vacances classique.

Comme on peut le constater dans les documents joints, la partie purement spirituelle est peu prise en considération. En fait, lors de la présentation de la destination, il est surtout mis en évidence les excursions dans les Pyrénées et le Pays Basque. Logique direz-vous car sources de revenus pour le réceptif tandis que toutes les manifestations dans les sanctuaires sont gratuites.

Mais il n’empêche que pour la majorité des personnes qui se rendent dans une destination telle que Lourdes, il nous semble que le programme devrait donner plus d’informations sur les manifestations religieuses.

En fait, d’après notre source, la principale action de l’hôtesse a été de remettre un feuillet reprenant les heures des messes et processions. Et de signaler, dans le car, à la fin des excursions, que les participants avaient le temps de se rendre à la procession aux flambeaux.

Par contre, selon notre source, il faut signaler la qualité et la gentillesse de l’hôtesse de Jetair. Également le fait de son bilinguisme verbal (FR-NL). Par contre il serrait plus que nécessaire que les textes des documents écrits en français soient relus par des francophones.

En résumé, il semble que pour une première visite à Lourdes, les services d’un TO généraliste même s’ils sont limités côté religieux puissent convenir. Mais pour un pèlerinage « actif », mieux vaut se tourner encore vers les AGV diocésaines ou les autocaristes.

Lu 5006 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Octobre 2017 - 14:48 IHG ouvre un Holiday Inn Express® à Cologne


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com