TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e

TourMaG.com




M. Okerstrom (Expedia) met le paquet sur la tech pour en découdre avec Airbnb !

Expedia Partner Conference 2017


Rédigé par Pierre GEORGES le Mardi 12 Décembre 2017

Réunis à Las Vegas, les 6 et 7 décembre 2017, les dirigeants d'Expedia, le géant américain de l'hôtellerie et de la réservation de voyage, ont indiqué leurs ambitions pour l'année à venir. Le but : devenir une plateforme plus globale mieux implantée localement, pour surpasser son principal adversaire, Airbnb.



Mark Okerstrom (Expedia) : "Notre but : savoir être local dans un marché mondial" - Photo Expedia
Mark Okerstrom (Expedia) : "Notre but : savoir être local dans un marché mondial" - Photo Expedia
Fraîchement arrivé à la tête d'Expedia, Mark Okerstrom, 44 ans, ne compte pas faire la révolution.

Sous son mandat, le géant américain du voyage se concentrera en 2018 sur trois axes de développement : améliorer sa présence locale partout dans le monde, mieux personnaliser ses offres, et continuer dans la voie de l'innovation.

Ce sont les principales orientations qui ressortent des conférences données à Las Vegas les 6 et 7 décembre 2017, lors desquelles les dirigeants de l'un des leader mondiaux du voyage (et maison-mère d'Hotels.com, trivago, Egencia, Hotwire...) a réuni près de 4000 professionnels du tourisme venus du monde entier.

Inventer le futur du voyage

"La technologie continue de décoller et les machines vont, à terme, gagner sur l'aspect humain en termes de satisfaction client", a expliqué le président d'Expedia, précisant que le groupe avait investi 1,6 milliard de dollars dans la technologie en 2017.

Technologies de commandes vocales, mais aussi réalité virtuelle, voitures autonomes, "machine-learning" et intelligence artificielle étaient au cœur des ateliers et conférences données dans le gigantesque Aria Hotel de Las Vegas.

Le but : parvenir à maîtriser ces outils nouveaux pour "redéfinir le futur de l'hospitalité hôtelière".

Par exemple, Expedia pourrait bientôt proposer à ses clients des solutions de remplacement de voyages automatiques en cas d'imprévus, retards ou annulations. Des technologies déjà déployées chez les clients d'Egencia, filiales voyage d'affaires d'Expedia.

D'autant que d'après son P-DG, Expedia, présent dans des dizaines de pays de part la planète, aurait globalement fini de s'étendre géographiquement. La clef maintenant : devenir plus pertinent localement, via des nouvelles versions de ses sites, des inventaires locaux mieux détaillés.

Le tout en se rapprochant au maximum du client, poussant la personnalisation des offres de voyages et d'hébergement toujours plus loin. "Notre but : savoir être local dans un marché mondial", confie Mark Okerstrom.

Airbnb : un adversaire respectable

Car, en filigranes derrière toutes les conférences données par Expedia : la concurrence avec son principal rival qu'est désormais Airbnb. Un adversaire qui, s'il a fait beaucoup de mal à l'hôtellerie mondiale, inspire néanmoins le respect à Mark Okerstrom. "Ils ont construit, grâce à leur viralité, un excellent parc, qui ne peut qu'imposer le respect", confie-t-il.

"Mais notre motivation est que, grâce à la diversité des produits que nous proposons, nous pouvons faire quelque chose de différent, de plus flexible, global, et adapté aux clients".

Le but final que poursuit Expedia : continuer de construire la première solution "totalement globale" pour la réservation d'hôtels, B2B et B2C, au monde. "En termes de voyage, Expedia doit devenir un réflexe", indique le P-DG.

Créer un outil de réservation tout en un

"Nous voulons être le disrupteur du monde de l'hôtellerie", poursuit Benoit Jolin, vice-président "global product" d'Expedia. "Personne n'a encore réussi à créer un système qui gère absolument toute la gestion hôtelière. C'est un vrai problème à l'heure où les clients attendent dans les hôtels le même niveau d'exigences technologiques qu'ils ont chez eux. Nous voulons créer l'outil qui rend la vie de tout le monde plus facile".

En attendant d'y parvenir, Expedia révèle des résultats globalement positifs. 86 milliards de dollars de réservations ont été générées sur les plateformes d'Expedia en 2017, "avec des taux de croissances deux fois supérieurs à ceux du reste de l'industrie", d'après Mark Okerstrom.

Principal point de progression du groupe : les réservations internationales, en hausse de 22% par rapport à l'an passé. A noter également le déplacement des activités d'Expedia vers le mobile : 45% des transactions mondiales y sont désormais effectuées, et 55% du trafic des sites internet proviennent d'appareils mobiles.

Néanmoins, le cours des actions Expedia est à la baisse ces derniers mois (-17,5% au cours des trois derniers mois). La semaine dernière, les analystes américains MKM Partners ont même rétrogradé la société au rang "neutre", mettant en avant des inquiétudes sur la croissance à venir.

Un nouvel outil MICE attendu

A Las Vegas, Expedia a profité de sa Partner Conference pour présenter une nouvelle solution de plateforme de réservation destinée au marché MICE. Son maître-mot : l'automatisation.

Si la solution est dès à présent déployée aux Etats-Unis, en Asie Pacifique et en Europe, Expedia s'apprête à le lancer au niveau mondial dans les prochains mois.

Lu 1516 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com