TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Malaysia Airlines : un remède de cheval pour redresser la compagnie

Le nouveau PDG veut licencier 8000 employés


le Mardi 2 Juin 2015

Licenciement, réduction de flotte et rationalisation du réseau. Le nouveau PDG de Malaysia Airlines prévoit d'administrer un remède de cheval pour redresser la compagnie aérienne. Et pour le moment, la desserte parisienne ne serait pas en danger. Reste à savoir pour combien de temps...



Malaysia Airlines : un remède de cheval pour redresser la compagnie
Les temps sont durs pour Malaysia Airlines.

La compagnie aérienne lutte aujourd’hui pour sa survie après les deux terribles accidents (vols MH370 et MH17) qui ont causé la mort de 537 personnes en 2014.

Nommé en janvier dernier, le nouveau PDG Christoph Müller a dévoilé plusieurs mesures pour tenter de sauver l'entreprise.

L'homme est un habitué des situations désespérées. Il s’est notamment occupé de la Sabena ou d’Aer Lingus.

Il doit cette fois faire face à une entreprise qui non seulement perd de l'argent - ses coûts seraient 20% supérieurs à ceux de ses concurrents - et qui vient de traverser deux évènements traumatisants.

D'ailleurs, Christoph Müller n'a pas hésité déclaré la compagnie techniquement en faillite, estimant que la baisse des résultats avait débuté bien avant les crash de 2014.

Des licenciements, une réduction du réseau et un changement de nom

Pour redresser la barre, le PDG va licencier environ un tiers des employés, soit 6000 personnes.

Les 14 000 salariés restant devraient également consentir des efforts de productivité.

Selon la direction France, les 24 personnes basées dans l'Hexagone ne devraient pas être touchées par ce plan. Du moins pour le moment.

Le PDG veut également s’attaquer à la flotte, qui devrait passer de 96 à moins de 80 appareils.

Certaines sources évoquent en parallèle la mise en location ou la vente des Airbus A380, sans que l’information ne soit confirmée par la direction.

Cette réduction de flotte s’accompagnera une rationalisation du réseau avec la suppression des lignes les moins rentables.

En France, on assure que la desserte quotidienne de CDG en A 380 ne sera pas concernée.

La compagnie, qui a transporté 277 408 passagers entre Paris et Kuala Lumpur l’an passé (contre 298 254 en 2013) projetterai pourtant de réduire la capacité, avec la mise en place d’un Boeing 777 à la place du Super Jumbo. Mais là encore, personne n'a été en mesure de confirmer l'information.

Au final, c’est tout son réseau international qui pourrait être remis en question.

En Europe, l’escale de Francfort vient d’être supprimée. Reste à savoir si Londres, Amsterdam et Istanbul survivront. La direction pourrait être tentée de remplacer certaines lignes par des partage de codes.

Enfin, dernier volet de cette drastique cure d'austérité : le changement de nom. Une mesure qui semble indispensable pour aider l'entreprise à tourner la page.

Lu 1431 fois

Notez


1.Posté par PAT44 le 02/06/2015 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bizarrement eux ne font pas grève !! Transposons la même situation en France....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com