TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Malte : le vol Air France de Toulouse a boosté la fréquentation française

Malte a battu des records de fréquentation


Rédigé par Bertrand FIGUIER le Mardi 18 Septembre 2012

Depuis deux ans, Malte attire les visiteurs en mettant en avant les courts séjours et les citybreak. Une politique qui semble réussir puisque la fréquentation de l’été 2012 est d’ores et déjà considérée comme historique.



À gauche, Josef Gauci, directeur général du MTA et, à droite, Simon Kamsky, directeur marketing Europe font le point sur la fréquentation touristique à Malte à l'occasion de l'IFTM 2012 - Photo B.F
À gauche, Josef Gauci, directeur général du MTA et, à droite, Simon Kamsky, directeur marketing Europe font le point sur la fréquentation touristique à Malte à l'occasion de l'IFTM 2012 - Photo B.F
Depuis 2 ans, Malte accumule les bons résultats.

Après l’excellente année 2010, l’archipel a reçu 1,4 million de visiteurs internationaux, en hausse de 5,6 %, qui ont dépensé 1,2 Md € contre 1,1 Md € en 2010.

Et cette croissance touche tous les marchés, le MICE, le loisir et le Business, et toutes les thématiques, la plongée, le balnéaire ou le golf.

Malgré la crise et la morosité des consommateurs, le panier moyen atteint quand même 870 € par personne et, si la durée moyenne du séjour passe de 10 à 8 jours, Josef Formosa Gauci, le directeur général du Malta Tourism Authority (MTA) estime que c’est surtout lié au développement des Citybreak et des courts séjours, une formule que la destination met beaucoup en avant.

La dynamique est identique sur le marché français.

En 2011, 100 000 de nos compatriotes ont choisi Malte pour leurs vacances ; ce qui nous place en quatrième position, derrière les anglais (450 000, soit 32 % des arrivées), les Italiens (200000), et les Allemands (140 000).

« Le lancement du vol direct bihebdomadaire d’Air France au départ de Toulouse, une grande première, a eu un réel impact, » explique le directeur général du MTA, « Mais nous avons aussi fait des efforts particuliers pour attirer de nouveaux TO, comme Thomas Cook qui s’est lancé sur la destination en 2011, ou nouvelles Frontières qui remet Malte sur sa brochure automne-hiver 2012/2013, et Kuoni qui arrivera en 2013. »

Une image rajeunie

« Cela dit, les TO déjà présents n’ont pas été négligés pour autant, » ajoute aussitôt Simon Kamsky, le directeur marketing pour l’Europe du MTA, « avec des entreprises comme FRAM ou Top of Travel par exemple, nous travaillons dans la durée, avec des contrats de 3 ans, et nous leur apportons un maximum de soutien marketing : des incentives ou du co-branding par exemple. Pour nous, il s’agit surtout de les aider à se développer. »

Mais plus profondément encore, ce qui réjouit les responsables du MTA, c’est que l’image de Malte s’est considérablement rajeunie depuis quelques années : « Notre histoire court sur plus de 7 000 ans mais nous ne sommes pas qu’un musée à ciel ouvert, nous avons aussi une vie culturelle très intense » rappelle Josef Gauci en évoquant le succès du Festival Island of MTV, le plus grand concert gratuit d’Europe, dont la sixième édition, fin juin 2012, a rassemblé plus de 50 000 spectateurs de 18 à 30 ans : « C’est sans doute du à la présence de Lady Gaga… » s’amuse Josef Gauci.

Capitale européenne de la culture en 2018 ?

Mais pour le directeur général du MTA, le plus important, c’est que La Valette veut être capitale européenne de la culture en 2018.

Pour étayer sa candidature, Malte a lancé une grande campagne de restauration de son patrimoine architectural :

« Nous avons également confié à Renzo Piano le soin de rénover le Parlement et l’Opéra, s’enthousiasme-t-il en prévenant aussitôt : il n’est pas question de faire une sorte de Beaubourg, mais de combiner au mieux la modernité et l’héritage historique. »

Quant à la fréquentation 2012, le directeur du MTA ne se fait aucun souci, il espère faire aussi bien qu’en 2011, voir un peu mieux : « Cet été, nous avons fait notre meilleure saison » lance-t-il, « que ce soit globalement ou sur le seul marché français. »

Et pour confirmer la dynamique dans laquelle se trouve l’archipel, le directeur du MTA rappelle simplement qu’il y a 4 ans, on pouvait rejoindre Malte en direct au départ de 45 villes du monde : « Aujourd’hui l’archipel est directement desservi depuis 81 destinations étrangères… »

Dans le fond, rien d’étonnant à ce succès : les gens adorent les bijoux… D’ailleurs, les russes commencent à venir, c’est un signe qui ne trompe pas.

Lu 1297 fois

Tags : malte
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com