TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Malte, plus petit Etat de l'UE a tout d'une grande... destination !

Escapade maltaise avec Visit Europe


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 12 Avril 2016

A 2h20 de Paris, proche du continent africain, Malte a été l’un des bastions les plus prestigieux de l’Occident chrétien. Il en reste un patrimoine historique d’une grande richesse. Il ne faut pas croire pour autant que l’île vit repliée sur son passé. Hospitalière, sécurisante, terre d’art et de culture, avec la mer et la douceur du temps en prime, Malte possède les atouts d’une grande destination touristique du 21ème siècle. Visit Europe l’a bien compris.



Vue de la Valette, qui sera capitale européenne de la culture en 2018. Photo Clive Vella.
Vue de la Valette, qui sera capitale européenne de la culture en 2018. Photo Clive Vella.
L’archipel maltais est composé de trois îles principales : Malte, où vit la quasi-totalité de ses 425 000 habitants, Gozo et Comino.

L’ensemble, qui représente 360 km2, forme le plus petit Etat de l’Union européenne et, certainement, l’un des plus conservateurs.

Le catholicisme, religion d’Etat, est pratiqué par 98% de la population.

Epargnée par la crise, l’île affiche le taux de chômage enviable de 5,7% . Quant au tourisme, valeur sûre, il représente 25% du PIB, avec près de 1 800 000 visiteurs dont 128 000 Français.

La Valette sera capitale européenne de la Culture en 2018. En 2016, elle célèbre les 450 ans de sa création.

Il y a 450 ans, l’Ordre des Chevaliers s’installait à Malte

Au cœur de la Méditerranée, à égale distance de Port-Saïd et de Gibraltar, à 90 km de la Sicile et 300 km des côtes tunisiennes, Malte a été depuis l’Antiquité convoitée par les puissances méditerranéennes.

Elle a été colonisée par les Phéniciens, puis les Grecs et les Carthaginois. Elle est devenue romaine puis arabe.

Les Normands la conquièrent avant que Charles Quint ne la cède aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, un ordre créé pour protéger les pèlerins se rendant en Terre Sainte.

Après Chypre, puis Rhodes, les moines-soldats s’installeront à Malte où ils prendront le nom de « Chevaliers ». Ils marqueront à jamais l’archipel de leur présence.

Élu en 1557, Grand Maître de l’Ordre, Jean Parizot de la Valette, fonde en 1566, la ville fortifiée qui portera son nom. C’était il y a tout juste 450 ans.

Il défendra l’île contre les Ottomans et repoussera victorieusement les Turcs de Soliman le Magnifique. Malte est le centre de la lutte contre les Barbaresques jusqu'en 1798, quand Bonaparte, sur le chemin de l'Egypte, s'en empare.

Deux ans plus tard, ce sont les Britanniques qui occupent l’île, qui deviendra colonie de la Couronne Britannique. Elle le restera jusqu’aux élections de 1964, qui lui accorderont l’Indépendance dans le cadre du Commonwealth.

Il en reste la conduite à gauche, une passion pour le water polo, le criquet, les courses hippiques, les cabines téléphoniques rouges et après la langue maltaise, l'anglais exploité avec succès pour les séjours linguistiques.

Malte deviendra une République en 1974 et membre de l’UE en 2004.
Co-cathédrale Saint Jean, un joyau de l’art et de l’architecture baroques. Tout le sol est recouvert d’une collection unique de pierres tombales en marbres incrustés où reposent 400 des chevaliers les plus illustres de l’Ordre. Photo MS.
Co-cathédrale Saint Jean, un joyau de l’art et de l’architecture baroques. Tout le sol est recouvert d’une collection unique de pierres tombales en marbres incrustés où reposent 400 des chevaliers les plus illustres de l’Ordre. Photo MS.

La Valette, un bijou baroque, une étonnante vitrine architecturale

En flânant dans les rues de la Valette, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, on découvre le charme, la richesse historique de l’île, mais aussi sa faculté à se tourner vers l’avenir.

Véritable bijou, où le Baroque est en majesté, la petite capitale vient de connaître sa première rénovation en s’offrant une étonnante et très moderne vitrine architecturale.

Construit en pierre maltaise de couleur sable, comme toutes les constructions de la ville, inauguré en 2015, le nouveau Parlement marque désormais l’entrée dans la ville.

Cet étonnant édifice moderne cubique et l’Opéra à ciel ouvert, voisin, sont les derniers ouvrages de l’architecte Renzo Piano à qui nous devons notre Centre Pompidou et Londres, son gratte-ciel The Shard.


A quelques minutes du Parlement, la co-cathédrale de Saint-Jean s’impose comme un joyau de l’art et de l’architecture baroques.

Ici, pas un centimètre carré sans dorure, peinture, sculpture. Chef-d’œuvre à voir dans l’oratoire de la co-cathédrale : le Saint Jean-Baptiste, l’une des cinq toiles que Le Caravage a peint à Malte, où il s’était réfugié en 1608. La cathédrale a sa réplique dans l’ancienne capitale M’dina.

A voir aussi, les « Auberges » des Chevaliers, qui n’ont rien d’auberges et tout de palais.

L’Ordre était composé de huit nations (ou langues) : Provence, Auvergne, France, Italie, Castille, Aragon, Allemagne et Angleterre. Chacune des langues était regroupée en Auberge, où se retrouvaient les chevaliers de même origine. Elles sont aujourd’hui musées, ministères, ambassades.

La Valette abrite aussi l’un des plus anciens théâtres en activité d’Europe : le Théâtre Manoel, un bijou baroque parmi d’autres, qui peut accueillir 600 spectateurs.

Incontournable, les anciennes capitales M’dina et Rabat

Une maison à M’Dina - Photo : M.S.
Une maison à M’Dina - Photo : M.S.
Des dimensions réduites et un réseau routier de qualité permettent de découvrir rapidement, sans fatigue, l’île de Malte, ses petits ports de pêche, ses sites archéologiques, ses stations balnéaires animées et ses églises baroques. Ce petit archipel compte près de 350 églises.

Au sud-ouest de l’île, Rabat et M’dina sont deux villes jumelles dont l’origine remonte à l’Antiquité. Les visiter sont l’un des temps forts d’un séjour à Malte.

Encerclée de remparts avec deux seules portes d’entrée, M’dina, l’ancienne capitale médiévale et fortifiée, était la cité aristocratique.

Elle est aujourd’hui une petite ville-musée, aux ruelles étroites, qui fait la fierté de ses 250 habitants.

Ses palais, couvents, églises et demeures bourgeoises sont remarquablement conservés et restaurés. Appelée « cité du silence », M’dina se visite à pied.

A moins de 500 mètres de M’dina, Rabat (11 000 habitants), son ancien faubourg, est construite sur une ancienne ville romaine où les catacombes abritent les sépultures des premiers chrétiens de Malte.

Au fil des siècles, les ordres religieux lui ont aussi légué de magnifiques couvents et monastères.

La légende dit que Saint Paul aurait converti les premiers chrétiens maltais. Après son naufrage sur l’île, il aurait vécu dans une grotte proche des catacombes. Sa grotte se visite dans les profondeurs de l’église paroissiale, qui lui est consacrée.

Malte avec Travel Europe

C’est la nouveauté 2016 du voyagiste Travel Europe, qui met 6 000 sièges à disposition du marché français.

Au programme : séjours, séjours-découvertes, circuits, autotours et randonnées.

- Affrètements Travel Europe : Paris et Nantes, du 5 avril au 26 octobre (sauf du 7 juillet au 30 août). 186 sièges tous les mercredis.

- b[Sièges en engagements avec Air Malta
: Paris du 25 avril au 31 octobre, 40 sièges tous les lundis. Marseille, du 5 mai au 29 septembre : 16 sièges tous les jeudis. Lyon, du 1er mai au 25 septembre : 10 sièges tous les dimanches.]b

Circuit en étoile (6 jours/7 nuits): en pension complète avec boissons en hôtel 3 étoiles, avec une journée sur l’île de Gozo : à partir de 729 €.

Malte en liberté (autotour 8 jours/7 nuits) en ½ pension en hôtels 3 étoiles : à partir de 499 €.

Pour les séjours, le TO a porté son choix sur des hôtels 3 et 4 étoiles dont le Dolmen Resort Hotel & Spa, qui surplombe la baie de Saint-Paul. A partir de 469€ avec le petit-déjeuner. Avec suppléments, possibilité de formule all inclusive.


Lu 2962 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com