TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marché français en Australie : un verre à moitié plein... ou à moitié vide ?


Rédigé par Jean BEVERAGGI à Sydney le Vendredi 8 Avril 2011

L'Australie est un pays fait pour voyager. La seule difficulté, nonobstant le fait que c'est une destination lointaine, réside dans le fait qu'il faille, avant de partir, choisir son itinéraire et les territoires que l'on entend découvrir.



Une partie de la délégation française avec Andrew Mac Evoy, le Managing Director de Tourism Australia - Photo J.B/TourMag.com DR
Une partie de la délégation française avec Andrew Mac Evoy, le Managing Director de Tourism Australia - Photo J.B/TourMag.com DR
Pour ce faire, rien de mieux que de passer par des professionnels. Actuellement, pas moins de 70 voyagistes de l'hexagone proposent des produits.

Mais ils ne sont qu'une poignée à se partager 80% des opérations enregistrées. Ce sont généralement de petits TO spécialistes de la destination ou du Pacifique Sud.

Concernant la desserte aérienne, il n'y a pas vraiment de problème. Des vols via Londres ou Francfort sont opérés par Qantas. La compagnie est aussi en code share avec Air France au gré d'une collaboration qui semble, pour l'heure, satisfaire les deux parties. On peut également rejoindre l'Australie avec Emirates, Singapour Airlines, Cathay...

De longue date -et de récents sondages le confirment encore-, le pays des kangourous figure dans le peloton de tête des pays dont rêvent le plus les français comme destination de vacances.

L'offre est variée et le service parfait.

Ceux qui ont eu la chance de parcourir l'une ou l'autre des parties de ce territoire grand comme 14 fois la France, plébiscitent sa nature exceptionnelle, avec une faune et une flore hors du commun.

Les grandes villes (Sydney, Melbourne...) sont aussi très prisées, tout comme l'Outback.

Il est vrai qu' à l'heure actuelle, le tourisme ici offre ce qu'il se fait de mieux tant l'offre est variée et le service parfait.

Les Australiens sont vraiment à la pointe pour ce qui est des infrastructures. Et on trouve des prestations de bon niveau en matière d'hébergements touristiques et de transports.

De plus, force est de constater qu'il y en a pour tous les budgets, ce qui explique d'ailleurs, entre autre, l'engouement des jeunes français.

Une valeur sûre et... sécurisée

L'intérêt des français pour ce pays hors-normes, géographiquement parlant, ne date pas d'aujourd'hui on l'a dit.

Mais à tous les atouts recensés, il convient d'en ajouter un : la sécurité. Par les temps qui courent, l'argument peut légitimement peser.

Avec ce tableau quasiment idyllique, on pourrait imaginer que les TO français se montrent très satisfaits. Et optimistes, à l'image du patron de Tourism Australia.

En fait, pas vraiment. Ceux présents à Sydney comme l'incontournable Asia Voyages, soulignent la difficulté pour faire prendre conscience aux prestataires australiens que la crise économique sévit en Europe.

« Nous essayons de faire passer le message. Certains sont réceptifs et vont faire un effort côté prix, mais pas la majorité » explique Karine Vampouille, chargée de produits chez Asia.

Avec son assistante Florence Ichkhan, elle n'a par ailleurs pas vraiment trouvé beaucoup de nouveautés intéressantes sur cet ATE.

Thibault Von Euw de chez Monde Authentique, a continué lui à faire son marché. Chez ce voyagiste, la destination Australie n'a été lancée qu'il y a deux ans.

Avec le choix de ne proposer que des prestations de qualité, lodges de charme, boutiques-hôtels, tours guidés en 4X4...

« Ce que je constate ici, c'est que le marché français intéresse désormais. Pour preuve, beaucoup de nos prestataires proposent maintenant des guides francophones... »

En fait et pour résumer le sentiment répandu au sein de la délégation française, on dira que la perception du marché français n'est pas vraiment la même vu de Sydney ou de Paris.

Les TO sourient même quelque peu lorsqu'on leur parle d'augmentation de la fréquentation ! La preuve, une nouvelle fois, que faire parler des chiffres est un exercice à plusieurs dénominateurs... pas toujours communs.

Lu 3427 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com