TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marmara : « Tous les engagements seront tenus, pas question de quitter l'île Maurice ! »

L'engagement de Marmara sur Maurice reste entier


Rédigé par Michèle SANI le Lundi 7 Novembre 2011

Chez Marmara le message est clair : « Tous les engagements de notre groupe seront tenus. Il n'est pas question de quitter l'île Maurice. Il n'est pas question de réduire nos capacités aériennes » a fait répondre hier soir le directeur général Florian Vighier.



En attendant une renégociation du contrat – ou sa résiliation ?  - , la  fin des travaux avec une  éventuelle  réouverture du Mornéa (notre photo), Marmara  protège  l'ensemble  sa clientèle aux mêmes conditions tarifaires à l'Indiana resort, un hôtel de catégorie supérieure./photo dr
En attendant une renégociation du contrat – ou sa résiliation ? - , la fin des travaux avec une éventuelle réouverture du Mornéa (notre photo), Marmara protège l'ensemble sa clientèle aux mêmes conditions tarifaires à l'Indiana resort, un hôtel de catégorie supérieure./photo dr
A la veille de la haute saison, l'affaire ne pouvait plus mal tomber pour le Groupe Nouvelles Frontières.

A partir d'aujourd'hui 8 novembre, Corsairfly met même en place une rotation supplémentaire sur Maurice ce qui porte à quatre le nombre de vols hebdomadaires.

Une chose est certaine : le torchon brûlait depuis quelques mois entre le groupe Apavou propriétaire de l'hôtel Mornea devenu « Club Marmara Mauritius » et le TO.

« L'hôtel ne répondait pas à notre cahier des charges et ne respectait pas la charte que nous demandons aux Clubs Marmara.

Nous avions des problèmes de management et de gestion. De nombreux points n'étaient pas respectés . Nous avions demandé la réalisation de certains travaux.
.. ».

Marmara protège l'ensemble sa clientèle à l'Indiana resort

En attendant une renégociation du contrat – ou sa résiliation ? - , la fin des travaux avec une éventuelle réouverture du Mornéa, Marmara protège l'ensemble sa clientèle aux mêmes conditions tarifaires à l'Indiana resort, un hôtel de catégorie supérieure.

Ceci étant, il sera difficile dans l'avenir de trouver un établissement aux tarifs aussi intéressants. Et il y a fort à parier que les forfaits qui faisaient l'attrait du produit d'entrée de gamme de Marmara, auront du mal à tenir la route.

Mais pour l'instant, le discours est catégorique : «Nouvelles Frontières et Marmara sont et restent sur Maurice. Nos engagements seront tenus. La capacité hôtelière de l'île est largement suffisante ».

Tel était le message donné par la direction générale du groupe hier soir qui a précisé par ailleurs qu'elle travaillait « en totale concertation étroite avec le Gouvernement mauricien pour le développement de son économie».

Les difficultés rencontrées à Maurice ne changent en rien la politique développée par le groupe sur la République Dominicaine, l'autre destination balnéaire long courrier de Marmara.

« A chaque destination.... sa destinée ».


Lu 4704 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com