TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marmara conforte sa position de leader des voyagistes français

la part de marché du TO a augmenté de 4 points


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 15 Décembre 2009

Avec le voyagiste Marmara, le langage des chiffres est clair. Il donne rapidement et sans fioriture la situation de l'entreprise sur l'échiquier des voyagistes français. Hier les chiffres communiqués à l'occasion d'un déjeuner de presse ont conforté sa place de premier voyagiste. Cette année impactée par la crise financière ne lui a même pas fait marquer le pas. Au contraire, sa part de marché a augmenté de 4 points. Quant aux trafics et aux chiffre d'affaires ils ont été pratiquement identiques à 2008.



Marmara conforte sa position de leader des voyagistes français
Durant l'exercice 2009 (clos au 30 septembre), le TO a fait voyager 1 068 629 personnes (dont
520 000 clients en formules Clubs et 240 000 en vols secs), un chiffre égal à 2008.

Il a réalisé un chiffre d'affaires de 536, 23 M€ (+0,3 %) et son taux de rentabilité a été de de 4,04 %, ce qui le place, en terme de résultat, en tête des TO français (source Palmarès Echo Touristique).

Son effectif total est de 200 personnes dont 10 % d'informaticiens. Sa part de marché sur les voyages à forfait (hors destination France) a été de 21 % (+ 4 %).

Sur ces 6 destinations que sont l'Espagne (+ 4 % en 2009 par rapport à 2008)), la Grèce (+ 3 %), l'Egypte (+2 %) la Turquie (identique), le Maroc + 2 % et la Tunisie + 2 % cette part atteint les 37 % (à périmètre constant. Source CETO).

Pas d'erreur de casting

Marmara a pris une avance que son président Hervé Vighier, est bien décidé à garder.

Et pour y arriver il table sur quelques valeurs sûres dont ses collaborateurs. « Nous avons résisté grâce à notre structure et à notre cohésion à l'intérieur de l'entreprise où il n'y a pas d'erreur de casting . Nous avons très peu de turn over et 30 % de nos collaborateurs ont plus de 10 ans de maison».

Hervé Vighier était d'ailleurs entouré de quatre de ses plus proches collaborateurs, Florian Vighier, (directeur du tour-operating) , Sébastien Boucher (directeur marketing), René Thibaut (directeur des ventes) et Olivier Roche (directeur e-commerce). Manquait Pierre Chazot (directeur informatique).

Et visiblement dans cette équipe là où chacun est expert dans son domaine et dont l'âge moyen n'atteint pas la barre des 40 ans, le courant passe. La confiance règne et les décisions souvent liées à des opportunités se prennent rapidement.

L'exemple Malaga

Il en est pour exemple Malaga. Marmara cherche un relais de croissance pour Palma lancée voici 3 ans et arrivée à saturation. A Malaga un hôtel disponible, bien situé en première ligne, doit être être vendu. L'arrivée de la crise met à mal l'objectif du propriétaire.

L'affaire est conclue en mai et l'hôtel qui deviendra un club Marmara est commercialisé en six semaines. Les premiers départs ont lieu le 18 juin. Fin septembre Malaga a réalisé un trafic de 7 000 clients.

L'image « low cost» du tour opérateur qui avait suscité bien des interrogations semble évoluer au profit d'un tour opérateur « classique ».

Les forfaits en hôtels 5* (hors clubs Marmara) ont généré un trafic de 80 000 clients dont 45 000 en gamme « Prestige ». Le TO a par ailleurs commercialisé 55 000 croisières (dont 60 % en bateaux 5*), 50 000 circuits classiques et 30 000 voyages de la gamme « Activités » (aventure, forfaits thalasso et plongée sous-marine).

En finir avec l'image de TO « low cost »

Quant aux profils des consommateurs ils sont, du chef d'entreprise au retraité en passant par l'étudiant, répartis dans toutes les franges de la population hors... les agriculteurs. 66 % des clients Marmara ont moins de 50 ans.

« Nous traitons des volumes et pas des masses. Notre développement repose sur nos engagements , nos gammes de produits moins chères et maîtrisées, notre stock et nos départs vols régionaux on nous avons une position dominante hors Lille (le fief de Thomas Cook), Strasbourg et Bale-Mulhouse » a expliqué Hervé Vighier.

Précisons qu'en matière d'hôtellerie, le TO s'engage au moins sur 5 ans.

Les fusions et les mouvements observés dans la distribution, notamment dans le réseau AS Voyages ne suscitent pas de longs commentaires chez Hervé Vighier.

« Tout le monde a besoin de tout le monde »

«Ces fusions devraient apporter aux adhérents une meilleure productivité et des moyens accrus en matière de marketing, d'informatique, d'automatisation. L'essentiel et de vendre plus et mieux plutôt que de chercher à obtenir davantage de rémunérations ».

Marmara qui travaille via tous les canaux de distribution existants entretient des relations plutôt bonnes avec AS Voyages puisqu'il organise sa convention des vendeurs. Ce sera à Taba, en Egypte, du 21 au 23 janvier prochain.

Quant à savoir ce qu'il pense des opérateurs qui veulent s'en tenir à une seule distribution « choisie ». Il répond. « Aujourd'hui le marché est atomisé. Tout le monde a besoin de tout le monde ».

Marmara qui vend 87 % de sa production en B2B possède son mini réseau, une quinzaine de points de ventes adhérant au réseau TourCom. Il est, aux dires de son président le tour-opérateur qui possède le niveau de ventes directes le plus bas du marché.

Lu 7467 fois
Notez


1.Posté par Sophie BASTARD le 16/12/2009 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette année, tous les groupes auxquels j'ai proposé un produit Marmara ont été récupérés en direct par le tour opérateur par la suite! Malgré mes réclamations et les preuves avancées auprès du TO, ce dernier a continué à baisser ses tarifs auprès de mes clients pour que ces derniers passent en direct!!
Pour moi désormais, Marmara n'est pas un partenaire mais bel et bien un CONCURRENT!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com