TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Maroc : des manifestations à Casablanca et Rabat dimanche


Rédigé par La Rédaction le Lundi 11 Juillet 2011



Plusieurs milliers de personnes ont répondu à l'appel du Mouvement du 20 février, hier dimanche 10 juillet 2011 au Maroc. A Casablanca, plus de 8.000 manifestants ont protesté, tandis qu'à Rabat le mouvement a rassemblé un millier de personnes.

Lu 2035 fois
Notez


1.Posté par Farid Mnebhi le 11/07/2011 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le mouvement du 20 février au Maroc après le référendum
Au départ, ce mouvement n’avait aucune revendication politique. Ces revendications étaient uniquement d’ordre sociale. Cependant, les jeunes contestataires de ce mouvement, se réclamant laïc et tolérant, ont été rapidement récupérés par les islamistes intégristes, les extrémistes de gauche, les anarchistes et les nihilistes. Constituant une boite de résonnance par excellence pour manifester et faire passer leurs messages d’intolérance en toute impunité, il a été phagocyté par ces derniers.
Il suffit de visionner les vidéos qui circulent sur youtube, face book et twitter pour constater que le gros des manifestants sont des islamistes du groupe Adl Wal Ihssane, des nostalgiques de l’époque léniniste, maoïste, trotskyste, stalinienne, d’option révolutionnaire, d’Ilal Amam, 23 mars, qaiidiyine et j’en passe. Ces derniers romantiques des années 60 à 80, se sont, d'ailleurs, trouvé une nouvelle jeunesse en faisant des déclarations ou donnant des interviews à des quotidiens étrangers qui feraient retourner dans leur tombe les précurseurs ces idéologies.
Conscient de ce dérapage, les véritables initiateurs du mouvement du 20 février ont absolument voulu exclure les extrémistes politiques et religieux lors de l’assemblée générale tenue le 06 juillet au siège du PSU. Une A.G qui avait pour but de faire le bilan de leur action
Les partisans du PSU, soutenus par les adeptes de l’association islamiste, non reconnue d'Al Adl Wal lhssane ont recouru à la force et la violence pour les empêcher d’assister à cette assemblée générale.
En conséquence, force est de constater que le mouvement du 20 février, qui sollicitait à l'origine des réformes sociales et une meilleure gouvernance, avait suscité, au départ, espoirs et sympathie, a été dévoyé à des fins politiques par des traitres qui ne savent plus aujourd’hui à quel Saint se vouer après la fessée magistrale qui leur a été infligée par le peuple marocain. Meilleure preuve de leur non représentativité du peuple marocain ne peut être faite après les résultats du référendum. L’ensemble du peuple marocain les considère dorénavant comme des imposteurs et des agents à la solde des ennemis du Maroc, qui se trouvent « l’Est d’Eden », sans vouloir les désigner. Ils ont déjà assez de problèmes chez eux !
Aussi, il n’est donc pas étonnant de constater que la majorité des membres de la section Tanger-Tétouan du Mouvement du 20 février ont intégré dernièrement le parti du Rassemblement National des Indépendants. Une intégration qui n’est que le prélude à de nombreuses autres au plan national. Ces jeunes ont justifié leur décision par des dissensions au sein du Mouvement, qui est sorti des objectifs fixés au départ depuis son noyautage par les islamistes intégristes d'Al Adl WaI Ihssane et les nostalgiques de la gauche radicale.
Il me semble que ces extrémistes ne peuvent plus prétendre parler de démocratie et de tolérance lorsqu’ils refusent aux autres le droit à la parole dans un dialogue constructif pour le bien du peuple marocain et de la Patrie. Ils se sont dévoilés face au peuple marocain et l’opinion internationale.
En vous demandant de bien vouloir publier et diffuser ce papier. Une réponse, par courriel, à cette demande serait appréciée. Merci.
Farid Mnebhi

2.Posté par larbi le 11/07/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais ce que attende le Roi ,pour revoir ses cartes de la révision de la constitution avant qu'il soit trop tard ,il faut comprendre que les marocains ne sont d'accord sur cette nouvelle constitution qui renforce les pouvoirs du roi. C'est étonnant qu'on ne réagisse pas alors que certainement ça va s'aggraver.
Ce n'est pas comme ça que le problème va être résolu, je crois qu’on cherche la révolution franche pour que les choses prennent une autre tournure.
Le roi est de plus en plus détesté et indésirable surtout quant il a bien montré ses intentions et ses prérogatives à travers la révision de la constitution en confirmant qu’il s’attache au pouvoir et à l’accumulation de fortune, et ne veut pas que les voleurs soient appréhendés et jugés.
Les efforts qu’on prétend qu’il fournit ne sont que des prétextes pour arriver à certains intérêts personnels, mais le jour des comptes viendra.

3.Posté par CHARAF le 12/07/2011 05:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les chiffres sont falsifiées, le roi doit faire face à la réalité des choses, l’épuisement des richesses du pays et l'exploitation de ses hommes et ses femmes par une minorité, doit s’arrêter. Le Maroc a besoin de ses richesses pour son développement et non pas pour enrichir certains et les autres nagent dans la pauvreté absolue et n’ont même pas le droit à certains droits légitimes comme la scolarisation des enfants,les soins médicaux,de quoi manger,c’est de la criminalité ,il faut voir la réalité des choses .
Pourquoi on veut vivre dans le brouillard ?
Pourquoi on fait des déclarations qui ne sont pas basées sur la réalité des choses ?
Vraiment le roi n’a-t-il pas montré qu’il s’attache au pouvoir ? à ses intérêts, aux intérêts de la classe qui exploite le Maroc, soyons réaliste !
On en a marre, et il y a beaucoup de problèmes,...
En particulier certains doivent restituer les biens du peuple, les voleurs doivent être jugés, on ne la lâchera plus, et on a tout le temps de s'organiser comme on veut, on sortira grand vainqueur parce qu’on est entrain de défendre une démocratie réelle et réaliste.


4.Posté par jamal le 13/07/2011 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réponse à l'article de M. Menebhi, les jeunes du 20F de Tanger-Tétouan n'ont jamais adhéré au RNi dont un ou deux ministres sans crédibilité jouent le rôle de tenter de diviser et de décrédibiliser le mouvement. Peine perdue.
Ce qu'il faut se sont de vraies réformes et les propositions de réforme et le 1er juillet ne sont pas une réponse. Les commentaires de MM. Larbi et Charaf le disent.
C'est à votre honneur, à Tourmag d'informer de manière équilibrée professionnels et lecteurs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com