TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Maroc : le syndrome du « p’tet benkoui-p’tet benknon »…

L'hume(o)ur de T. RUBLION


Rédigé par T. RUBLION le Lundi 10 Décembre 2007

Le cafouillage administratif de l'entrée au Maroc a inspiré T. RUBLION. Le traumatisme a gagné les agences de voyages qui ne savent plus trop à quel seing se vouer : passeport ou Carte d'identité ? Une pathologie qu'il diagnostique comme celle du syndrome du « p’tet benkoui – p’tet benknon »...



« Bonjour Mademoiselle, je voudrais des informations pour partir en vacances au Maroc… »

Sachez, cher client, que cette phrase, à vos yeux d’une banalité affligeante, dès lors qu’elle est prononcée dans une agence de voyages, doit désormais être utilisée avec les plus grandes précautions sous peine de provoquer chez votre interlocuteur des troubles graves : tremblements, sueurs froides, palpitations, tics nerveux, etc…

Et c’est grave Docteur ? Si en l’état actuel de la science, on dispose de peu d’information sur les origines de la maladie, il semblerait toutefois qu’elle soit en relation directe avec une maladie diplomatique, répondant au nom savant de Syndrome Giruetus Marocus, plus communément appelé « syndrome du p’tet benkoui – p’tet benknon ».

Cette maladie, dont on pense qu’elle aurait été introduite au Maroc, au 19ème siècle, par des colons normands, touche particulièrement les fonctionnaires chargés des contrôles d’identités aux frontières du royaume, ainsi que les employés consulaires.

Le sujet frappé par le syndrome se trouve dans l’incapacité de répondre avec précision à une simple question : « un ressortissant français doit-il être muni d’un passeport pour entrer au Maroc ? ».

Maladie bénigne mais... effets secondaires dévastateurs !

''Va falloir couper quelque part Doc...''
''Va falloir couper quelque part Doc...''
S’il s’agit maladie bénigne pour celui qui en est atteint, ses effets secondaires peuvent être dévastateurs : refoulement aéroportuaire, lettre de réclamation, procès, indemnisation, dommages et intérêts, etc…

Alors que faire face à la maladie ? Sur les traitements à mettre en œuvre les experts sont partagés et plusieurs écoles s’affrontent.
Les uns prônent une dose massive d’intervention présidentielle, remède de cheval ayant fait ses preuves en d’autres circonstances en Libye et au Tchad.

D'autres, plus radicaux, réclament une mise en quarantaine de la destination et une obligation de soins, tandis que certains tenants d’une médecine plus douce s’en remettent au savoir-faire des professeurs Colson et Chikli pour que la recherche se fasse de façon concertée avec leurs confrères marocains.

En attendant, que la maladie soit un jour éradiquée, la bonne vieille « décharge » des familles et des agences pourrait s'avérer une potion efficace… Inc’ Allah !

Lu 5650 fois
Notez


1.Posté par Akim Tounsi le 11/12/2007 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coup de geule. Trop d'humour ne tue pas que l'humour. Cela irrite aussi la patience ! Que d'encres pour une histoire banale qui ne mériterait aucun commentaire. Normalement pour voyager il faut un passeport (voir un passeport doublé d'un Visa et Inchallah !). Voyager avec une carte d'identité a toujours été une tolérence, pour les voyageurs à forfait, sans aucune réciprocité pour les pays qui la pratiquent. J'invite les talentueux humouristes à nous écire quelque chose de bien noir sur les images du 20 heures des cadavres qui flottent sur la mer méditerranée. Les cadavres de ceux qui ne peuvent pas voyager même avec des passeports ! J'invite les humouristes à nous faire rire avec les images des trottoires en face des Ambassades à 06 heures du matin, jonchés de demandeurs de visas bravant someil pluie et soleil pour avoir peut être le privilège de passer quelques jours de l'autre côté ! Des médecins, des avocats, des cadres supérieurs, des hommes, des femmes (enceintes ou pas) etc...tout le monde à la queleuleu. L'humour c'est bien, la pudeur aussi n'est pas mal des fois. P'tet Bien que Oui P'tet bien que Non vous me direz !

2.Posté par laurence le 11/12/2007 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Akim ! ne mélangeons pas tout . Car dans le monde dans lequel nous vivons, se cotoient l'horreur, la souffrance, la futilité, la lacheté, l'insouciance et l'humour est une façon de pouvoir supporter le tout .

3.Posté par karim le 17/12/2007 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que souhaitent les professionnels que nous sommes, c'est tout simplement de la cohérence et non de la cacophonie à outrance. La France, elle, veut une "immigration sélective" et donc impose souverainement des visas et autres verouillages. Le Maroc veut bien 10 millions de rouristes. Qu'il décide une fois pour toute qu'il les veut avec passeport, visas, avec 1000 ou 10.000 euros en poche chacun, ou même sans pièce d'identité. L'image du pays ne serait qu'améliorée et notre confiance ne serait que renforcée. Qu'il ne sorte pas du tirroir, tel qu'a fait le Lybie, sans prévenir personne, une mesure dormante depuis 1992, pour imposer à des touristes déja sur le sol lybien, un pesseport traduit en arabe sous je ne sais quelle forme. Les professionnels du tourisme qui aiment le Maroc et le "vendent" bien ne s'en offusqueraient nullement.

4.Posté par larbi le 19/12/2007 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
cela donne a refelechir au responsable aricain des articles pareil pousser a l'extreme l'entre en afrique a des touristes etranger avec seule carte d'identite cela veut dire que les 11000 cadavre mort depuis 1989 pour vouloir acceder a l'europe afin de devenir des sans abris en plus des sdf europeen dans la rue valent moins que rien
il n'y a qu'a voir les comportement des employe au sein des ambassade francais et autre on entend souvent a la sortie des ambassade les demandeurs criee si comme on fait une demande pour entrer au paradis .il ya une phrase que j'ai bien apprecie du president kadafi celle ou il dit vous nous avez voler notre richesse maintenant vous etes oblige de nous inviter chez pour partager la manne que vous nous avez voler.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com