TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Maroc : le tourisme c'est pêché mais... pas ses bienfaits ?


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 5 Avril 2012

Bavure ou calcul électoraliste ? Mustapha Ramid, ministre de la Justice et des Libertés a déclaré récemment "que les touristes venant à Marrakech commettaient des péchés et s’éloignaient de Dieu." Diable, mais que vient faire Dieu (Allah en l’occurrence) dans cette affaire ?



Maroc : le tourisme c'est pêché mais... pas ses bienfaits ?
Voilà ce que c'est que d'avoir des ministres islamistes (même modérés) dans son Gouvernement : à un moment donné (on ne sait comment, ni pourquoi...) on sait qu'ils vont péter les plombs.

Et alors, là, les conséquences peuvent être dramatiques. L'Egypte en sait quelque chose. Ses tergiversations concernant les "parcs à touristes" lui ont déjà coûté quelques points de PIB et ce n'est pas terminé.

C'est peut-être le prix à payer pour la démocratie (?) mais égoïstement on préférerait presque parfois garder les tyrans, comme me faisait remarquer dernièrement la représentante à Paris d'une grande destination touristique...

Bref, la tirade de son collègue qui a fait le tour du web en un tourne main, a obligé Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, à corriger le tir.

Pour lui, "les touristes qui viennent à Marrakech comme ailleurs, jouissent de leurs vacances dans le cadre de la loi en vigueur." Encore heureux !

Si le Maroc, considéré comme une destination "refuge" pour les touristes français rebutés par la tournure inattendue du Printemps arabe, part aussi en sucette, il ne nous restera bientôt plus que l'Espagne, l'Italie et la Belgique comme destinations proches où passer nos vacances...

Il y a fort à parier que le ministre s'est fait passer un bon savon par sa Majesté. En tout cas, "L'Economiste" dans son édito souligne fort à propos que "Le tourisme est une composante essentielle de l’économie marocaine (...) Alors si nos ministres se mettent à intimider et effrayer les clients qui nous font encore confiance… ?"

On n'est jamais trahi que par les siens !

Lu 4021 fois
Notez


1.Posté par Khalid le 05/04/2012 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne vous victimisez pas trop quand même!

2.Posté par JL le 05/04/2012 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Casablancais et les Rabatis qui débarquent tous les week-ends pour s'encanailler à Marrakech sont ils aussi des pêcheurs qui s'éloignent de dieu ? Avec de tels commentaires, on s'étonnera que pas mal de touristes hésitent à aller au Maroc. De toute manière, les occidentaux sont souvent montrés du doigt comme les pervertisseurs de cultures... jamais comme des bâtisseurs.

3.Posté par jalal le 05/04/2012 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas d'accord avec ce ministre, il ne sait pas ce qu'il dit, il faut qu'il sache parler, son partron benkirane sait parler mieux que lui.

4.Posté par Nadia le 05/04/2012 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les touristes ne viennent pas spécialement à Marrakech ou au Maroc en général et rien que pour les prostituées, c'est quoi ce délire ! Ce ministre devrait peser ses mots à l'avenir avant de pondre des conneries pareilles, car entre ceux qui galèrent pour faire venir les touristes à Marrakech et ceux qui les font fuir on n'est pas encore sortis de l'auberge !!

5.Posté par MARKO le 05/04/2012 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est qu'une question de mois ( de semaines...?...) mais investir ou s'investir dans la destination Maroc RAK (ou autre) c'est suicidaire ....
Promouvoir ces destinations est de l'incompétence ou de la malhonnêteté
Ce genre de propos ne sont JAMAIS innocents JAMAIS accidentels et annoncent TOUJOURS la suite .

6.Posté par Yoan le 05/04/2012 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"on préférerait presque parfois garder les tyrans"... non, c'est sûr que non.

7.Posté par el mrini noumane le 05/04/2012 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous voulons un tourisme de loisirs ouvert a la culture a l'ecologie.. . les maitres de la débauche ne sont pas ces quelques touristes qui font exeption en se livrant au tourisme sexuel ou a d'autres formes de plaisirs tabous mais bien des marocains de chez nous..la quasi totalité des touristes qui viennent chez nous sont des braves gens hônnetes respectueux et surtout droits ..malheureusement c'est chez nous que ces qualités se font rares..honnêtemment qui sont les pires eux ou nous..nous ne sommes pas des saints loin de la., alors cessons cette compagne de diabolisation qui ne sert que les interets de ceux qui sous pretexte de démocratie sont entrain de mettre a mal les fondements meme de notre societé et de notre pays qui s'est toujours nourri de l'ouvertute et des echanges avec les autres..plus il y a de touristes plus je suis rassuré et confiant dans l'avenir car cela signifierait que le maroc se porte bien ..quand personne ne vient chez vous c'est que vous n'etes plus interessant..

8.Posté par portorange le 06/04/2012 05:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le jeu malsain qui a tout le temps été instauré entre l'état marocain et les professionnels du tourisme
devait , tot ou tard deboucher sur pareilles dérives .
J'utilise le pluriel à dessein : les erreurs et les ratages ne se comptent plus !
Pour revenir à l'essentiel :
- comment expliquer qu'un secteur aussi "intégré" , aussi "developpé" et aussi "important" puisse encore dependre du bon vouloir d'une administration qui croit encore, messianiquement, guider le bâteau tourisme vers le "port de la securité" (barr al amane!) ?
Le ministre du tourisme , ou ses collaborateurs pléthoriques , a t il encore le droit ,de faire prendre le risque à l'entrepreneur, partager les honneurs de la réussite et esquiver les consequences de la perte?
Pourquoi l'état marocain insiste à faire du tourisme , secteur déjà "affranchi" de sa tutelle sur l'essentiel ,un secteur "trisomique" toujours dans le besoin et l'assistance?

D'un autre côté , le secteur du tourisme , qui profite directement à quelques dizaines de "chanceux " qui tirent les ficelles de TOUTES ses composantes , la plupart du temps dans une opacité complète , ne doit il pas , par esprit de corps, de modernisme (dont il se vante être un des vecteurs) et d'assurance de soi , faire le grand saut et declarer son desarrimage de la tutelle administrative ?
Ne peut on pas envisager un jour le gouvernement marocain sans un ministere du tourisme ?
Ne peut on pas, au nom de l'equité et de la bonne gouvernance, faire supporter le risque de la perte à ceux qui engrangent les bénéfices ?
Ne peut on pas decharger le fellah, la menagere , le cordonnier et tant d'autres marocains qui ne mettront jamais les fesses dans un avion ou dans une chambre d'hôtel , de l'assistance obligatoire à un secteur dominé par quelques dizaines ?
Je crois que le moment est venu pour qu'une levée de tutelle de l'administration sur le secteur du tourisme soit décidée .
La plaisanterie a assez duré et , par ces temps durs , les finances publiques devront plus profiter à plus urgent et à plus général et non pas satisfaire l'appetit d'une microscopique minorité qui veut continuer à faire payer par les marocains les charges de ses depenses professionnelles notamment celles afferentes à la promotion et à la publcité.
Alors à quand ce geste de retrait et d'emancipation qui va donner plus d'effectivité à la regionalisation au Maroc ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com