TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Marseille Provence : l'aéroport mise sur l'international pour poursuivre sa croissance

le terminal mp2 basse la barre des 2 millions de passagers annuels


Rédigé par Pierre Coronas le Jeudi 8 Janvier 2015

Après une année 2014 perturbée par le long mouvement de grève des pilotes d'Air France, mais positive pour son terminal low-cost, l'aéroport Marseille Provence regarde vers l'international pour se développer dans les années qui viennent.



Les bonnes performances du terminal mp2 aident à compenser le ralentissement de l'activité sur les autres terminaux de l'aéroport Marseille Provence en 2014 - DR : TourMaG.com
Les bonnes performances du terminal mp2 aident à compenser le ralentissement de l'activité sur les autres terminaux de l'aéroport Marseille Provence en 2014 - DR : TourMaG.com
Six ans après son ouverture, mp2 a franchi pour la première fois la barre des 2 millions de passagers annuels en 2014.

Avec 2 003 074 voyageurs, son trafic a augmenté de 3,7 % par rapport à 2013.

Les bonnes performances du terminal low-cost de l'aéroport de Marseille permettent ainsi de compenser le recul des terminaux réguliers.

Pour les Halls 1 à 4, le nombre de passagers est de 6 179 163 passagers. Il baisse de 2,4% en un an.

Par conséquent, avec 8 182 237 passagers, le trafic de l'aéroport Marseille Provence a diminué de 0,9% en 2014.

La direction évalue l'impact de la grève des pilotes d'Air France à environ 200 000 voyageurs.

"Sans les conséquences de ce mouvement, nous aurions certainement battu notre record de trafic en 2014", regrette Julien Boulay, Directeur Marketing et Communication.

La plateforme achève l'année avec un chiffre d'affaires d'environ 130 millions d'euros. Il grimpe de 2% par rapport à 2013.

Son Ebitda gagne 4% et son endettement s'établit à 11,7 millions d'euros.

"Nous avons l'endettement le plus bas de tous les aéroports en France", se félicite Pierre Régis, Président du Directoire de l'aéroport.

Pour 2015, l'aéroport s'attend à une légère progression de son trafic. Sa direction n'est cependant pas en mesure de donner de prévisions plus précises. Elle reste dans l'attente des programmes définitifs des filiales d'Air France.

Les parts des trafics national et international se sont inversées

Et pour poursuivre sa croissance en 2015, Marseille Provence mise principalement sur l'international.

Depuis 2003, il a été multiplié par 2,3. "En l'espace de 10 ans les parts de marché des trafics national et international se sont plus qu'inversées", note Julien Boulay.

L'international représente en effet désormais 58% de l'activité du site. La part était de 38% en 2003.

Et la tendance va se poursuivre, prédit le directeur Marketing.

Mise à part la desserte de Moscou, faute de droits de trafic, toutes les lignes abandonnées par Air France au départ de Marseille dans le cadre du plan de restructuration du transporteur sont reprises par d'autres compagnies.

Easyjet, Alitalia et Vueling se positionnent ainsi sur la liaison de Rome. Volotea ouvre Venise. Quant à Tassili et Air Méditerranée, elles voleront vers Alger depuis Marseille en 2015.

Par ailleurs, Aegean va ouvrir un vol vers Rhodes (1 fréquence par semaine), easyJet va lancer Marseille-Manchester (2 rotations hebdomadaires) et Air Algérie desservira Jijel (2 fois par semaine) pendant l'été 2015.

"Cela montre à quel point le trafic international est robuste et affiche un fort potentiel de développement", commente Julien Boulay.

Gros-porteurs long-courrier

Pour le concrétiser, l'aéroport lance dès cette année un vaste plan d'investissement.

Des travaux de reconfiguration des accès et des parkings débuteront en mai 2015.

Ils devraient se poursuivre jusqu'en juin 2017 pour un investissement de 14,5 millions d'euros. Leur objectif est de "redonner la priorité aux piétons" à l'approche des terminaux, décrit Pierre Régis.

Ensuite, à partir de 2020, la plateforme lancera la création du Coeur d'aérogare et l'extension des aires de stationnement des avions à mp1 à partir de 2020.

"L'aéroport Marseille Provence de demain sera capable d'accueillir des gros-porteurs long-courrier.

C'est la cible principale que nous visons
", assure le Président du Directoire.

Lu 1565 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com