TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Mayotte se repositionne comme escale croisière dans l’Océan Indien


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 9 Décembre 2010

En provenance de Moroni, le paquebot Colombus petit frère du Bremen avec 267 passagers et 176 membres d’équipage à son bord fera escale à Mayotte ce vendredi 10 décembre de 7h00 à 17h00 en rade de Mamoudzou. L'Ile qui accueillait jusqu’à 11.000 croisiéristes par an contre moins de 1000 en 2009, veut reconquérir un marché porteur pour l’avenir.



Colombus petit frère du Bremen avec 267 passagers et 176 membres d’équipage à son bord fera escale à Mayotte ce vendredi 10 décembre
Colombus petit frère du Bremen avec 267 passagers et 176 membres d’équipage à son bord fera escale à Mayotte ce vendredi 10 décembre
Les compagnies de croisières proposent à nouveau Mayotte comme escale croisière dans l’Océan Indien.

Le Comité du Tourisme a lancé son nouveau dispositif d’accueil des bateaux de croisière et fédéré les collectivités locales, territoriales, artisanales et les services portuaires autour du projet en mars 2010, lors de l’accueil du Discovery,

"Mayotte souhaite désormais se positionner comme L’ESCALE Environnementale de l’Océan Indien en proposant aux croisiéristes des expériences basées sur les rencontres et la découverte d’une île authentique aux racines africaines.",
rappelle un communiqué.

Toujours dans l’optique de garantir un accueil optimal des croisiéristes à l’occasion de leur escale, le Comité du Tourisme de Mayotte déploiera à nouveau son dispositif d’accueil et d’animation ce vendredi 10 décembre.

Générer des retombées économiques

Un dispositif qui vise à organiser la circulation des flux des passagers à terre, sur le front de mer, à garantir la sécurité sur les différents sites de visites et à optimiser les conditions d’accueil, d’information et d’orientation.

Les croisiéristes seront accueillis dès leur arrivée sur un ponton fleuri, aux couleurs de Mayotte et animé par des chants et danses traditionnelles.

Le CDTM rappelle que "l’ensemble des composantes de ce dispositif croisières financé par le Conseil Général et la Préfecture de Mayotte a pour but de générer des retombées économiques, grâce aux dépenses des croisiéristes sur le commerce local lors d’une escale."

Mayotte qui veut séduire de nouveau les Cies Internationales, sensibilise et associe la population à l’accueil des croisiéristes "dans les meilleures conditions qui soient et avec mille sourires."

Mayotte doit reconquérir ce marché porteur pour l’avenir de l’île. Rappelons qu’en 2007/2008, l'île accueillait jusqu’à 11.000 croisiéristes par an contre moins de 1000 en 2009.

Lu 2253 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com