TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





"Med Cruise" à Sète : une belle opportunité pour le Languedoc-Roussillon

Accroître la notoriété du Languedoc-Roussillon/Sud de France


Rédigé par Alain Martinez La lettre T le Lundi 7 Novembre 2011

Le Club des Croisières de Sète a accueilli la 39ème Assemblée générale de l'association "Med Cruise" (Association of Mediterranean Cruise Ports). Objectif pour Sète : faire valoir ses atouts en tant porte d'entrée du tourisme en Languedoc-Roussillon, pour le marché de la croisière.



Le Club des Croisières de Sète, co-présidée par Agnès Jullian Vice-présidente de la Région en charge du tourisme, François Commeinhes Maire de Sète et Marc Chevalier président de l'EPR du port de Sète, vient d'accueillir la 39ème Assemblée générale de l'association "Med Cruise" (Association of Mediterranean Cruise Ports) qui regroupe 78 ports et 20 entreprises liées à la croisière du bassin méditerranéen.

Cet événement a représenté une occasion unique d'accroître la notoriété de la destination Languedoc-Roussillon/Sud de France auprès des compagnies ciblées luxe ou haut de gamme dont la taille des bateaux (+200m) correspond à la capacité d'accueil du port de Sète.

Le Club Croisières, chargé de l'organisation de cet accueil d'envergure internationale, s'est employé, auprès des armateurs présents (USA, GB, Allemagne, Italie, France…) et des journalistes spécialisés, à vanter les charmes de Sète, les nombreux atouts de son port (accessibilité en eau profonde directe au centre ville, Terminal Croisière rénové…) et les nombreuses possibilités d'excursions (1/3 des passagers s'inscrivent) au départ de la ville natale de Jean Vilar, Georges Brassens, Paul Valéry, les peintres Combas, Di Rosa…

Sète, une porte d'entrée du tourisme en Languedoc-Roussillon

A cet effet, un éductour a conduit ces "V.I.P de la Croisière" à Montpellier, Carcassonne, les abbayes de Fontfroide et de Valmagne…, histoire de montrer que le patrimoine languedocien n'avait rien à envier à celui d'Italie, de Grèce ou d'Espagne.

Un workshop entre délégués des ports et armateurs a également permis de faire progresser plus fortement le concept de "Sète, escale de méditerranée", compte tenu de son évidente complémentarité entre Barcelone, Marseille et Gênes.

Ce travail de promotion engagé par la ville de Sète, le département de l'Hérault et la Région, sera poursuivi en 2012 par un démarchage professionnel à Londres en janvier, au Salon "Cruise Shipping" de Miami en mars et au Salon "Seatrade" de Marseille en octobre 2012 où un stand commun Région – Port de Sète sera présent.

Le résultat de ces différentes actions se mesurera concrètement à l'aune du nombre d'escales qui seront signées pour les années 2013-2014, date de fonctionnement de la nouvelle gare maritime mixte (ferry et croisières) du port de Sète.

Le marché de la croisière sur le haut de la vague

En nette progression en Méditerranée, le marché de la croisière gagne des parts de marchés sur les Caraïbes, 1ère zone de croisières (5 millions de croisiéristes pour la Méditerranée en 2009 sur 18 millions dans le monde).

Barcelone, 1er port de la zone, accueille 2 millions de passagers/an et Marseille flirte avec le million.

Si les Américains représentent encore les 2/3 des passagers, la clientèle européenne est en nette progression avec la Grande-Bretagne (1, 533 000), l'Allemagne (1,027 000), l'Italie (799 000), l'Espagne (587 000) et la France (347 000).

En 2009, 188 bateaux de croisière naviguaient en Europe dont 124 bateaux appartenant aux 45 compagnies de croisières européennes et 64 navires à des non européennes. L'industrie de la croisière a généré 14,1 Mds€ de dépenses directes en Europe en 2009.

La plupart des paquebots de dernière génération sont des géants de 1500 à 5400 passagers et la tendance est à l'augmentation des tailles. Les navires de 50 à 400 passagers (visés par le port de Sète) sont adaptés à des croisières culturelles haut de gamme et à la demande croissante des groupes et affrètements.

Pour ce qui concerne les excursions, elles sont en général commercialisées par les compagnies de croisières à bord des bateaux. La proportion des passagers inscrits aux excursions lors des escales est relativement faible (30%) et la tendance est à la hausse des passagers organisant eux-mêmes leurs activités terrestres .

Lu 1688 fois

Notez


1.Posté par roques le 08/11/2011 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si je comprends bien, et je m'en félicite, nous serions enfin réalistes pour Sète et très loin des déclarations fracassantes et aberrantes du défunt G Frêche pour qui Sète allait "écraser" Marseille pour les croisières. Quand à Sète "porte d'entrée" des Chinois en Europe...
Les faits sont têtus...ils restent. Les paroles s'envolent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com