TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Meltour : "nous avons toujours eu la volonté de rester indépendants"

l'interview de Idir Aknouche, responsable marketing


Rédigé par Pierre Coronas le Mardi 18 Décembre 2012

Créé il y a 23 ans par un passionné de voyages d'aventures, Meltour fait aujourd'hui figure d'exception dans le paysage français de la production touristique. Le tour opérateur cherche avant tout à préserver son indépendance et à soigner la qualité des produits qu'il propose à ses voyageurs. Et, pour exister de cette manière au sein d'un secteur très concurrentiel, il mise sur le référencement de son site Internet ainsi que sur des technologies de pointe. Le point avec Idir Aknouche, responsable Marketing.



Sur son site Internet, Meltour recense des idées de séjours vers une trentaine de destinations mais peut créer des voyages sur demande n'importe où dans le monde - Capture d'écran
Sur son site Internet, Meltour recense des idées de séjours vers une trentaine de destinations mais peut créer des voyages sur demande n'importe où dans le monde - Capture d'écran
TourMaG.com – Pour commencer, pouvez présenter Meltour en quelques mots ?

Idir Aknouche :
"Meltour est un tour opérateur qui a été créé il y a maintenant 23 ans par Jean-Pierre Mélocco, un véritable passionné de voyages d'aventures depuis sa plus tendre enfance.

Notre spécialité consiste à proposer des voyages sur mesure. Malheureusement, ces derniers temps cette expression est devenue galvaudée car utilisée à tort et à travers pas de nombreux acteurs. Mais ils sont peu à pouvoir témoigner d'une réelle expérience de plus de 20 ans sur ce secteur comme nous.

A l'origine, nous développions 3 destinations : l'Australie, l'Afrique Australe et le Canada.

Depuis, notre production s'est étoffée et, à l'heure actuelle, notre site recense une trentaine de destinations. Mais nous sommes tout à fait capables de créer des voyages sur mesure partout dans le monde sur demande.

Par exemple, nous sommes souvent sollicités pour des séjours dans les Bahamas ou aux Îles Cook, dans le Pacifique Sud.

Nous vendons principalement des autotours avec ou sans guide. Nous proposons aussi quelques packages. Surtout en Afrique avec des dates de départs garanties et un minimum de 2 pax."

TM.com – Et comment distribuez-vous votre production ?

I.A. :
"En majeure partie via notre site Internet. Nous disposons également d'une agence de voyages physique intégrée qui revend nos offres. En fait, Meltour a la double casquette de producteur et de distributeur."

Premier TO a proposer une application sous WIndows 8

Idir Aknouche est le responsable marketing de Meltour - Photo DR
Idir Aknouche est le responsable marketing de Meltour - Photo DR
TM.com – Vous avez lancé une application Meltour sur Windows 8. En quoi consiste-t-elle ?

I.A. :
"Depuis le 26 octobre 2012, quand vous achetez un ordinateur qui fonctionne avec le système d'exploitation Windows 8, vous avez accès à un service de téléchargement d'applications gratuites ou payantes.

MCNext, notre développeur web avec qui nous travaillons depuis une vingtaine d'années, entretient un partenariat avec Microsoft. Il nous a donc proposé de développer notre application pour l'intégrer à Windows 8.

Elle est disponible dans la rubrique « voyages » où nous sommes le seul tour opérateur à y proposer une application.

Il s'agit d'une image améliorée de notre site Web. Elle reprend tout le contenu de notre portail et l'adapte à une navigation tactile avec une nouvelle ergonomie plus visuelle. Ce qui est très intéressant pour les voyages.

A partir de cette application, les utilisateurs intéressés par une de nos offres peuvent nous contacter et nous demander un devis."

TM.com – Dans un contexte actuel très concurrentiel et alors qu'on assiste à de plus en plus aux rachats de petits tour opérateurs par de grands groupes, quelle est votre stratégie pour tirer votre épingle du jeu ?

I.A. :
"Nous avons toujours eu la volonté de rester indépendants. Nous sommes assez régulièrement sollicités par des grands groupes mais nous avons toujours refusé d'être rachetés.

Nous préférons rester petits mais garder notre convivialité ainsi que la qualité de nos prestations. Pour cela, nous misons principalement sur la technologie via notre site régulièrement mis à jour, nos applications et, surtout, le référencement.

Mais nous misons, avant tout, sur la qualité de nos offres. Sans quoi, même le site le mieux référencé sur Google ne servirait à rien.

Les produits présentés sur notre portail web changent une à deux fois par an. Par ailleurs, nos chefs de produits se déplacent au moins une fois par an sur leurs destinations. Ce qui n'est pas forcément le cas de nos concurrents.

Nous avons beaucoup de retours positifs en termes de gestion et de conseils. La moitié de nos clients refait appel à nous pour un nouveau voyage. Et environ 30 % nous recommandent.

Notre taille nous permet également de tirer une importante valeur ajoutée : la réactivité. Nous pouvons très rapidement rebondir sur des évènements particuliers, des offres spontanées et jouer sur le côté exclusif et avant-gardiste.

Par ailleurs, nous sommes très compétitifs. Nous travaillons avec des fournisseurs de longue date avec qui nous avons des tarifs très privilégiés."

La qualité plutôt que la quantité

TM.com – Vous expliquez ne pas faire appel à des investisseurs pour augmenter le capital de Meltour. Quelles sont les solutions que vous mettez alors en place pour le développement de la société ?

I.A. :
"L'idée est surtout d'animer notre vitrine web avec de nouveaux produits pour attirer de nouveaux clients et provoquer des recommandations, comme évoqué précédemment.

Pour cela, nous n'avons pas besoin d'investisseurs extérieurs comme le font beaucoup d'autres acteurs du secteur.

Par exemple, pour le référencement de notre site, nous faisons tout en interne. Nos collaborateurs sont formés pour et nous n'avons donc pas l'utilité de dépenser pour faire appel à un prestataire extérieur.

Pour résumer, je dirais que nous préférons la qualité à la quantité."

TM.com – Combien d'employés compte Meltour ?

I.A. :
"Nous sommes 8 employés. Et, a priori, nous ne devrions pas recruter dans les mois qui viennent."

TM.com – Quel bilan tirez-vous de l'année 2012 ?

I.A. :
"Je n'ai pas les chiffres détaillés pour le moment, mais d'après les premières tendances, nous ferons mieux qu'en 2011.

D'un point de vue commercial, nous sommes plutôt satisfaits. En revanche, d'un point de vue plus technique, nous sommes un peu agacés par les demandes et les règles de Google auxquelles nous devons sans cesse nous adapter sans forcément d'alternative."

TM.com – Et quelles sont vos perspectives pour 2013 ?

I.A. :
"Nous allons développer une partie blog pour relayer des actualités qui concernent nos destinations, donner des conseils climatiques, pratiques et techniques à nos voyageurs.

Sur ce blog, il y aura aussi un espace sur lequel nos agents pourront partager leurs coups de cœur. Et les clients auront aussi la possibilité d'y déposer des témoignages.

Par ailleurs, nous allons aussi lancer un espace vidéo sur notre site Internet. Il sera principalement alimenté par des films tournés par nos voyageurs au cours de leurs séjours.

Pour cela, nous fournissons des caméras à ceux qui n'en disposent pas en leur demandant de faire une courte vidéo de quelques minutes sur leur circuit. L'idée est d'impliquer nos voyageurs et de provoquer, chez d'autres, l'envie de vivre la même expérience."


Lu 1321 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com