TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Michel Dinh (Havas Voyages) : "intégrer le groupe Marietton est une chance !"

L'interview de Michel Dinh, directeur général d'Havas Voyages


Rédigé par Céline Eymery le Mercredi 11 Mai 2016

Cela fait maintenant près de 6 mois que Havas Voyages a été repris par le groupe Marietton. Le réseau d'agences poursuit le déploiement de son plan "E-xplore 2019". Le point avec Michel Dinh, directeur général.



Michel Dinh est le directeur général d'Havas Voyages - Photo DR
Michel Dinh est le directeur général d'Havas Voyages - Photo DR
TourMaG.com - Tout d'abord comment se porte l'activité loisir et affaires chez Havas Voyages ?

Michel Dinh :
"Sur le segment affaires, fin avril 2016, nous constatons un recul très léger d'environ 3%, lié à une baisse du "base" business avec les entreprises en compte qui ont moins voyagé.

Nous sentons bien que les PME-PMI n'ont pas trop en tête de bouger. Nous devons donc aller chercher des clients qui ne sont pas "intermédiés". Cette part reste très importante et c'est sur ce segment que nous devons faire des efforts.

Sur la partie loisirs, nous avions démarré l'année très fort, avec des croissances à deux chiffres.

Mais les attentats de Bruxelles ont mis un grand coup de frein aux ventes. A fin avril 2016, les prises de commandes s'affichent à +4%, ce qui n'est, a priori, pas trop mal."

TourMaG.com - Comment anticipez-vous le reste de l'année 2016 ?

Michel Dinh :
"Sur la partie affaires nous restons prudents.

Sur le loisir, nous sommes plus nuancés. Depuis 15 jours, les ventes repartent de façon spectaculaire.

Ce qui est positif, c'est que le marché réagit à la campagne web lancée il y a 15 jours. Il a même plutôt bien réagi.

Notre objectif reste d'inverser la courbe de la désintermédiation, aussi bien sur le loisir que le secteur affaires."

TourMaG.com - Le groupe Marietton a officiellement signé le rachat d'Havas Voyages en novembre 2015. Qu'est ce qui change fondamentalement pour Havas Voyages ?

Michel Dinh :
"Ce rachat est une chance pour nous. Auparavant, nous étions dans un environnement dans lequel nous ne faisions pas partie du cœur de métier.

Havas Voyages était un cas unique au sein du groupe Carlson Wagonlit Travel qui représentait 3% du volume d'affaires mondial.

Aujourd'hui nous arrivons dans un groupe qui fait le même métier que nous."

TourMaG.com - On imagine que des synergies avec les autres marques du groupe Marietton vont être mises en place...

Michel Dinh :
"Il est encore un peu tôt pour en parler. Nous avons déjà quelques pistes au niveau du réseau d'agences, et du tour-opérateur (Voyamar ndlr) que nous connaissons déjà bien.

Avant de déployer des synergies, il faut qu'Havas Voyages retrouve sa totale indépendance à l'égard de CWT."

TourMaG.com - C'est à dire ?

Michel Dinh :
"Nous sommes liés par des contrats de services qui concernent le back-office, c'est à dire tout ce qui draine la comptabilité et la gestion. Ces contrats courent sur des périodes de 3 mois à 2 ans.

Nous allons en profiter pour mettre un place un outil beaucoup plus adapté à notre activité. En effet, CWT est très orienté grands comptes.

Nous avons besoin d'une solution de back-office "intelligente" qui puisse nous fournir des données en temps réel. Elle est en cours de réalisation, et devrait être opérationnelle d'ici 24 mois.

Par exemple nous pourrons suivre en temps réel l'efficacité d'une campagne de communication. C'est l'un des grands chantiers à mener, il est colossal. Ce sera un vrai support d'amélioration de la productivité de nos collaborateurs et de l'entreprise."

TourMaG.com - Votre intégration dans le groupe Marietton remet-il en cause le plan "E-xplore 2019" ?

Michel Dinh :
"Notre intégration dans le groupe Marietton permet d'accélérer ce plan qui repose sur 4 piliers : l'humain, la technologie, le marketing et la communication, et le client."

TourMaG.com - Comment évolue votre réseau d'agences ?

Michel Dinh :
"Havas Voyages compte 325 agences au total, dont 118 franchisées. Notre maillage accuse un déficit sur l’Île-de-France, et nous étudierons avec attention toutes les opportunités sur Paris.

Notre réseau couvre assez bien le reste de la France, et est fortement complémentaire de celui du groupe Marietton.

Nous étions plutôt faible en PACA et moyennement présents sur le Centre Est, alors que le groupe Marietton y est bien implanté.

Nous avons la volonté de préserver un réseau d'agences physiques. Nous ne sommes pas dans le "tout digital". Il faut aller vers la complémentarité des canaux.

Nous avons d'ailleurs repris 3 agences de mandataires Havas Voyages à Auxerre, Palaiseau et Reims.

La proximité a encore du sens. Sur le segment affaires, un tiers des clients PME-PMI sont acquis par nos chefs d'agences. On voit bien que la relation locale est très forte.

Dans le cadre de notre approche multicanale, la proximité est un élément très important.

D'ailleurs ceux qui réussissent en France, sont des entreprises régionales qui connaissent bien leur marché de proximité."

TourMaG.com - Quid de la franchise ?

Michel Dinh :
"La franchise reste un axe fort de notre plan que nous continuons de développer. C'est un vrai sujet pour nous."

TourMaG.com - Où en êtes-vous du déploiement du nouveau concept d'agences ?

Michel Dinh :
"Le nouveau concept a été déployé dans 3 agences. D'ici cet été, nous en aurons 6, et 20 d'ici décembre 2016.

Nous souhaitons que ces agences pilotes servent à notre réseau et à nos franchisés. Fin 2019, l'ensemble du réseau sera rénové avec le full concept ou le concept light."

TourMaG.com - Quels sont les outils testés dans les agences pilotes qui vont être rapidement déployés ?

Michel Dinh :
"Dès le mois de juin nous allons déployer les tablettes dans l'ensemble de nos agences. Ce que nous avons appris de nos agences pilotes, c'est que le client apprécie la transparence et la co-production.

Le client est davantage en confiance, et il n'est pas en train de vérifier sur son smartphone les prix ou les produits proposés.

Nous avons également mis en test dans nos agences un outil de voyage sur-mesure baptisé "Itinérêve" qui donne en temps réel les prix et les disponibilités des circuits dans le monde entier. Avec cette solution, le client peut, de chez lui, retoucher le devis établi avec l'aide à distance ou dans une agence du Travel Planner.

Cet outil sera déployé dans l'ensemble du réseau d'ici la fin de l'année.

L'idée est de permettre aux clients de construire leur voyage, comme ils le font sur des sites de mise en relation, avec en plus l'assistance de l'un de nos experts.

Nous sommes aujourd'hui entièrement tournés vers le client. D'ailleurs nous sommes propriétaires de toutes ces solutions. C'est pourquoi nous ne nous interdisons rien.

Demain nous ne voulons pas être tributaires des autres pour charger les offres que nous souhaitons intégrer.

Si le client veut Uber, nous chargerons Uber dans nos plateformes. Il faut avoir une certaine autonomie et une certaine agilité.

Si l'on regarde le nombre de start-ups qui travaillent pour notre industrie, cela laisse présager de nouveaux bouleversements...

Les cycles se raccourcissent et nous devons tenir le rythme.

TourMaG.com - Où en êtes-vous du GIE créé avec Sélectour Afat ?

Michel Dinh :
"Le GIE permet de grouper nos achats. Nous avons effectué avec Selectour Afat les négociations aériennes, locations de voiture et hôtels qui se sont très bien passées.

Ce GIE axé sur le business travel a beaucoup de sens et nous donne de la visibilité. Les relations entre nos deux réseaux sont excellentes.

Nous avions vécu un début d'expérience à l'époque avec Selectour, et l'alliance T. Et nous avions vu déjà que cela avait du sens."

TourMaG.com - Peut-on envisager des passerelles également sur la partie loisir avec Sélectour Afat ?

Michel Dinh :
"Ce n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant, tout d'abord pour une question de rythme.

Selectour Afat a fini ses négociations avec les TO, alors que nous nous allons les commencer.

Et puis notre relation est très orientée sur le segment affaires, mais les choses se feront naturellement si elles doivent se faire."

TourMaG.com - Justement où en êtes vous des référencements avec les TO ?

Michel Dinh :
"Nous allons entamer les négociations pour 2016 - 2019. Une pré-réunion collective aura lieu d'ici la fin du mois avec nos partenaires pour leur présenter les grands axes de ce qui va être demandé dans le cahier des charges.

Ensuite nous prendrons rendez-vous individuellement. Cette pré-réunion permet un premier débat."

TourMaG.com - Que représentent les ventes TO chez Havas Voyages ?

Michel Dinh :
"Les ventes TO représentent 70% de l'activité loisir. Notre activité globale est générée à 40% par le loisir et à 60% par le business travel."

TourMaG - Une dernière question concernant les élections à l'APST. Vous n'avez pas été élu au Conseil d'Administration, vous n'êtes pas trop déçu ?

Michel Dinh :
"Ecoutez franchement il y a de belle défaite, et celle-ci en est une. La grande gagnante est l'APST.

Il y a 3 ans, certains voyaient disparaitre l'association. Quand je vois 12 candidats à l'APST, je me dis que le président sortant et ses équipes ont redonné envie aux gens de s'impliquer.

Je trouve que c'est l'une des plus belles victoires pour l'APST."

Lu 3489 fois

Notez


1.Posté par René BARRICHON le 11/05/2016 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'humain ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com