TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Michel Voyages divise par 2 les commissions et exige le paiement au "cul du car" !

un courrier de ''voeux'' qui fait des vagues...


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 4 Janvier 2012

Quelle mouche a donc piqué Thierry Michel, président de Michel Voyages ? Le car-opérateur vient de se fendre le 21 décembre dernier d'un courrier à ses distributeurs qui vaut son pesant de cacahouètes. Il a en effet décidé à partir du 1er avril 2012 de faire passer ses commissions à 5% et d'exiger, pour certains, le paiement intégral des voyages avant le départ des clients.



"Compte tenu des circonstances économiques actuelles, de l'évolution de certaines charges d'exploitation et après analyse précise dans notre société, nous constatons que les ventes de voyages réalisée par votre intermédiaire ne nous permettent plus de dégager une marge positive bénéficiaire..."
"Compte tenu des circonstances économiques actuelles, de l'évolution de certaines charges d'exploitation et après analyse précise dans notre société, nous constatons que les ventes de voyages réalisée par votre intermédiaire ne nous permettent plus de dégager une marge positive bénéficiaire..."
Décidément, il semblerait que la "méthode" Thomas Cook fasse école.

Sauf que là, c'est le producteur qui veut passer en force auprès des distributeurs...

On ignore le succès de l'opération mais les réactions des agences sont pour le moins mitigées... c'est un euphémisme, bien sûr.

Flash back.

Dans un courrier (en bas d'article) dont l'objet est "Redéfinition relations commerciales et brochures 2012", le patron de l'autocariste déclare que "Compte tenu des circonstances économiques actuelles, de l'évolution de certaines charges d'exploitation et après analyse précise dans notre société, nous constatons que les ventes de voyages réalisée par votre intermédiaire ne nous permettent plus de dégager une marge positive bénéficiaire..."

Et Thierry Michel de préciser que désormais les relations commerciales vont êtres redéfinies de la manière suivante : un commissionnement réduit à 5% (au lieu de 10% en moyenne) et "pour que la réservation soit effective, le paiement de la totalité du voyage devra être opéré avant le départ des voyageurs, et selon les conditions de chaque contrat de vente..."

Seule concession : l'utilisation du conditionnel pour la date de mise en route (1er avril 2012) et la demande, tout de même, aux destinataires de bien vouloir lui faire part de "leur accord par retour"...

''Pas question de continuer à travailler ensemble...''

Sauf erreur, cela s'appelle un "contrat d'adhésion", dans le jargon juridique.

Certes la conjoncture peut, à la limite, autoriser quelques libertés de langage avec des partenaires distributeurs dont on voudrait se débarrasser.

Sauf que, dans le cas présent, ce courrier (circulaire ?) semble avoir été adressé sans trop de discernement.

Ainsi, le patron d'une agence que nous avons pu joindre et qui réalise un gros volume de ventes chaque année chez ce fournisseur, ne décolère pas.

"Nous avons fait plus de 150 000 euros de volume d'affaires chez Michel Voyages et il nous envoie ce courrier de "Bonnes Fêtes !

Pas un contact, pas un coup de fil, rien, alors que nous sommes dans une relation contractuelle de tacite reconduction de nos contrats depuis plusieurs années.

Pas question de continuer à travailler ensemble dans ces conditions. C'est une attitude intolérable. Il se prend pour Thomas Cook, mais il ne l'est pas !"


Un autre distributeur renchérit : "Il est vrai que nous ne travaillons pas beaucoup avec cet autocariste mais allons cesser de le faire complètement..."

Nous avons essayé de joindre Thierry Michel par téléphone et par email (reçu et lu), sans résultat. Nos colonnes lui sont, bien entendu ouvertes, s'il souhaitait apporter ultérieurement des précisions sur cette affaire.

(*) Michel Voyages disposait de 7 points de vente et est distribué par environ 500 agences
Michel Voyages divise par 2 les commissions et exige le paiement au "cul du car" !

Lu 17438 fois

Notez


1.Posté par Pascal 69 le 05/01/2012 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est clair que si MICHEL ne veut plus travailler avec les agences, de toute façon ils ont récupéré les adresses de nos clients et ne se gênent pas pour les contacter en direct, cela fait longtemps que les agences ont des soupçons et c' est confirmé par nos clients. ILS NE VEULENT PLUS DE NOUS QU'ILS SE RASSURENT ON NE VEUX PLUS D'EUX. Par contre on ne se gênera pas pour mettre en avant le's concurrents en leur faisant une pub d'enfer.
Un agent de VOYAGES M2CONTENT.

2.Posté par Pascal 13 le 05/01/2012 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons aussi reçu ce courrier et avons été fort étonnés. Nous ne comprenons pas. Veulent ils se passer des distributeurs ?

3.Posté par UN AGENT DE VOYAGE SURPRIS le 05/01/2012 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE MALHEUR DES UNS FAIT LE BONHEUR DES AUTRES !!
C EST AILLEURS VOYAGES ET PHILIBERT QUI VONT ETRE CONTENTS !!!
LA MALADRESSE DE MR THIERRY MICHEL VA PROFITER A D AUTRES !!!

4.Posté par aude83 le 05/01/2012 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec Pascal69!!!!
Pour nous ce sera Phocéens qui sera mis en avant!....

5.Posté par STEPHANE 12 le 05/01/2012 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et oui, c'est plus difficile aujourd'hui d'effectuer la prestation avec toutes les contraintes réglementaires que de toucher une commission ....La marge est bien souvent pas du coté que l'on croit ! C'est vrai que la façon de le dire est un peu cavalère... Mais attendre des réglements qui ne viennent pas après des négociations de commissions par des prescripteurs plus préoccupés de leur marge que la qualité des cars et de la prestation......
Qui blamer en premier ...Tout le monde est un peu a cran..
Un prestataire du tourisme qui sait de quoi il cause.

6.Posté par Nicolas le 05/01/2012 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense que c est un debut . mais surtout un mauvais presage quand un responsable d entreprise ne fait plus confiance en personnes et qu il laisse meme partir tous ces conducteurs chez d autres transporteurs .l avenir nous dira le reste mais mettons des guillemets et croisons les doigts pour que ca ////////////////// a chacun ca conclusions ???

7.Posté par Marcel le 06/01/2012 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il a au moins le courage d evoquer le probleme de ces commissions reversees aux distributeurs.Tous les producteurs sont a l agonie et ont des resultats catastrophique .Les distributeurs continuent d exiger les 13,14,15,jusqu 17% de comm.Vive la vente en directe!!

8.Posté par Valérie le 06/01/2012 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends la réaction des distributeurs de MICHEL VOyages.... Pas très opportune cette lettre... Mais attention à la décision brutale de changer de crémerie : car les clients sont-ils fidèles à la marque MICHEL... ou au distributeur ? Cela doit certainement dépendre de leur satisfaction envers l'un et l'autre. De toute façon, n'étant pas impacté par ses histoires de marge... c'est bien le client qui au final décidera avec qui il souhaite continuer à voyager, non ?

9.Posté par Martine 01 le 06/01/2012 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Valérie, vous avez en partie raison mais avec l'expérience,vous savez qu 'il suffit de balancer certaines informations quant à la fiabilité d'un TO pour que le client change d'avis. En conclusion c'est bien l'agent qui oriente le choix du client . Que les TO réfléchissent bien avant de prendre certaines décisions hâtives.De même on peut se poser des questions sur la santé de cet autocariste régional.

10.Posté par Venus Alba le 06/01/2012 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je déplore la qualité du journalisme que prône Tourmag cet ainsi. Un article de cette teneur mérite d'être publié chez Closer, Voici, Gala ou autre journalisme de voyeurisme... Pourquoi se prêter à ce type de remarque d'un tel qui n'ose pas dire à un tel directement ce qu'il pense ? pourquoi ne pas prendre un fond de vérité d'un thème très important cité dans cet article comme l'est celui du "solde avant le départ" ??? Voilà un thème digne d'un journalisme positif et qui assainirait pas mal notre profession en manque de rigueur!

11.Posté par La Rédaction le 06/01/2012 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir Vénus !
Désolé mais j'ai l'impression que vous débarquez plutôt de Mars...
Informer la profession sur la diminution des commissions et le mode cavalier sur lequel cela a été fait vous semble relever de "Closer" ou "Gala" ? Faire part des réactions des pros, c'est du voyeurisme ?
J'avoue que je ne comprends pas. Il va falloir qu'on revoit de fond en comble notre métier alors...
Désolé Vénus mais votre commentaire n'a ni queue ni tête.
Vous nous faites tout de même grâce de la problématique du "solde avant le départ", "un thème digne d'un journalisme positif", dites-vous.
Sincèrement, je pense (et je ne suis pas le seul) que la baisse des commissions et la relation fournisseurs-distributeurs est aussi quelque chose qui mérite d'être mis en avant, non ?
Notre objectif est d'informer et non de jouer les juges de paix. C'est entre instances professionnelles que ce type de différend doit être réglé même si, bien entendu, nous avons notre avis (et le donnons) sur la question.
Cordialement

12.Posté par Venus le 06/01/2012 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est tout a fait juste, dommage que vous ne l'ayez pas appliqué comme il se doit (par exemple) avec notre chère compagnie nationale.... nous ne sommes même plus rendu à la baisse de commissions mais pire encore..., renseignez vous auprès des agences des dernières pratiques de compagnies aériennes après la baisse de commissions et vous aurez de quoi écrire.... J'ai hâte de vivre le jour où l'on va revoir "de fond en comble de notre métier" car sincèrement ça devient en effet n'importe quoi, et malheureusement les journalistes (en sens général) ne nous aident pas bcp en ce moment..; et oui parfois j'aimerais travailler sur mars !

13.Posté par La Rédaction le 06/01/2012 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Okay Vénus, je vous donne une phrase (paraphrasée) à méditer ce week end : "Ne vous demandez pas ce que les autres peuvent faire pour votre métier demandez-vous ce que vous pouvez faire pour lui..."

Je crois qu'il va falloir qu'une fois pour toutes les pros se prennent en charge. Arrêtez de chanter "un jour mon prince viendra" et prenez donc les rênes.

Cordialement et bon week end

14.Posté par Venus Alba le 06/01/2012 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je vois le niveau.../...

Si vous saviez ce que les agents de voyages "essaient" de faire..., on n'est certainement pas en attente que les journalistes sauvent notre métier... loin de là...

allez bon weekend à vous !!!

15.Posté par Fabrice 03 le 01/02/2012 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En effet, les commissions diminuent. Mais je ne suis pas sur que les autre transporteurs vont profiter de cette baisse de commision qu'a décidé Thierry Michel.
En effet, ne croyez vous pas que connaissant les autres entreprises, les dirigeants de ces societés ne decident également de rammener leurs commissions a 5%? Je pense qu'il vont trouver que Thierry Michel a bien raison. Donner moins, c'est gagner de l'argent....ne croyez vous pas! Il faut etre réaliste. Il est vrai que cela fait grincer les dents de certain. Mais il n'y a rien a faire. Le sujet va faire boule de neige dans la vente de voyages. Les agences de voyages vont moins gagner et ce sera leurs declin! Et je pense simplement que les entreprises vont mieux vendre en direct.

16.Posté par Martine 01 le 01/02/2012 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fabrice a raison. Le déclin des agents de voyages a déjà commencé: voir les compagnies aériens, nous ne sommes plus compétitifs depuis la commission 0, ainsi que les B to See des TO!!
Conclusion: Notre métier disparait à grand pas.
La Vérité..... regardez le nombre d'agences qui ont fermées dixit réunion APS janvier 2012
Qui se préeoccupe de nous?? PERSONNE

17.Posté par associations 42 le 29/02/2012 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous trouvons normal cette lettre , en tant qu'association nous n'avons pas de commission et nous payons toujours nos voyages 15 jours avant la date de départ,et nous remplissons des cars complets à longueur d'année

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com