TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Naturisme : une clientèle et une niche exigeantes mais juteuses...

11 millions de Français tentés


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mercredi 10 Juillet 2013

Renoncer à ses vêtements mais pas à son confort : tel semble être le nouveau credo des vacanciers naturistes. Les établissements spécialisés se sont donc adaptés à ces voyageurs exigeants, avec des prestations de meilleures qualités et de nouveaux équipements. Reste à savoir si ces transformations suffiront pour séduire les 11 millions de Français prêts à tenter l'expérience.



Les naturistes veulent aujourd'hui du confort, des installations aquatiques et des activités - Photo DR
Les naturistes veulent aujourd'hui du confort, des installations aquatiques et des activités - Photo DR
Autrefois véritable mode de vie, le naturisme s'est aujourd'hui démocratisé.

Selon les derniers chiffres d'Atout France, ces vacances dénudées ont séduit 600 000 Français en 2010, tandis que 11 millions se déclaraient prêts à tenter l’expérience.

La campagne de communication, lancée pour la 3e année consécutive, semble d'ailleurs porter ses fruits.

"Elle nous apporte une nouvelle clientèle plus jeune, notamment des couples avec des enfants" explique Jean-Michel Lorefice le directeur général d'Euronat, le plus grand et le plus ancien centre en Europe.

"Elle incite les gens à passer le cap et tenter l'expérience" renchérit Pierre-Benoit Labbé, responsable commercial et marketing du camping le Sérignan.

Si les seniors restent majoritaires, ils côtoient désormais des familles appréciant la proximité avec la nature, mais surtout la sécurité. Car le naturisme et libertinage ne font pas bon ménage. Les établissements spécialisés ne tolèrent aucun écart.

"Tout comportement équivoque entraine une exclusion immédiate. Nous tenons à la tranquillité de notre clientèle" insiste Jean-Michel Lorefice d'Euronat.

Une montée en gamme des infrastructures

La demande des clients a suivi les mêmes évolutions que les voyageurs "textiles".

Exit la toile de tente plantée au beau milieu de la forêt. Les naturistes veulent aujourd'hui du confort, des installations aquatiques et des activités.

"Les campings ont évolué pour s'adapter. Ceux qui ne l'ont pas fait meurent à petit feu" explique Yves Leclerc, président de l'association Vivre à Vénus dans le Languedoc-Roussillon, la première région française pour ce type de séjours.

Euronat a par exemple investi 1 M€ sur les 8M€ de son chiffre d'affaires dans la rénovation et le développement de ses installations. Le centre a construit cette année une nouvelle gamme de chalets en bois pour répondre à une demande croissante sur des hébergements plus confortables.

Il possède également des jeux aquatiques, des terrains de tennis ou un club enfants, ainsi que le premier centre de thalasso du département. Le bien-être est également proposé au camping le Sérignan, avec une balnéo de 2800 m2 réservé aux naturistes jusqu'à 13 heures, puis aux clients textiles.

Une clientèle de niche exigeante

La clientèle naturiste est donc exigeante mais pas toujours facile à capter dans les agences de voyages.

Le groupe TourExcel, qui possède le site vacances naturistes, a fait partir 600 voyageurs l'année dernière et table sur une progression d'environ 10%.

"Mais ce marché restera toujours une niche" tient à rappeler Catherine Moulard, la responsable production.

Un constat un peu plus amer chez Michel Authiat, créateur du site Mondial Naturisme. "C'est un marché plutôt en stagnation, je ne vais pas faire fortune avec ce site".

Ces TO ont une valeur ajoutée sur les destinations étrangères, car en France les vacanciers réservent en direct.

En hiver, ce sont les Caraïbes qui remportent tous les suffrages : Antilles Françaises et Néerlandaises, le Mexique, la Jamaïque ou Cuba.

Mais certains pays ne seront jamais programmés. "J'ai parfois des demandes sur la Tunisie" s'étonne Catherine Moulard. "Il est pourtant impensable de pratiquer le naturisme dans les pays musulmans."

Sa plus grande difficulté : trouver des nouveaux produits. "Ma clientèle est très fidèle. Certains ont déjà fait toute la brochure" s'exclame-t-elle. Elle rentre justement d'un repérage au Brésil, qui sera inclus dans son prochain catalogue envoyé à près de 3000 personnes.

Elle veut ainsi combiner séjour balnéaire et visites culturelles pour plaire à ses clients qui n'hésitent plus à enfiler un short et t-shirt afin de partir habillés à la découverte des région visitées.

Lu 5368 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com