TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





New American : naissance d'un nouveau géant des airs made in USA

3 ans pour concrétiser la fusion


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 14 Février 2013

Les conséquences commerciales de la fusion d'American Airlines et US Airways restent encore à découvrir. Un travail de préparation de l'intégration va commencer sans que les compagnies puissent échanger sur l'aspect commercial avant l'accord définitif des autorités de tutelle. Le coût de la fusion sera étalé sur trois ans mais sa concrétisation totale devrait prendre plus longtemps.



Si la nouvelle American sera une super puissance, notamment en domestique sur la Côte Est des Etats-Unis, il n'en sera pas de même à l'international : forte présence en Amérique du Sud avec American, moins affirmée que Delta et United en Europe et idem sur le Pacifique et l'Asie. - DR
Si la nouvelle American sera une super puissance, notamment en domestique sur la Côte Est des Etats-Unis, il n'en sera pas de même à l'international : forte présence en Amérique du Sud avec American, moins affirmée que Delta et United en Europe et idem sur le Pacifique et l'Asie. - DR
C'est fait !

Les conseils d'administration d'American Airlines et US Airways ont donné leur accord, hier pour réaliser la fusion qui placera le nouveau groupe au premier rang des compagnies mondiales en terme de flotte : 1500 appareils (et 600 autres en commande).

Les chiffres sont à la mesure de l'Amérique : 100 000 employés, 6700 vols quotidiens, une présence dans 56 pays.
Pour autant, tout le travail reste à faire pour Doug Parker qui deviendra le CEO du groupe.

Il va d'abord falloir attendre les autorisations de tutelle avant de commencer quelque rapprochement commercial que ce soit sous peine d'une condamnation d'entente. Et on sait que les juges américains ne plaisantent pas avec le sujet.

La division Antitrust du Ministère américain de la justice ne devrait pas bloquer puisque sur les quelques 900 lignes opérées, les compagnies sont présentes toutes deux sur 12 d'entre elles.

L'autorisation devra venir également du tribunal qui supervise la réorganisation d'American Airlines placée sous la protection du chapter 11 depuis novembre 2011.

Cette protection devrait d'ailleurs accompagner American jusqu'au moment de la signature officielle de la fusion.

Les deux CEO ont laissé entendre hier qu'ils comptaient bien aboutir à cette signature à la rentrée prochaine. D'ici là, il ne se passera donc rien de concret sur les opérations ou l'organisation des équipes.

Plus hégémonique en Amérique qu'en Europe

On sait d'ores et déjà que ce n'est pas seulement le nom d'American que portera le nouveau groupe mais qu'il adoptera aussi les systèmes actuels d'AA.

C'est donc chez US Airways que les changements seront les plus significatifs.

Sur le réseau, les deux CEO ont annoncé vouloir maintenir tous les hubs (Dallas, New York, Chicago, Miami et Los Angeles sont ceux d'American actuellement et Philadelphie, Washington, Phoenix et Charlotte, ceux de US Airways).

Pour autant, deux d'entre eux joueront un tout premier rôle, Dallas et Phoenix.


Si la nouvelle American sera une super puissance, notamment en domestique sur la Côte Est des Etats-Unis, il n'en sera pas de même à l'international : forte présence en Amérique du Sud avec American, moins affirmée que Delta et United en Europe et idem sur le Pacifique et l'Asie.

Pour autant, American peut compter sur la joint venture avec IAG (BA et IB) sur le transatlantique et la jv avec Japan Airlines, côté Pacifique. Il serait étonnant que le nouveau groupe déploie ses forces pour s'affirmer davantage vers une Europeen crise.

Le travail de rationalisation des activités domestiques devrait se faire en priorité sur le marché national.

Le coût de l'intégration est estimé à 1,2 milliard de dollars et sera étalé sur trois ans mais en 2015 les synergies réalisées devraient déjà rapporter 1 milliard.

Le paysage du transport commercial américain est désormais figé pour ce qui est des compagnies traditionnelles avec les trois groupes survivants American, United et Delta.

Le reste du marché est désormais détenu par les low cost qui elles aussi ont commencé une certaine consolidation : Air Tran chez Southwest, par exemple...

Lu 4409 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com