TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





New Axis Airways : les salariés se plaignent d'avoir été ''abandonnés''

Lettre ouverte à Zvi Ammar


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 11 Décembre 2009

Dans une lettre ouverte à Zvi Ammar, patron d'Axis Airways, compagnie aérienne liquidée la semaine dernière à Marseille, les salariés se plaignent de l'attitude de leur employeur. ''Vous avez voulu jouer seul dans un domaine que vous ne connaissiez pas, en utilisant des méthodes incompatibles avec l’économie du transport aérien, vous avez perdu...''



Monsieur,

En tant que Représentant des Salariés et membre du comité d’entreprise, je souhaite vous faire part du ressenti de l’ensemble des salariés.

Depuis près de trois ans vous avez témoigné haut et fort que vous aviez la plus haute estime pour vos salariés.

Vous avez décidé, sur un coup de tête, de déposer une Déclaration de Cessation de Paiement en date du 12 novembre sans en référer au CE. Un CE extraordinaire a dû être organisé à toute hâte.

Deux jours auparavant, vous nous assuriez votre volonté de traverser la saison hiver, certes avec difficulté, pour atteindre une saison d’été 2010 prometteuse, avec de nombreux engagements de la part de nos clients.

De ce fait, la DCP a été soudaine et totalement incomprise. Votre manque de préparation n’a laissé aucune chance à cette entreprise d’être sauvée et faire perdurer au moins une partie des emplois de la compagnie.

De plus, depuis ce 12 novembre, les salariés n’ont eu aucune nouvelle, ni communiqué de votre part. Ils ont été abandonnés.

Au cours des différentes difficultés que nous avons rencontrées, vous avez su vous tourner vers nous en nous demandant de trouver des solutions, chose que nous avons fait au mieux dans l’intérêt de l’entreprise.

Nous aurions apprécié également que dans une situation d’échec vous soyez présent tout au long de la procédure.

A aucun moment vous n’avez trouvé le temps d’assister aux différentes audiences du tribunal afin de défendre les intérêts de la compagnie, ce qui est regrettable.

Depuis votre retour de Tel Aviv ce 7 décembre, jour de la liquidation, vous ne vous êtes même pas déplacé au siège pour nous rencontrer, discuter, nous soutenir dans cette épreuve.

Même votre fils, se disant salarié, collaborateur et de plus actionnaire a déserté la compagnie au lendemain de la DCP.

Votre attitude a été perçue comme un manque de considération par l’ensemble de mes collègues.

Pour conclure, sans prétendre pouvoir expliquer les raisons exactes de cet échec, les différents conseils donnés par l’ensemble du personnel au travers des différentes réunions, CE, Comité de Direction, ont été que trop rarement pris en considération, préférant vous en remettre à des personnes extérieures à l’entreprise et extérieures au secteur aérien.

Nous avons toujours travaillé dans un climat d’incertitude et de stress sans politique d’entreprise en subissant vos changements de cap fréquents et soudains.

Ce manque de ligne directrice de la part des actionnaires et cette visibilité à cours terme ne nous ont pas permis de mettre en place de réels projets constructifs et durables.

Ces faits ont eu pour conséquence de nous décrédibiliser aussi bien auprès des fournisseurs que des clients alors que toutes les équipes se sont toujours mobilisées, en collaboration avec notre DG, pour relever l’ensemble des défis et redonner confiance à l’ensemble de nos partenaires ; seule voie permettant de pérenniser la situation de l’entreprise.

Vous avez voulu jouer seul dans un domaine que vous ne connaissiez pas, en utilisant des méthodes incompatibles avec l’économie du transport aérien, vous avez perdu.

Les 84 salariés de cette entreprise ne vous saluent pas.

Le Représentant des Salariés

Fabrice LAMBION
Responsable Quart Opérations - Occ Manager
29 Bvd Gay Lussac - 13014 Marseille - France

Lu 12027 fois
Notez


1.Posté par SuperF le 14/12/2009 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien polie cette lettre, bien vue également. Encore une des dernières compagnies françaises a déposer le bilan. Combien en reste -il maintenant ? Et jusqu'à quand ?
On peut les compter sur les doigts d'une main......Pauvre pays ! France, rappelle toi de ton passé aéronautique glorieux.....
Salariés d'Axis, ne vous faites surtout pas de soucis pour votre patron, sans doute une nouvelle Cie aura le plaisir de l'avoir comme président.....A moins que ce ne soit un super Market....
Avec toute ma sympathie pour feu Air Axis.
Un pilote retraité d'une Cie Lambda.

2.Posté par Tartanpion le 14/12/2009 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est que du bonheur pour Europairpost qui va raffer la mise en termes de contrats et de personnels qualifies et competents. Dommage pour les salaries qui se retrouvent au tapis dans un marche sinistre et archi-sature de demandeurs d'emplois.
TAT - AIR LIBERTE - AOM - EURALAIR - AIR LITTORAL - AIR TOULOUSE - AXIS - .....NEXT !

3.Posté par jacqueline le 15/12/2009 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'adore la phrase très juste "Vous avez voulu jouer seul dans un domaine que vous ne connaissiez pas, en utilisant des méthodes incompatibles avec l’économie du transport aérien, vous avez perdu."

J'ai vécu plusieurs licenciements économiques dans des sociétés qui allaient bien financièrement parlant, y compris aériennes. Profits, clients, qualité de service, niveau professionnel élevé des employés. A priori, tout pour réussir.

Sauf le patron et le conseil d'administration, plus préoccupé par les bénéfices des actionnaires que de la viabilité de la compagnie.

Résultat: employés de moins en moins bien payés, heures supplémentaires non-rémunérées (nous avons tout donné, de notre énergie, savoir-faire, temps pour sauver la compagnie), aucun respect pour la satisfaction client ni le bien-être de la compagnie, 6 faillites, restructurations et nouveaux noms/siège social en l'espace de ... 1 année! Puis faillite définitive, licenciements, et le "patron" recommence avec une autre société, un autre nom, dans un tout autre domaine qu'il ne connaît pas plus que l'aviation mais qui le paie grassement pour sa "bonne gestion" (du point de vue des investisseurs) avec des résultats opérationnels tout aussi catastrophiques aboutissant à de nouvelles faillites et de nouvelles créations de sociétés, au détriment des clients, employés, de la société mais ça n'a aucune importance à leurs yeux!

Ceci explique, mais n'excuse pas, les problèmes économiques "modernes" et le chômage. Une spirale infernale qui ne peut que difficilement stopper. Je crois que je vais me reconvertir à la politique, ou alors devenir avocat ou notaire, là, je deviendrai riche!! (sauf que je suis plutôt bosseuse que menteuse, ce sera compliqué).

4.Posté par trutje le 15/12/2009 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je porte mon soutien à tous les salariés et toutes ces compétences qui elles seules ont fait tourné cette boite, dirigé par des incapables qui n'y connaissent rien : ni bon manager, ni bon financier, et surtout aucune idée du travail fourni par tous ces employés. Tous ces gens professionnels ont payés de leur temps, n'ont pas dû compté leurs heures à la tâche, en mettant de côté leur vie familiale et c'est comme ça qu'on les remercie : c'est une honte !
Que justice soit faite pour ces lâches à fric, qui n'ont aucune conscience et laissent des gens dans la m...
un coordo de LYS qui a déjà vécu ça.

5.Posté par trutje le 15/12/2009 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je porte mon soutien à tous les salariés et toutes ces compétences qui elles seules ont fait tourné cette boite, dirigé par des incapables qui n'y connaissent rien : ni bon manager, ni bon financier, et surtout aucune idée du travail fourni par tous ces employés. Tous ces gens professionnels ont payés de leur temps, n'ont pas dû compté leurs heures à la tâche, en mettant de côté leur vie familiale et c'est comme ça qu'on les remercie : c'est une honte !
Que justice soit faite pour ces lâches à fric, qui n'ont aucune conscience et laissent des gens dans la merde.
un coordo de LYS qui a déjà vécu ça.

6.Posté par Sixblades le 17/12/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui mais le boss, il en a rien à cirer d'avoir perdu. Il a sans doute déjà d'autres fonctions ailleurs. Et ça fait une belle jambe aux employés...

7.Posté par Fabrice le 24/12/2009 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous remercie, tous, pour votre soutien. Un de mes souhait pour cette nouvelle année 2010 serait que l'ensemble de mes collègues retrouvent rapidement un travail dans l'aérien.
Bonnes fêtes de fin d'année.
Le RS d'Axis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com