Loading


Nice : l'effet "base de province" booste le trafic d'Easyjet

Tendance inverse pour Air France


L'ouverture d'une base à Nice a permis à Easyjet de transporter 1,3 million de passagers depuis mars 2012, soit une hausse de 14,6% de son trafic.



Fin août 2012 et en cumul depuis le début de l’année, Easyjet a transporté 1,8 million de passagers à Nice Côte d’Azur dont 1,3 million depuis le 22 mars, date de lancement de la base (23 destinations). Un trafic en forte hausse de 14,6%.

L’effet base joue à plein pour la compagnie britannique, alors que les résultats pour la base Air France sont moins flamboyants.

La compagnie nationale affiche un trafic de 2 015 178 passagers fin août (1,4 million depuis l’ouverture de sa base), soit une croissance plus mesurée de 3%.

On espérait mieux en termes de trafic et surtout de destinations desservies. Et la situation a priori ne devrait pas évoluer pour la saison été 2013 puisque non seulement aucune nouvelle ligne n’est annoncée, mais au contraire certains destinations seront moins bien desservies.

Ainsi la ligne Nice-Lille passera de 9 vols à 7 vols par semaine, Nice-Nantes de 10 à 6 vols par semaine.

Nice-Venise passe de 4 à 2 vols par semaine, Nice-Tel Aviv malgré son succès est maintenue à 3 vols par semaine comme Nice-Naples (2 vols par semaine) ou Nice-Tunis (2 vols par semaine).

Easyjet à Nice, c'est aussi...

- La 2ème compagnie sur Nice avec 22% de parts de marché

- L’affectation d’un A319 et de 6 nouvelles destinations (Toulouse, Nantes, Bordeaux, Lille, Barcelone, Naples et Venise) avec l'ouverture de la base de Nice en mars 2012

- 33 vols par jour

- 21% de la part des voyageurs d'affaires

A Nice, la compagnie continue sa croissance : 1,5 million de passagers transportés depuis l’ouverture de la base en mars 2012, dont 205 000 avec les 6 nouvelles lignes lancées à cette occasion.


Rédigé par Michel BOVAS le Vendredi 12 Octobre 2012
Lu 1612 fois
Notez



1.Posté par Gilles le 12/10/2012 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour

Easyjet a mis les moyens pour développer sa base à Nice, Air France non !
Easyjet a eu l’intelligence d’aller au contact du public azuréen en organisant une réunion de concertation publique en amont afin de savoir quelles lignes celui-ci aimerait voir s’ouvrir au départ de Nice, cela porte ses fruits. A Air France on a pris les décisions depuis les QG de CDG loin des préoccupations du public azuréen, aujourd’hui, cela se ressent sur les mauvais résultats de sa base à Nice.

Le problème est que les dirigeants d’AF, depuis Christian Blanc, ont toujours les mêmes raisonnements de boutiquiers à courtes vues sans la moindre audace. Ils préfèrent tout miser sur CDG au nom d’une pseudo-rentabilité ou d’une soi-disant valeur sûre qui est loin de faire ses preuves. Ils en sont tellement aveuglés par leur hub intensif de CDG qu’ils nous font croire que c’est la solution miracle, que le reste ne les intéresse pas tant que cela. On le voit aussi à Toulouse ou Marseille comme à Nice certaines lignes qui furent ouvertes il y a quelques mois ferment sans même avoir eu le temps de faire leur preuve, on veut de voir des résultats instantanés, pas pensé à long terme, cela explique que ces projets de base sont un flop considérable.

Elles étaient très mal préparées ces bases AF, pourtant elles étaient annoncées depuis février 2010. Au départ, de par sa situation enclavée, Nice aurait dû être la priorité d’AF, bien avant Marseille et Toulouse comme cela était initialement prévu, or on constate que ce n’est pas le cas.
En décembre dernier, on s’attendait à avoir une base ambitieuse à Nice, comme à Marseille ou à Toulouse, avec plus d’une quinzaine de nouvelles destinations proposées et un renfort de sièges vers les autres villes françaises, il n’en n’est rien seule 6 nouvelles destinations sont annoncées. Pire en février sur les six destinations prévues au départ de Nice deux ne vont finalement pas être lancées (Barcelone et Istanbul), et sur Nice Toulouse, alors que l’on s’attendait à avoir des A319 ou A320 comme prévue en décembre 2011 en remplacement de ses ATR72 au confort spartiate, statu quo on nous les remet en lice, quel manque d’audace par rapport à Easyjet qui met un A319, avec ces deux exemples les dirigeants d’AF ne tiennent même pas leurs engagements ce n’est pas sérieux. Pour couronner le tout AF va même suspendre sa liaison Nice Naples pendant la saison hivernale. A ce rythme c’est à se demander si la base AF de Nice ne va pas disparaitre plus vite que prévue, quel gâchis !!!

Avec des dirigeants aussi incompétents ce n’est pas étonnant qu’Air France risque de voir Easyjet de lui ravir la première place sur l’aéroport de Nice, mais cela se fait encore au détriment de la clientèle azuréenne qui est la grande perdante. Le deuxième aéroport français aurait mérite bien mieux comme traitement de a part des dirigeants d’AF. On aurait pu voir se développer un véritable hub avec même l’ouverture de lignes aériennes intercontinentales cela aurait été plus audacieux que cette piètre base que l’on nous propose.

Cordialement

2.Posté par abnce le 12/10/2012 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il reste encore beaucoup de destinations à exploiter, rien sur la Sicile par exemple, d'autres villes sans aucunes concurrences. Espérons que Continue à se développer et nous surprène et qu'enfin une compagnie veuille vraiment développer le long courrier au départ de NIce car nous n'allons pas tous vers DXB car on vole aussi vers l'ouest

3.Posté par loulou le 12/10/2012 13:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon avis si la base AF ne fonctionne pas c'est tout simplement parce que c'est.......plus cher que la cie orange! Et ce n'est pas parce qu'il y a 4 places à 51 euros dans le vol de 6h du mat qu'on fait des efforts tarifaires.

AF ne peut pas rivaliser c'est tout: salaires énormes, bagages compris, collation à bord etc. La loi comptable est incontournable, peut importe la stratégie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.









Challenge de vente




SOIREE



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.