TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Notre recette de la semaine : la prise d’otages à la ''Framçaise''…

l'hume(o)ur de T. RUBLION


Rédigé par T. Rublion le Mardi 13 Novembre 2007

Ce n’est un secret pour personne, le divorce entre les deux héritiers de FRAM est consommé depuis longtemps mais le moins qu’on puisse dire est que la pomme de la discorde leurs est restée en travers de la gorge. Au fil des mois les querelles intestines, émaillées de bruits de couloirs (voire de fond de couloir, si vous voyez ce qu’on veut dire…) et de déclarations incendiaires, se sont radicalisées et on en est désormais arrivés à la prise d’otages de salariés !



Il est vrai que la prise d’otages est devenue un produit médiatique qu’on met à toutes les sauces : sauce « Khadafi », un zeste d’infirmières bulgares et un soupçon de missiles français ; sauce « SNCF-RATP», une bonne grève maison accompagnée d’usagers ulcérés et de préférence à pied ; sauce « Arche de Zoé », une centaine d’enfants tchadiens présumés orphelins, 2 ou 3 journalistes, 4 hôtesses et une bonne dose d’inconscience (les 3 variantes étant, bien entendu, arrosées d’un Sarko 2007 bien corsé…).

Et voici maintenant la prise d’otages de salariés sauce « Framçaise » (1) ! Après une longue enquête nous avons réussi en nous en procurer la recette que nous vous livrons en exclusivité :

Prendre un beau gâteau bien appétissant concocté par un grand chef pâtissier (2) et dont la réussite restera sans doute à tout jamais un secret, un demi-frère et une demi-sœur (de préférence ennemis et à parts inégales), un brin d’Air France (ingrédient parasite qu’on accommode à toutes les sauces dans la cuisine touristique), deux fortes personnalités ou, à défaut, deux égos surdimensionnés (disponibles dans toutes les bonnes instances du tourisme), un soupçon d’intérêt personnel (peut être remplacé par de la cupidité mais la sauce risque d’être plus amère et moins digeste), une dose de paternaliste (une bonne vieille démagogie peut faire l’affaire)…et bien sûr un ou deux avocats (éviter l’avocat marron ou véreux qui risquerait de faire tourner la sauce).

Mélanger tous les ingrédients, faire mijoter pendant des mois en y ajoutant régulièrement de la rancœur, jeter de temps à autres un peu d’huile sur le feu à l’aide de petites phrases assassines de façon à rehausser le goût et pour finir, monter le tout en épingle à grands renforts de communiqués de presse plus ou moins finement distillés.

En cas de raté, prévoir un cuisinier capable de rattraper la recette et d’en tirer un maximum de profit...

Un temps pressenti, un dénommé Thomas Cook a démenti toute compétence dans ce domaine. Dommage, le nom nous semblait pourtant prédestiné…

(1) Egalement connue dans d’autres secteurs d’activité sous le nom de sauce « Grand déballage médiatique », pour les amateurs de discrétion cette recette peut-être avantageusement remplacée par une sauce « Lavage de linge sale en famille ».

(2) Un certain Philippe Polderman, au talent inégalable et à ce jour inégalé. Désormais retiré des affaires, il préside le Conseil d’Administration du Paradis des agents de voyages où il siège en compagnie notamment de René-Charles Wasteels, Olivier Delaire, Alexis Patronov et bien d’autres encore…

Lu 6003 fois

Notez


1.Posté par Dr.K le 21/11/2007 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ahhh la FRAM ... toute ma jeunesse

2.Posté par cedboo le 22/11/2007 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
prise d'otage a la FRAMçaise ça me rappelle une de mes histoires épiques :

le 15 juillet 2005 j'embarquais a Hurghada (egypye) a bord d'un MD-83 d' AMC airlines SU-BOY (crashé le 11 oct dernier) a destination de Paris, affrété par air-master (rappelez vous sharm el sheikh) sur commande de mon voyagiste FRAM.

une fois installé dans mon fauteuil de avec les 160 autres passager, mon instinct de passionné d'aviation me dit que quelque chose cloche dans cet aeronef. en effet...

alors que le captain s'apprete a prende le taxiway, il envoie un pti coup de gaz qui immédiatement fait sauter l'alimentation a bord (notamment la clim, 45°c ext). ce petit scénario se repete 5 fois, entrecoupées de bref message arabo-anglais assez vague et la crispation tres apparente du PNC qui ferme tous les rideaux a bord.

fatigué de ces arrêt-décollages successifs, à la 6ieme tentative je me détache et rejoint le cockpit sans que personne ne m'en empeche. J'ouvre et je salue le commandant puis lui demande gentiment de m'ouvrir la porte car je vais sortir prendre un autre avion !

il refuse puis fini par accepter....il ouvrira la porte dans 5 minutes. bien sur il appelle du monde et quand la porte s'ouvre, deux gorilles apparaissent sur la passerelle et me demande prestement de me rasseoir, moi et la centaine de passager qui s'est mis en file indienne derriere moi. loin de me laisser démonter, jenvoie un coup de ventre sur le gorille de gauche et je devalle la passerelle.

une fois sur le tarmak les gorilles me rejoignent et m'assurent que pour moi ça va chauffer (jattend toujours lol). les bus nous ramenent a l'aérogare et s'ensuit un martelage psychologique sans nom pour nous faire remonter a bord qui durera 12h ! je vous passe tous les moyens infestes utilisés par AMC a cette fin.

rapatrié le lendemain par un nouvel affretement Star Airlines, jarrive a CDG et toutes les TV nous attendent de pied fermes, ainsi que le PDG de FRAM. Je l'accoste et lui demande pourquoi nous avoir fait grimpé dans un tel aéronef pourri, sur ce il me répond que l'appareil est en excellente condition et répond parfaitement a son cahier des charges.

sans doute, puisque que le MD-83 immatriculé SU-BOY d' AMC s'est écrasé le 11 octobre dernier a Istambul.

3.Posté par ? le 24/11/2007 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la personne qui a posté le 2ème commentaire, c'était une histoire très touchante mais quel est le rapport avec l'article ci-dessus? aucun bien évidemment.

4.Posté par LECOTUILISATEUR le 26/11/2007 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DICTON reponse au 3eme commentaire UN AVION POURRI DUNE COMPAGNIE POURRIE SE CRASHE UN JOUR OU LAUTRE


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com