TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Nouvelles Frontières Distribution va-t-il ''tailler'' dans son réseau ?

la grogne syndicale monte chez le TO


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 8 Février 2009

L'ambiance sociale n'est pas vraiment au beau fixe chez Nouvelles Frontières. Pour répondre à la crise, le groupe a proposé des aménagements sur des avantages acquis tels les 35 h. Mais pour l'instant il se heurte à un "Niet" énergique des syndicats.
Lire l'article de Jean da LUZ



Ce dessin humoristique est celui illustrant le bulletin de la CGE CGC
Ce dessin humoristique est celui illustrant le bulletin de la CGE CGC
L'ambiance sociale n'est pas vraiment au beau fixe chez Nouvelles Frontières.

Face au marasme économique, le Groupe n'exclurait pas de revoir à la baisse son réseau de distribution, en se délestant des points de vente les moins rentables.

L'information aurait été communiquée dernièrement au CE de l'entreprise. Pour l'instant aucun plan précis n'aurait été avancé.

En revanche, on sait avec certitude que les relations entre la direction et les syndicats sont très tendues.

Les propositions de Gilles Delaruelle, patron de NFD, ont été "reçues" et ironiquement commentées dans un tract récent de la CGT.

L'ambiance sociale n'est pas vraiment au beau fixe

Même la modérée CFE-CGC s'inquiète dans son bulletin de la situation et alerte : "Nos acquis et nos vies de famille sont menacés, sans aucune garantie que nos sacrifices feront avancer la situation en contre-partie..."

Plus radicale, la CGT répond vertement à un courrier signé de la direction de NFD. Celui-ci rappelle que "Les réservations de l’été 2009 sont fortement impactées par la crise que nous traversons (...)

Afin de préserver l’emploi des vendeurs, seconds et responsables d’agences, nous avons présenté, avec la Direction du Groupe, un certain nombre de mesures temporaires qui doivent nous permettre de traverser cette période..."


Mais le syndicat à la veille de la grève générale à laquelle il déclarait s'associer répliquait : "Franchement, quelle mouche vous a piqué(s) de vouloir ainsi, en quelques jours :

- Faire table rase des 35 heures ? (cette mesure provoque-t-elle chez vous les mêmes poussées d'urthicaire que chez notre Président de la République ?...)

- Imposer un calendrier de vacances complètement loufoque ? (quelle idée ?... pour ne pas avoir à payer les CP des gens que vous allez pousser vers la sortie ?... franchement, on ne voit pas d'autre explication)

''Les mauvais chiffres actuels vous font paniquer...''

- envoyer des courriers recommandés pas très cordiaux aux responsables d'agence mal notés par les clients-mystère ?... (clients-mystères qui sont pourtant là, le réseau devrait le comprendre, pour les "aider" *)

Sans doute en aviez-vous envie depuis longtemps, et vous avez l'impression qu'avec la crise, et sous la menace d'un plan social, les salariés ne peuvent pas refuser (comme s'ils ne savaient pas que toute mesure "transitoire" est forcément appelée à devenir définitive !

Et que si plan social il doit y avoir, il aura lieu, mesures "disciplinaires" acceptées ou non..."


Le tract pousuit : "Peut-être que les mauvais chiffres actuels vous font paniquer. C'est compréhensible, i[mais vous y êtes quand même pour quelque chose, avec ce changement de système informatique complètement raté, et votre incapacité à régler des problèmes aussi anciens et connus que les retards de saisie.

Nous ne voyons pas en quoi les mesures ci-dessus peuvent avoir un impact positif sur le CA ou les coûts. Ce dont les salariés auraient besoin, c'est de dirigeants qui reconnaissent les efforts effectués PAR TOUS et qui, au lieu de contraindre et menacer, sauraient faire passer un souffle d'entrain, d'optimisme et de véritable énergie.

OK, ça n'est pas facile, vous êtes encore d'une génération de managers qui croit dur comme fer aux bienfaits de la pression et du stress. Mais, bon, ça finira par évoluer ("avec vous ou sans vous…"), on est bientôt en 2010, quand même...

La colère gronde chez les salariés, loin d'être aussi anesthésiés que nous ne semblez le croire..."

Lu 20326 fois

Notez


1.Posté par Geraldine le 10/02/2009 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ambiance ci-dessus évoquée entre direction et salariés de NF est
malheureusement un lieu commun, ce modèle existe depuis un certain temps chez d'autres TO et cela bien avant la crise. Il y a en effet dans cette profession des managers qui croient encore dur comme fer aux bienfaits de la pression et du stress
mais ce n'est pas avec cette méthode qu'ils sortiront leurs entreprises du rouge.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com