TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Nouvelles Frontières : Sebastien Bouillet pourrait quitter ses fonctions ce soir


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 20 Mai 2011

Selon nos informations, Sébastien Bouillet, Directeur Général tour operating de Nouvelles Frontières pourrait quitter ses fonctions ce soir.



Nous avions annoncé la semaine dernière le départ de Jean-Marc Siano du Groupe Nouvelles Frontières et la nomination de Pascal de Izaguirre (Lire).

Un changement qui s'accompagnerait d'autres mouvements à la tête du TO.

Selon nos informations, Sébastien Bouillet, Directeur Général tour operating de Nouvelles Frontières pourrait quitter ses fonctions ce soir.

Entré à Nouvelles Frontières en octobre 2004, Sébastien Bouillet dirige le département Vente à Distance et Online (internet et centres d’appels).

Ingénieur commercial diplômé de l’ISEG de Bordeaux, Sébastien Bouillet (32 ans) débute sa carrière dans les voyages d’affaires chez Eagle International qu’il quitte pour prendre, pendant 5 ans, la direction du e-business et des partenariats de Voyages Loisirs (France Loisirs Vacances).

Il dirige et développe les activités multimédia de Nouvelles Frontières depuis 2004. Né en 1975, Sébastien Bouillet est féru d’Internet.

Lu 4709 fois
Notez


1.Posté par domtom le 20/05/2011 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et selon mes sources, il n'est pas le seul à quitter NF prochainement.. et pas simplement au TO !

2.Posté par LeSerpent le 20/05/2011 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il semble que le grand ménage a commence depuis le début de semaine

3.Posté par Voyageur le 21/05/2011 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que le changement de PDG implique changement de méthode de travail et de ce fait d'équipe dirigeante. Le passé du nouveau président ne peut être qu'un plus pour relancer NF. Ses relations proches du gouvernement et surtout d'Air France permettra à NF de profiter des contacts politiques et mutualiser des méthodes de travail et des infrastructures et des outils performants de gestion. Restera à re-dynamiser le personnel et le motiver qui a beaucoup souffert de pression et d'instabilité d'emploi pour atteindre une productivité permettant à NF de repartir. NF a du potentiel il ne reste plus qu'à l'exploiter par un encadrement humain. Il faut que Corsair soit réellement reconsidéré et reprenne son importance dans la flotte nationale et ceci est plus à la portée du nouveau PDG. Bonne chance à NF. Bonne chance au nouveau président.

4.Posté par Newyorkaise le 21/05/2011 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alors tu fais quoi aprés?

5.Posté par RECIFE le 23/05/2011 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr qu'un changement de PDG peut être une occasion de relance extraordinaire. Mais que diable cessez de pointer vos armes sur le "personnel". "Voyageur" parle de re-motivation, qu'en sait-il ? Le personnel d'NF est motivé et l'a toujours été. Malgré les erreurs des directions passées, malgré les outils sans cesse renouvelés car jamais vraiment performants. Le personnel NF a toujours su garder la face, s'adapter à mille et un changements. Je pense qu'un changement de direction est peut être enfin l'occasion d'une remise en question profonde et j'espère que les nouvelles têtes pensantes oseront faire de vraies réformes au lieu de pointer toujours du doigt la distribution qui a force d'injustices et de brimades pourrait oui, un jour, se démotiver...

6.Posté par Petrouchka le 23/05/2011 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mutualiser les méthodes de travail et infras avec Air France, dont la "culture" me semble de l'extérieur (historiquement) fort éloignée de celle du tour operating ou des vols affrétés, ne sera pas facile.
Reste aussi à démontrer que ce soit le "meilleur choix"... à moins que la nouvelle équipe n'aie recours à des compétences extérieures, par ex. du groupe TUI, de Thomas Air Cook ou autres...

En partie, la position et l'avenir de NF en regard de la stratégie du groupe AF-KLM et de Skyteam seront des questions légitimes pour les salariés de NF...

7.Posté par Voyageur le 23/05/2011 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour RECIFE. Je pense que mon commentaire a été mal interprété et j'en suis désolé. Loin de moi de vouloir pointer du doigt le personnel bien au contraire. Je voulais au contraire remonter le fait qu'ils ont été souvent victimes des pressions en terme de charge de travail et aussi d'instabilité d'emploi...

8.Posté par domtom le 23/05/2011 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NF c'est 10 années d'absence de stratégie et de respect des fondamentaux qui ont fait le succès d'NF. Je connais bien l'entreprise, qui a perdu avec Jacques MAILLOT un vrai guide qui savait faire face aux problèmes en cherchant des solutions (pas des responsables) avec les salariés. Avec tout le respect que je dois à TUI, ils n'ont pas donné à NF les moyens de consolider ce qui a fait l'ame et le succès de l'entreprise, en consolidant l'intégration verticale et en gardant le leadership sur les innovations.
10 ans après l'arrivée de TUI à force de recapitalisation défensive, NF à perdu sa position de leader incontesté, et à laisser un boulevard aux autres compétiteurs qui ne cesse depuis plusieurs années de sécuriser leur distribution et adopte une stratégie de circuit court avec le client.
L'ame d'NF s'est perdu dans les réorganisations qui ont vu emergés des imposteurs et des chefaillons qui n'ayant pas de vision ont pensé trouver leurs légitimités dans les slides et autres Business Plan Excel.
NF n'a plus de vision, et je suis très inquiet pour les salariés d'NF, parce qu'ils seront malheureusement les premières victimes de la future réorganisation qui abandonnera encore des parts de marchés pour sauver ce qui est encore rentable (il suffit de voir ce que Corsairfly a subit ces dernières années !).

9.Posté par tuxemon le 23/05/2011 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Puisque ca parle de S Bouillet je ne comprends pas bien son départ. Il aura fait plein de bonnes choses pour NF alors bonne route Sébastien.

10.Posté par Petrouchka le 25/05/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@domtom,
Certes, mais ne pensez-vous pas que le NF de l'époque Maillot correspondait à une structure de l'industrie du tourisme (voire à des modes de gestion) qui ont aujourd'hui totalement changé?
Une industrie qui s'est fortement concentrée et dans laquelle d'autres TO ont aussi du mal à dégager une route pour l'avenir...
De mémoire, c'est d'ailleurs JM qui a recherché des investisseurs en 2001-2002, et si Preussag (futur TUI) à l'époque n'avait pas été là, il est vraisemblable que NF aurait assez vite périclité ou aurait dû être rachetée par un autre investisseur....Tout ceci n'est pas simple.
Je peux me tromper, mais je ne crois pas que TUI ait "torpillé" NF en imposant une stratégie contre l'avis d'NF, en méconnaissant le marché français.
Toutefois, je suis assez d'accord avec vous sur le déficit de "vision", qui est vrai aussi dans d'autres secteurs (peut-être la rançon de notre fonctionnement collectif, de plus en plus rapide, avec de moins en moins d'attention aux équilibres et au long-terme).
Il faut reconnaître tout de même que chez NF et Corsairfly les fragilités, dues aux marchés (touristique / aérien) ou structurelles, sont là depuis un bon bout de temps...

11.Posté par Voyageur le 25/05/2011 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Petrouchka.
Je partage votre avis. JM a su faire grandir NF et il faut lui tirer le chapeau. Pour garantir la pérennité de l'entreprise, il fallait faire évoluer les processus internes et "se moderniser" afin d'assurer une certaine compétitivité. S'orienter vers TUI stratégiquement a été une garantie. TUI a su investir suffisamment dans les moments souvent difficiles pour permettre à NF de rebondir. Le personnel bien habitué à la culture de JM a été plus responsable durant les différents "remous" subis par l'entreprise. La transition vers TUI, même difficile, avec M Combes a été une réussite. Les différents remous politiques dans les pays étrangers ont eu des impacts non négligeables dans la vente. Le changement des processus et des outils ont aussi été cause de pb dans la productivité. Reste plus qu'à penser à la gestion et aux erreurs de stratégies des différentes Direction. En espérant que le nouveau PDG aura une vision stratégique plus à la hauteur de NF pour permettre une "relancée" de NF.

12.Posté par domtom le 27/05/2011 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
==> Petrouchka,
C'est tout de même curieux qu'aujourd'hui bon nombre d'opérateurs cherchent à maitriser leur distribution et à construire des offres exclusives (thomas cook, Marmara, Fram...). Le modèle Maillot devait évoluer avec un meilleur usage de la marque Nouvelles Frontières, pour devenir un distributeur de voyages intégrant d'autres partenaires dans son offre.
TUI n'a pas été un partenaire stratégique mais un partenaire financier, qui a tout d'abord rationalisé dans les pays ou NF avait des réceptifs en propre, et ensuite a passé au tamis l'offre (conséquente) de NF pour réduire les risques et juguler les pertes issues des crises successives. Au lieu de renforcer le positionnement de NOUVELLES FRONTIERES, ils ont à renfort de budget lancer TUI France qui est un echec retentissant, et pendant ce temps l'offre NF a commencé à se déliter et à être abandonnée par ces nouveaux dirigeants qui n'ont rien compris aux valeurs de NF et des personnes qui la compose.
Sur les fondements même de l'entreprise avec les valeurs véhiculées par ses salariés, il fallait accentuer le caractère rebelle et énérgique qui permettaient le développement de l'entreprise pour le bien des clients et des salariés.
Je souhaite bon vent à Mr De IZAGUIRRE qui j'espère réfléchiera sereinement sur l'histoire de NF et les étapes qui sont à l'origine de son succès !


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com