Loading


Pau ne veut pas remettre au pot... de Ryanair !

le Groupe AF marque la low cost à la culotte


Si Ryanair met sa menace à exécution de se retirer de l’aéroport de Pau, la plate-forme tombera en exclusivité dans l’escarcelle de la famille Air France (12 vols quotidiens) élargie à Flybe et peut-être Cityjet.



Pau ne veut pas remettre au pot... de Ryanair !
Officiellement, la chambre de commerce de Pau se révolte contre les méthodes de Ryanair qui impose des « aides marketing » toujours plus importantes pour accompagner l’exploitation de ses lignes.

La compagnie irlandaise qui exploite trois liaisons vers Charleroi, Stansted et Beauvais au départ de Pau bénéficiait depuis 2003 d’un accompagnement financier de 1,4 million d’euros.

Avec l’expiration du contrat en avril, Ryanair exige pour la suite un "petit" supplément de 100 000 euros, faisant valoir que la compagnie apportait 120 000 pax à l’aéroport.

Et bien ce sera "niet" !

Il faut dire que les comptes de l’aéroport ne sont pas reluisants avec un résultat négatif de un million d’euros l’année dernière.

Ryanair explique que ce n’est pas à cause de ses subventions mais du financement de la ligne de Rome opérée par Citiline.

Toujours est-il que l’aéroport va se retrouver avec un seul opérateur et sa famille plus ou moins proche. Air France compte en effet 10 vols par jour.

Cityjet y étudierait une implantation

L’anglaise Flybe qui a passé un certain nombre de code share avec Air France y vole en saison sur Southampton mais elle pourrait ouvrir d’autres lignes.

De même la filiale irlandaise d’Air France, Cityjet y étudierait une implantation.

Une petite vengeance d’Air France face à la volte face de Ryanair à Marseille qui gêne le démarrage des opérations de sa filiale Transavia, venue occuper le terrain marseillais à l’annonce de la suppression de la base de Ryanair….

Mais Pau est un détail pour Ryanair, qui doit se battre contre le nouveau gouvernement catalan qui refuse de payer les subventions liées aux lignes de Ryan air l’aéroport de Gérone.

Et là, le bras de fer est autrement plus important. Sur les 4,8 millions de passagers de Gérone, Ryanair en apporte directement 4,6 millions, soit plus de 95% alors que le second opérateur, Transavia n’en compte que 2%.

Le contrat que refusent d’honorer les autorités catalanes reposait sur l’implantation de dix appareils pour opérer 64 routes l’été prochain.

Ryanair prévoit donc de retirer cinq appareils ce qui retirerait une centaine de vols par semaine et ferait perdre 1,7 million de passagers à l’aéroport.

Mais la low cost. Irlandaise n’a pas tout perdu cette semaine. Son second hangar de maintenance inauguré à Prestwick en Ecosse a bénéficié d’une subvention de 1,5 million de livres accordée par les autorités écossaises sur un investissement total de 8 millions de livres.

Subventions quand tu nous tiens...

Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 17 Février 2011
Lu 3376 fois
Notez

Tags : ryanair


1.Posté par Voyageur57 le 18/02/2011 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le contribuable doit-il payer pour que le voyageur bénéficie de la concurrence?
That is the question!

2.Posté par Flo le 18/02/2011 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Tomber dans l'escarcelle"...
Expression étrange, comme s'il s'agissait d' une terrible nouvelle.
Si ryanair se retire, ce sera une fois de plus a cause de subvention non perçues.
Cette compagnie ne fonctionne que comme cela, et il était temps que les CCI s'en rendent compte.

Le groupe AF ne semble pas s'opposer a d' autres compagnies a partir du moment où elles respectent le droit français, le reste n'est du ressort que des CCI !

3.Posté par Bernard le 18/02/2011 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo la CCI de Pau !
Elle a fait sa mini-révolution... "Ryanair Dégage..." !
En espérant que toutes les autres CCI s'y mettent aussi !
On peut rêver....

4.Posté par Thierry le 07/03/2011 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien joué les Palois, maintenant il faut faire du lobbying pour que tous les aéroports français fasse la même chose !
Ryanair : dégage ou respecte la libre concurrence et la loi !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium

DMCMAG.COM


Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.