TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Peine de mort : le SNAV et le SETO alertent le Ministère du tourisme des Maldives

pas d'appel au boycott


Rédigé par C.E. le Vendredi 23 Mai 2014

Le SNAV et le SETO ont envoyé une lettre co-signée au Ministre du Tourisme des Maldives, pour l'alerter sur les conséquences que pourrait avoir le rétablissement de la peine de mort, notamment pour les enfants dès 7 ans, sur l'image et le développement touristique du pays.



Le SNAV et le SETO ont écrit au Ministre du Tourisme des Maldives, suite à l'annonce du rétablissement de la peine de mort, notamment poru les enfants dès 7 ans -© Sergey Chayko - Fotolia.com
Le SNAV et le SETO ont écrit au Ministre du Tourisme des Maldives, suite à l'annonce du rétablissement de la peine de mort, notamment poru les enfants dès 7 ans -© Sergey Chayko - Fotolia.com
Le SNAV et le SETO ont adressé un courrier commun au Ministre du Tourisme des Maldives, suite à l'annonce du rétablissement de la peine de mort notamment pour les mineurs dès 7 ans.

Dans cette lettre co-signée par les deux présidents Jean-Pierre Mas et René-Marc Chikli, les 2 syndicats souhaitent alerter le gouvernement maldivien sur les conséquences que pourraient avoir cette décision, en terme d'image mais aussi sur la fréquentation touristique de l'archipel.

Les Maldives ont accueilli en 2013 plus de 55 000 Français. Pour rappel : le tourisme est la deuxième activité économique du pays.

Le SNAV et le SETO attirent également l'attention sur l'émotion suscitée par cette annonce, dans les médias, les réseaux sociaux, mais aussi chez leurs homologues au niveau européen.

Dans un tweet posté le 20 mai, Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde ‏et membre du SETO s'était, prononcé en faveur du boycott de la destination : "#Maldives.Peine de mort restaurée pour les enfants, très grave. Les voyagistes doivent menacer de boycotter si cette mesure n'est pas annulée."

Après concertation, les professionnels du tourisme français ont opté pour l'envoi de ce courrier. Ce n'est d'ailleurs pas une première.

Contacté par téléphone René-Marc Chikli souligne "La dernière fois que nous avions envoyé ce type de courrier au gouvernement des Maldives - une femme devait être battue sur une place publique - cela avait eu un impact, et nous espérons que ce sera aussi le cas."

Il poursuit : "Le boycott n'est pas une décision qui peut être prise uniquement par les professionnels du tourisme français, il faudrait que l'ensemble des acteurs touristiques, comme les hôtels, mais aussi les autres marchés soient dans la même posture, et plus largement tous les secteurs économiques qui travaillent avec les Maldives."

La lettre a été envoyée à l'ensemble des adhérents des syndicats, jeudi 22 mai 2014, dans la soirée.
Peine de mort : le SNAV et le SETO alertent le Ministère du tourisme des Maldives

Lu 2757 fois
Notez


1.Posté par Gloups le 23/05/2014 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excusez-moi d'insister lourdement (j'ai déjà exprimé mon point de vue sur l'édito de Dominique Gobert du jeudi 22 mai).

La levée de boucliers du SETO et du SNAV est justifiée, mais pour quelle raison ne se manifestent-ils pas concernant l'Égypte ?

Un extrait du Monde du 25 mars dernier :

Lundi 24 mars, à l'issue de deux jours d'audience, la cour d'assises de Minieh, en Moyenne-Égypte, a condamné à mort 529 partisans de Mohamed Morsi, le président issu des Frères musulmans renversé en juillet 2013, qui étaient jugés pour divers chefs d'accusation, dont le meurtre d'un policier.

"Un verdict d'une telle magnitude, c'est du jamais-vu, non seulement dans l'histoire de l'Égypte, mais aussi dans celle des États modernes", s'indigne Karim Ennarah, de l'Initiative égyptienne pour les droits de la personne, une ONG de défense des droits de l'homme, éberlué comme tous ses collègues par cette décision. "Le pouvoir égyptien est devenu fou", ajoute-t-il. (…)

Source : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/03/24/529-freres-musulmans-condamnes-a-mort-en-egypte_4388494_3212.html

Et TF1 ajoute le 28 avril :

"Le jugement du 24 mars a été dénoncé par l'ONU comme "sans précédent" dans l'Histoire récente du monde, en "violation du droit international et des droits de l'Homme".

"Un tribunal égyptien a condamné à mort lundi 28 avril près de 700 partisans présumés du président islamiste destitué Mohamed Morsi, dont le chef des Frères musulmans, un mois après un premier procès de masse expéditif similaire qui avait provoqué un tollé international."

Source : http://lci.tf1.fr/monde/afrique/egypte-683-freres-musulmans-condamnes-a-mort-8408398.html

+++++++

Plus de 1.200 condamnations à mort en un mois en Égypte, ça fait beaucoup, non ? (même si beaucoup ont finalement été commuées en peines de prison à vie).

Quelle est la position du SETO et du SNAV sur cette affaire ?

2.Posté par Rial le 23/05/2014 18:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Gloups( identifiez vous cela serait plus correct..), sur l'Egypte vous avez parfaitement raison
Sauf que nous savons que ces peines ne seront pas appliquées et annulées car nous avons des réseaux d'informations pointues sur ce pays.

3.Posté par Rial le 23/05/2014 18:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si nous avions tort,nous reverrions bien sur notre position
L'Egypte n est pas non plus les Maldives ou l apartheid séparant touristes et locaux n'existe pas, cela n'a pas du vous echapper

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Octobre 2017 - 23:16 Plongée sous-marine : le TO Subocea refait surface

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:06 Evaneos vise les 800 000 voyageurs cumulés en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com