TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Perquisition chez Chalair : "l'enquête ne concerne que 2 ou 3 travailleurs détachés", selon A. Battisti

Les locaux de Caen et Limoges perquisitionnés


Rédigé par Pierre Georges le Mercredi 25 Octobre 2017

Une enquête préliminaire, lancée par le parquet de Limoges pour travail dissimulé, vise la compagnie française Chalair. Dans ce but, plusieurs de ses locaux ont été perquisitionnés, la semaine dernière. Alain Battisti, P-DG et, par ailleurs, président de la Fédération nationale de l'aviation marchande (FNAM), s'explique et se dit confiant.



Un ATR-42 exploité par Chalair. La compagnie française est soupçonnée d'employer des travailleurs détachés sous contrat portugais - © Chalair FB
Un ATR-42 exploité par Chalair. La compagnie française est soupçonnée d'employer des travailleurs détachés sous contrat portugais - © Chalair FB
Les faits remontent aux mardi 17 et mercredi 18 octobre 2017, lorsque les gendarmes de l'Office central de lutte contre le travail illicite (OCLTI) ont débarqué sans prévenir dans deux des bureaux de Chalair : le siège social de la compagnie, près de Caen, ainsi que ses locaux de l'aéroport de Limoges.

Le prétexte de cette perquisition : la compagnie est visée par une enquête préliminaire lancée par le parquet de Limoges.

En cause : des soupçons de travail dissimulé.

Si l'ensemble des équipages est bien français, la compagnie a eu recours récemment à des PNC (Personnel navigant commercial) ou PNT (Personnel navigant technique) portugais, employés, indirectement, avec des contrats de travail portugais.

Des travailleurs détachés portugais

En fait, Chalair, a signé un contrat avec l'une de ses compagnies sœurs, Leasefly, société portugaise possédant une base opérationnelle à l'aéroport de Limoges. Les deux compagnies appartiennent à la même maison-mère, française, Adige.

Le but de leur partenariat, qui prend la forme d'un contrat d'affrètement IATA classique : l'affrètement d'appareils ATR et de ses équipages.

"Il y a deux catégories d'employés chez Leasefy", nous explique Alain Battisti, P-DG de Chalair et président de la Fédération nationale de l'aviation marchande (FNAM).

"Ceux qui relèvent de la base française de Leasefly, et sont donc sous contrat français. Et quelques salariés en détachement, sous contrat portugais, qui viennent occasionnellement remplacer des gens démissionnaires chez eux".

Sur un effectif d'une dizaine de personnes chez Leasefly, de tels travailleurs détachés ne seraient que 2 ou 3, d'après Alain Battisti.

L'enquête préliminaire vise ainsi à vérifier si ces quelques travailleurs détachés, utilisés par Chalair et sous contrat portugais, sont employés par la compagnie de manière régulière.

"Je suis confiant sur les suites de cette enquête préliminaire, pas d'inquiétudes", poursuit Alain Battisti. "Nous ne sommes pas des dangereux criminels, et nous répondrons sans souci à toutes les interrogations des enquêteurs", indique-t-il.

Chalair est une compagnie française basée à Caen, spécialisée dans les vols d'affaires entre villes françaises. Elle est actuellement présente à Caen, Lannion, Brest, Rennes, Nantes, Bordeaux, Pau, Montpellier, Limoges, Lyon et à Paris-Orly.

Lu 2761 fois

Tags : Chalair
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2017 - 15:28 La Compagnie lance un "Black Friday" exceptionnel


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com