TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Plan de départs volontaires : l'inspection du travail "recadre" la direction de TUI France

il faut préciser la nature du plan


Rédigé par Pierre CORONAS le Mardi 16 Mai 2017

Le plan de départs volontaires prévu par la direction de TUI France dans le cadre de la fusion avec Transat France est encore loin d'être adopté. Alertée par les représentants du personnel du groupe, l'inspection du travail a écrit un courrier à la direction pour la "recadrer". Elle demande notamment des précisions sur la nature du plan et une nouvelle définition des catégories professionnelles concernées.



Logo de TUI France - DR
Logo de TUI France - DR
La direction de TUI France a reçu, vendredi 12 mai 2017, un courrier de la DIRECCTE des Hauts-de-Seine (92).

Une lettre dans laquelle l'inspection du travail "recadre" le groupe sur son plan de départs volontaires (PDV) discuté actuellement dans le cadre du projet One de fusion avec Transat France, explique Lazare Razkallah, secrétaire (CGT) du comité central d'entreprise (CCE).

Il est notamment demandé à la direction de TUI France de préciser la nature de son plan.

La DIRECCTE estime que les conditions présentées par la direction ne collent pas toutes avec un "plan de départs volontaires". Certaines tiendraient plutôt du plan social de type plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

La direction de TUI France nous précise qu'elle prépare une réponse écrite à la DIRECCTE.

Catégories professionnelles concernées

Pour l'inspection du travail, TUI France doit également travailler sur la définition des catégories professionnelles concernées.

Comme le rappelle, le secrétaire du CCE, les livres I et II du PDV font mention de 176 catégories professionnelles, dont 58 avec un seul salarié - 6 salariés sont également présentés sans catégorie. C'est trop pour les représentants professionnels. Ces derniers considèrent que la direction cible clairement des employés.

Le courrier fait suite à une réunion entre la DIRECCTE du 92 et les syndicats du groupe tenue le 24 avril 2017.

"En l'état, la CGT ne signera pas le plan, prévient Lazare Razkallah. Si la direction veut des départs, elle doit être attractive. Ce n'est pas le cas aujourd'hui."

La CGT représente 45 % des voix du personnel de TUI France. Si un autre syndicat ne signe pas avec elle, la direction de TUI France devra alors faire homologuer le texte par la DIRECCTE.

Ce qui semble difficilement envisageable si des améliorations n'y sont pas apportées d'ici début juin 2017.

La direction de la filiale française explique, par le biais de ses attachés de presse que "deux réunions supplémentaires sont prévues cette semaine et la semaine prochaine, cela marque la volonté de TUI France de mener un dialogue approfondi avec les représentants du personnel.

Le calendrier est confirmé avec un avis du CCE sur l'organisation cible et les conditions de départs volontaires attendus pour le 6 juin 2017.
"

Lu 4084 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2017 - 09:20 Club Med ouvrira un resort aux Seychelles en 2020


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com