TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Plus Belle l'Europe mise tout sur les agences de voyages

Objectif : passer du B2C au B2B


Rédigé par Juliette Pic le Lundi 11 Septembre 2017

Avec la nomination de Stéphane Michaut, ex-Australie Tours, comme directeur commercial, Plus Belle l'Europe cherche à accentuer sa politique commerciale auprès des agences de voyages.



Plus Belle l'Europe compte avancer via un relationnel renforcé avec les agences de voyages © olly - Fotolia.com
Plus Belle l'Europe compte avancer via un relationnel renforcé avec les agences de voyages © olly - Fotolia.com
En évolution constante depuis ses débuts, le tour-opérateur (TO) spécialisé sur l’Europe Plus Belle l’Europe est plus que satisfait de ses résultats.

Avec 11 millions d’euros de chiffre d'affaires engrangés jusqu'en août 2017, le TO a déjà atteint son objectif pour l’exercice novembre 2016 / octobre 2017.

Jusque là, Plus Belle l’Europe misait avant tout sur les ventes en ligne et les partenariats média avec des titres comme Télérama, Notre Temps ou le Figaro, faisant plus de la moitié de ses ventes par ce biais.

La stratégie est désormais de s’attaquer aux agences. « Ce qui compte, explique Frédéric de Fournoux, président directeur général de Plus Belle l’Europe, c’est la trésorerie. Même si on avait déjà des partenaires comme Carrefour Voyages ou Auchan Voyages, on s'est surtout concentrés sur le B2C. On a maintenant une bonne assise qui nous permet d’aller rencontrer les réseaux de distribution ».

Pour inverser la tendance et s’adresser plus fortement aux agences, le TO a recruté Stéphane Michaut comme directeur commercial, un atout non négligeable selon Frédéric de Fournoux, car « il connaît tout le monde et tout le monde l'apprécie. On a les bons produits, les bons prix, il nous fallait quelque de bien introduit ».

L'Ecosse, nouveauté 2018

Autre avantage ?

Le TO mise sur un modèle peu concurrentiel et une clientèle fidèle. « On ne marche sur les plates-bandes de personne et on n’a pas l’intention de changer de formule », affirme le P-DG.

Après un test sur un circuit en Grèce, Plus Belle l’Europe a renoncé, pour ne pas se mettre en concurrence avec les acteurs majeurs de la destination, comme Héliades ou Marmara, et préfère se concentrer sur des circuits accompagnés et des destinations moins prisées, comme l'Europe Centrale ou l’Ecosse, une nouveauté pour 2018.

Les projections pour 2018 ? « Au minimum, 14 millions d'euros de chiffre d'affaires, mais on les atteindra sans trop de problème. Ensuite on verra, en fonction des partenariats ».

Pas de chiffre ferme donc, mais pas mal de flexibilité et la volonté affichée d’atteindre des distributeurs importants, comme Selectour ou Thomas Cook.

Lu 1147 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com