TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Port de Marseille : 37 000 croisiéristes perdus depuis le début de la grève SNCM

Le Club de la Croisière déplore l'annulation de 18 escales


Rédigé par La Rédaction le Lundi 7 Juillet 2014

Le Club de la Croisière Marseille Provence tire la sonnette d'alarme dans un communiqué de presse, suite au blocage du port effectué par les marins CGT de la SNCM. Certains ferries et les bateaux de croisières ne peuvent plus accoster, affectant tout un pan de l'économie locale. Le Club de la Croisière en appelle à l'Etat.



Le Club de la Croisière Marseille Provence en appelle à l'Etat pour débloquer le Port de Marseille.

Les marins CGT de la SNCM bloquent depuis plus d'une semaine le port de croisière de la cite phocéenne et les départs d'autres compagnies ferries.

"Les entraves et blocages que subissent la desserte de la Corse et la croisière a des conséquences graves et durables pour le territoire", indique le Club de la Croisière dans un communiqué.

Concernant le trafic sur la Corse, le Club de la Croisière estime à 30 000 passagers la perte pour le port de Marseille depuis le début de la grève SNCM.

Sur le secteur de la croisière, d'ores et déjà, 18 escales de croisière ont été annulées, représentant 37 100 passagers, et une perte de 6,2 millions d'euros.

"Depuis maintenant une dizaine d'années, la liberté de circulation sur le port de Marseille avait toujours été garantie par la puissance publique dans de pareilles circonstances.

L'abandon de cette règle fondamentale serait un très mauvais signal envoyé aux clients du port de Marseille-Fos, qui commençaient à croire en la fiabilité retrouvée et démontrée du port."

MSC Croisières : "le risque c'est que les compagnies vont éviter Marseille"

C'est pourquoi, le Club de la Croisière en appelle à l'état pour "rétablir la libre circulation des biens et des personnes dans l'espace public portuaire."

Les retombées économiques annuelles sur le territoire sont évaluées à 225 M€ et 1 500 emplois pour la Corse, et 164 M€ et 1 000 emplois pour la croisière.

MSC Croisières, l'un des opérateurs phares sur Marseille a dû annuler 5 escales sur les 6 programmées depuis le début du blocage, une des escales ayant été effectuée en rade.

Les navires ont fait route vers d'autres ports.

Erminio Eschena, Directeur Général de MSC Croisières France, Belgique et Luxembourg souhaite un rétablissement rapide : "l'industrie de la croisière fait face à l'inertie politicienne.

Nous avons l'impression que la SNCM est le seul opérateur du Port de Marseille, alors que la croisière est bel et bien un moteur du tourisme et de l'économie non seulement à Marseille, mais également en France. Notre secteur connaît une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années.

Ces situations de blocage commencent à devenir pesantes. Les armateurs sont des gens pragmatiques et le risque à moyen ou court terme, c'est que les compagnies vont finir par éviter Marseille."


Marseille s'est positionnée en quelques années comme l'un des plus importants ports de croisière de Méditerranée. En 2014, il devrait voir défiler 1,36 million de croisiéristes, pour atteindre 2,5 millions d'ici 2025.

Pour rappel en 2012, le port avait accueilli 890 000 passagers. Pour le prochain week-end, le Préfet aurait apporté des garanties aux compagnies de croisière, laissant présager un retour à la normale.

Lu 1970 fois

Tags : croisière
Notez


1.Posté par Vincent le 08/07/2014 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi faut-il en appeller à l'état pour garantir les libertés fondamentales de travailler ou de circuler. Il n'est pas au courant de ce qui se passe à Marseille l'état ? il n'a pas la radio ou la TV l'état ?
Peut-être il est pas courageux l'état, trop compromis avec les syndicats, trop loin des réalités. Peut-être qu'il sert plus à grand choses l'état ?
Comprendre l'état = gouvernement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com