TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Price Match : une solution de Yield Managment à petit prix

Un taux d'occupation précis prédit sur un an


Rédigé par Ophélie Surcouf le Lundi 16 Mars 2015

Lancée il y a trois ans, Price Match est une start-up qui a fait du chemin. L’éditeur d’une solution de Yield Management pourra bientôt prédire le taux d'occupation sur un an et compte aujourd’hui environ 700 hôtels dans 37 pays. Price Match vient d’ailleurs d’ajouter un nouveau grand client à sa liste.



Price Match a développé un algorithme permettant de calculer le taux d'occupation de l'hôtel sur l'année à venir. © Rawpixel - Fotolia.com
Price Match a développé un algorithme permettant de calculer le taux d'occupation de l'hôtel sur l'année à venir. © Rawpixel - Fotolia.com
« Nous n’avons qu’un seul pré-requis pour travailler avec un client : l’hôtel doit avoir une solution de Property Management System (PMS) », explique Valentin Quittot, sales manager de Price Match.

« Nous en avons besoin pour récupérer l’historique de l’hôtel et accéder à un taux d’occupation en temps réel. »

Car Price Match est une start-up qui fournit aux hôtels une solution de Yield Managment.

Basée sur un algorithme, elle permet de prédire le taux d’occupation des hôtels sur 180 nuits, du moins pour l’instant.


« Très bientôt nous pourrons le faire sur 365 jours », affirme Valentin Quittot.

« Nous maîtrisons déjà la technologie, mais nous avançons au fur et à mesure pour ne pas faire exploser les serveurs. »

Augmentation de 7% du revenu par chambre

Plateforme SaaS, Price Match permet aux hôteliers de voir le tarif actuellement appliqué, mais aussi celui conseillé par Price Match pour optimiser les revenus. DR. Price Match
Plateforme SaaS, Price Match permet aux hôteliers de voir le tarif actuellement appliqué, mais aussi celui conseillé par Price Match pour optimiser les revenus. DR. Price Match
Le fonctionnement est simple tant que la technologie de l'hôtel fonctionne avec Price Match.

L'hôtel doit posséder l'un des 143 PMS, logiciel qui garde en mémoire les données informatiques du management de l'hôtel, ou l'un des 68 Channel Manager, qui permet de gérer les prix des chambres sur toutes les plateformes (OTA, sites internets, etc), compatible avec Price Match.

Price Match est un SaaS, il suffit donc de se connecter en ligne pour accéder à l’interface qui prend la forme d'un calendrier.

Sont alors accessibles, pour chaque jour, des informations sur le taux d’occupation, les événements prévus, les prix des concurrents.

Mais c’est surtout le prix conseillé par Price Match pour optimiser les revenus qui fait la particularité du système.

« L’hôtelier a à sa disposition tous les outils pour l’aider à prendre sa décision », ajoute Valentin Quittot.

« Grâce à un code couleur, les informations sont simples, efficaces, rapides. On peut en quelque seconde synchroniser ses prix sur ceux conseillés par l’algorithme de Price Match, ce qui permet une politique tarifaire super dynamique pour les hôtels.

Humainement, il est impossible d’aller aussi vite ! »


Les tarifs et les estimations sont recalculés toutes les trois heures, pour toutes les catégories de chambres définies par l’hôtelier.

Un fonctionnement qui fait ses preuves, puisque les hôtels qui utilisent Price Match ont vu augmenter en moyenne leurs revenus par chambre de 7%.

« On a fait ce constat que quel que soit l’hôtel, Price Match garantit une amélioration d’au moins 1% de revenu par chambre », développe Valentin Quittot.

« C’est pourquoi nous sommes aussi agressifs sur le marché. Nous avons une politique tarifaire transparente et régulière, ce qui permet de faire une véritable plus-value grâce à notre service.

Notre entrée de gamme est à 79€ par mois. »

Se défendre contre les OTAs

Très populaire également, Price Match a développé une application permettant de dire aux hôteliers quand il devient intéressant de fermer les canaux OTAs comme Expedia ou Booking.

« Beaucoup d’hôtels se plaignent des OTAs, mais il s’agit juste d’une mauvaise utilisation du système ! », expose Valentin Quittot.

« Les OTAs doivent rester des importateurs d’affaires. On peut ne plus proposer de disponibilités à Booking, par exemple.

Lorsque l’on sait que les chambres seront forcément réservées selon le taux d’occupation calculé par Price Match, pourquoi perdre 18% ou 25% de commission sur le prix des chambres ? »


Aujourd'hui, la start-up compte au moins 700 clients dans 37 pays, dont de grandes chaînes hôtelières.

Avec plus de 70 employés, des bureaux à Paris, Amsterdam, Rome, Barcelone, Austin, et des revenu managers dispersés dans le monde entier pour aider et adapter les algorithmes aux besoins des hôteliers, Price Match ne cesse de grandir.

Valentin Quittot conclut : « Nous proposons la synthèse de trois corps de métiers, revenu manager, ingénieur et commercial, pour démocratiser et industrialiser l’hôtel revenu managment ».


Lu 3800 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 16:28 Quand Uber mise sur l'Intelligence Artificielle


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com