TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Prise d'otages en Tunisie : au moins 17 morts au musée du Bardo

2 hommes armés ont attaqué des touristes


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 18 Mars 2015

Trois hommes armés ont pris en otage des touristes, ce mercredi 18 mars 2015, dans le musée du Bardo à Tunis. Un acte qualifié de "terroriste" par les autorités du pays, et qui aurait entraîné la mort de 17 personnes, dont un Tunisien et sept touristes étrangers.



Le Musée du Bardo est situé en plein centre de Tunis - DR : Google Maps
Le Musée du Bardo est situé en plein centre de Tunis - DR : Google Maps
Au moins 17 personnes, dont 7 touristes étrangers et un guide tunisien, ont été tués lors d'une attaque terroriste au musée du Bardo, à Tunis (Tunisie), vers 12h30, ce mercredi 18 mars 2015.

Un bilan annoncé par un porte-parole du ministère de l'Intérieur tunisien sur Mosaïque FM, radio privée en Tunisie. Il a également été repris par Reuters.

Selon nos informations, le bilan pourrait être plus lourd et le nombre de morts malheureusement plus élevé. 18 à 20 blessés auraient été également pris en charge, dont certains dans un état grave, à l'hôpital Charles Nicolle, dans le centre de Tunis.

Par ailleurs, plusieurs dizaines personnes se trouveraient encore à l'intérieur du musée. Un bâtiment mitoyen de l'Assemblée nationale tunisienne.

Parmi les otages, certains sont de nationalité française. iTélé diffuse d'ailleurs le témoignage d'une Française qui a vécu l'attaque. De plus, selon LeMonde.fr, le ministère des Affaires étrangères italien a confirmé la présence d'otages italiens.

Des photographies de la prise d'otages circulent sur les réseaux sociaux. On y voit des visiteurs, dont plusieurs enfants, assis par terre.

Vote d'une loi anti-terroriste

La prise d'otages serait l'oeuvre de trois individus armés selon des "médias locaux" cité par LeParisien.fr.

D'après le ministère de l'Intérieur tunisien, deux d'entre eux seraient actuellement retranchés dans le musée, encerclés par les forces de l'ordre. Ces derniers mènent une opération pour libérer les personnes encore bloquées dans le musée.

Un périmètre de sécurité a été établi autour du musée du Bardo, comme le rapporte sur Twitter Camille Lafrance, journaliste correspondante de RFI en Tunisie.

Les députés tunisiens étaient justement en train de voter une loi anti-terroriste au moment de l'attaque.




Numéro d'urgence du Centre de crise du Quai d'Orsay

Les ministères des Affaires étrangères commencent à réagir. Ainsi, le Foreign Office britannique recommande à ces ressortissants d'éviter, jusqu'à nouvel ordre, la zone du Parlement et du Musée du Bardo, à Tunis.

Des conseils également émis par l'Ambassade du Canada en Tunisie su sa page Facebook officielle.

Elle recommande également aux Canadiens présents dans la capitale d'éviter le musée et ses alentours et de suivre l'évolution de la situation.

Sur Twitter, le ministère des Affaires étrangères français annonce, via son compte @FranceDiplomatie, la mise en place d'un numéro d'urgence (01.43.17.56.46 ) par son Centre de Crise.

Le compte rapporte également des paroles de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères : "Le terrorisme touche aujourd'hui, et ce n'est pas un hasard, un pays qui représente l'espoir dans le monde arabe".

Dans une déclaration officielle qui vient de nous parvenir, le ministre ajoute qu'il a "appris avec consternation l’attentat qui vient de frapper Tunis et la prise d’otages. Le bilan est très lourd.

Je suis en contact direct avec notre ambassade à Tunis, et le centre de crise et de soutien du Quai d’Orsay est mobilisé.

Je veux dire aux familles et aux proches des victimes, aux autorités tunisiennes, au peuple tunisien tout entier l’amitié profonde et la solidarité de la France.
"

Lu 7259 fois

Notez


1.Posté par westar le 18/03/2015 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


et voila tous aux canaries et tous en grèce.....il va falloir convaincre les familles de passer leur vacances a hammamet

2.Posté par Sables dOr le 18/03/2015 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Encore un évènement tragique qui ne va pas faire revenir de sitôt, la confiance envers les Pays du Magreb. Pensées à nos amis tunisiens et aux victimes inocentes...

3.Posté par YL le 18/03/2015 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une pensée pour les victimes et pour les tunisiens... Bien triste pour le pays qui a initié le printemps arabe...
Tant que la Libye restera dans ce triste état, pas grand chose à faire. Pourquoi nos dirigeants ont-ils "dégagé" Khadafi et se sont retiré pour laisser les islamistes prospérer ? Décidément, ils ne comprennent pas grand chose au monde qui nous entoure...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com