TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Quel est le meilleur réseau ? TourCom et AS Voyages se tirent la bourre !

« No comment » pour AS Voyages pour l’instant...


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 29 Novembre 2011

Démontrer par tous les moyens, même par la comparaison des chiffres et des services qu’on est le meilleur, en temps de crise, cela peut payer. C’est en tous cas la stratégie adoptée par Richard Vainopoulos, le président de Tourcom à laquelle AS Voyages oppose, pour l’instant, un « no comment ».



Officieusement, on se demande chez AS Voyages où veut en venir Richard Vainopoulos avec cette initiative qui sonne comme une déclaration de guerre fratricide, alors même que la profession ferait mieux de faire front commun dans un environnement devenu de plus en plus difficile…
Officieusement, on se demande chez AS Voyages où veut en venir Richard Vainopoulos avec cette initiative qui sonne comme une déclaration de guerre fratricide, alors même que la profession ferait mieux de faire front commun dans un environnement devenu de plus en plus difficile…
Le réseau Tourcom est plus performant, moins onéreux pour ses adhérents tout en leur apportant davantage de services.

Voilà le point de vue du président de Tourcom qui, preuves chiffrées à l’appui, veut en faire la démonstration.

Extraits de quelques points clés de la comparaison des deux réseaux volontaires : tout d’abord, avec le GIE que Tourcom forme désormais avec Manor sous la dénomination BTTG et dont le volume d’affaires total est de 3 milliards d’euros, alors qu’AS Voyages n'en affiche que 2,55 milliards.

Cette performance est réalisée par 820 adhérents répartis en 600 Tourcom et 220 Manor, alors qu’en face, AS Voyages atteint les 1200 adhérents, enseignes Selectour et Afat Voyages confondues.
Le VA par adhérent est donc moindre chez AS Voyages…

Le président de Tourcom insiste sur le fait que ce n’est pas le nombre d’adhérents qui compte mais bien la performance financière de chaque entreprise…

Une déclaration de guerre fratricide ?

La comparaison entre les conditions d’adhésion aux deux réseaux penche, bien sûr en faveur de TourCom : droit d’entrée : 1400 euros ; souscription à la coopérative AS Voyages : 4 008,60 euros (payables en trois ans).

Cotisation annuelle TourCom : 1 260 euros et 250 euros par point de vente supplémentaire : cotisation annuelle AS Voyages incluant l’adhésion au SNAV : 1000 euros ht pour les agences labellisées et 600 euros par points de vente supplémentaires ; 2000 euros pour les agences non labellisées et 800 euros par point de vente supplémentaires.

Plafond de cotisation Tourcom pour 7 points de vente : 2710 euros ; plafond AS Voyages pour 10 points de vente : 6 400 euros pour les agences labellisées et 9 200 euros pour les agences non labellisées.


Officiellement, AS Voyages veut traiter cette communication de TourCom par le silence, voire le mépris. Impossible donc de vérifier si les chiffres avancés par TourCom sont exacts ou non.

Officieusement, on se demande chez AS Voyages où veut en venir Richard Vainopoulos avec cette initiative qui sonne comme une déclaration de guerre fratricide, alors même que la profession ferait mieux de faire front commun dans un environnement devenu de plus en plus difficile…

Lu 5225 fois

Notez


1.Posté par FINET catherine le 29/11/2011 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui, on se demande où nous allons...mais j' ai lu cette article de réflexion sur Tourcom / AS voyages avec grande attention. D'autant plus qu'il est écrit par une experte du journalisme touristique depuis des décennies dont j' ai plaisir à lire les rédactions. Bien sincèrement
cath .

2.Posté par Adhérent AS le 30/11/2011 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour faire mauvaise langue, - la pilule n'étant toujours pas passée pour bon nombre d’adhérents en ces temps difficiles - : " Avec des salaires dignes du CAC 40 et des primes indécentes de nos dirigeants et présidents, pas étonnant que le réseau AS soit moins performant..." A bon entendeur.

3.Posté par alexis Selinger le 30/11/2011 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lorsque Selectour et Afat se sont pacsés leur rapprochement ainsi que les affirmations péremptoires de leurs dirigeants avaient des allures de déclaration de guerre tant vis à vis de leurs confrères que de leurs fournisseurs.

Dans un style qui lui est propre Richard Vainopoulos ne fait ni pire ni mieux, il défend sa boutique.

S'il s'avérait que la soupe est meilleure chez Tourcom que chez AS, Richard Vainopoulos est dans son rôle de le faire savoir aux AGV. A elles de choisir le réseau qui leur procure le plus de bénéfices directs et indirects.

Geneviève Bieganowski semble trouver cette stratégie concurrentielle délétère et suggère à la profession de faire front mais elle ne dit pas contre qui, contre quoi et surtout dans quel but ?

Les difficultés que rencontrent certains professionnels et non pas la profession dans son ensemble ne sont pas imputables au seul environnement.

L'agence de notation commerciale Plimsoll Publishing Ltd a passé au crible les bilans des quatre dernières années de 982 agences de voyages et 170 tours opérateurs français son analyse laisse apparaître que seules 46 % des enseignes des deux secteurs sont noté positivement les autres sont soit déjà « hors des clous » ou pire des canard boiteux.

Ainsi les annulations liées au nuage de cendres ou l'épisode neigeux en 2010 puis du printemps arabe en 2011, a certes impacté leurs résultats mais leur problème est bien antérieur à ces événements comme en fait foi l'analyse de leurs 4 derniers bilans.

Malgré un marché prétendument atone il apparaît suivant cette enquête que 34,5% des agences de voyages les plus rentables génèrent une marge moyenne de 5% alors que les 59,9% de leurs consœurs les moins rentables ont eu un résultat nul ;

Quant aux tours opérateurs les 33,5% les plus rentables ont une marge moyenne de 3%, les 66,4 les moins rentables ont une marge négative de moins 0,1%.

Ce contexte offre des opportunités, la situation semble être mûre pour permettre au réseau Tourcom qui cherche à développer l'activité d'assemblage d'avoir une stratégie d'enseigne.

Quoi d'étonnant que pour la mettre en oeuvre il use de la bonne vielle recette de la publicité comparative pour mobiliser ses troupes « chez moi c'est mieux qu'en face »

alexis selinger

4.Posté par Julien le 30/11/2011 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est quand même étonnant de voir que les agences de voyages avec leurs difficultés et leur faible rentabilité acceptent sans rechigner que leurs Présidents se versent des salaires supérieurs à 200 000 €/an (cas du réseau objet de l'article), sans compter les avantages autres, et que les fournisseurs continuent à les financer avec leurs supercommissions. Ces 200 000 € représentent un coût chargé de 300 000 €. Sur une base de 1% de supercom, il faut donc que les agences vendent pour 30 000 000 (trente millions !!!) € de forfait pour faire en sorte que les TO payent le salaire de leur Président. Et cela sans compter les frais annexes (bureau, secrétaires, déjeuners, sorties).

5.Posté par Paradox Voyages le 07/12/2011 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sans entrer dans une polémique stérile, à savoir quel réseau est le meilleur du marché, je ne dirais qu'une chose, si le seul argument de Mr Vainopoulos pour vanter son réseau est de dénigrer ses concurrents mais néanmoins confrères, l'argument est bien léger. Mais j'admets une chose, je suis très admiratif car Mr Vainopoulos connait l'art et la manière de se faire de la pub gratuitement grâce à ses déclarations !

Claude SCHENCK

PARADOX VOYAGES - SELECTOUR

http://www.paradox-voyages.com/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com