TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Rabat : commercialisation du programme immobilier Bab Al Bahr

une superficie de 48 000 m2 dédiés à l’hôtellerie


Rédigé par Véronique Narame le Mercredi 3 Mars 2010

L’opération de commercialisation de la première tranche du projet d’aménagement de la Vallée du Bouregreg, à Rabat, a démarré ce mois-ci. Ce programme abritera une large gamme d’unités résidentielles et hôtelières de standing, divers établissements commerciaux, ainsi qu’un quartier d’affaires.



Un programme immobilier mixte de près de 560.000 m2 de plancher pour un investissement de 750 millions de dollars
Un programme immobilier mixte de près de 560.000 m2 de plancher pour un investissement de 750 millions de dollars
« La Vallée du Bouregreg amorce sa métamorphose à travers un vaste programme d’aménagement dont l’ambition est de transformer les 15 kilomètres des berges du fleuve en un véritable pôle touristique et urbain qui va hisser l’agglomération de Rabat-Salé au rang des capitales méditerranéennes. »

Ce projet, couvrant une superficie de près de 6 000 hectares, est segmenté en six séquences.

Le coup d’envoi de la première séquence, Bab Al Bahr, a été donné en mai 2009, lors de la pose de la première pierre par la monarchie chérifienne.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Lemghari Essakl, directeur de l’Agence pour l’aménagement de la Vallée du Bouregreg et de Yousef Al-Nowais, président de la société Al Maabar d’Abou Dhabi.

Al Maabar est la société de développement immobilier partenaire pour la réalisation de cette première tranche de travaux.

Ce consortium émirati regroupe six grandes compagnies spécialisées en finance, investissement et immobilier (Al Dar Properties, Sorouh Real Estate, Mubadala, Reem Investments, Reem International, Al Qudra). Il développe actuellement des projets en Jordanie, en Libye et au Maroc.

Unités résidentielles et hôtelières de standing

« L’aménagement de Bab Al Bahr résulte d’une joint-venture entre l’Agence du Bouregreg et le holding Al-Maabar d’Abou Dhabi. Le coût d’investissement s’élève à 750 millions de dollars et comprend un programme immobilier mixte de près de 560.000 m2 de plancher » atteste Bab Al Bahr Development Company.

Pour la conception du projet, Bab Al Bahr s’est allié les compétences du cabinet d’architectes anglais Foster & Partners, du groupement Confluences et de Créarchi.

Entre l’estuaire du fleuve Bouregreg et le nouveau pont Moulay Al Hassan, sur une superficie de 70 hectares, ce programme abritera une large gamme d’unités résidentielles et hôtelières de standing, divers établissements commerciaux, ainsi qu’un quartier d’affaires.

« Bab al Bahr est destiné à devenir le véritable centre d’animation et de loisirs pour la population des deux villes, ainsi qu’une importante zone de visite pour les touristes » atteste l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg.

La commercialisation de la première phase de la séquence Bab al Bahr a démarré le 12 février dernier. Elle concerne en particulier Front Marina, Front Fluvial et la Cité des arts et métiers. La livraison est prévue pour fin 2011.

Potentiel acheteurs Emirats et pays du Golfe

« Nous pensons que ce produit haut de gamme intéressera une clientèle B+ et A, tant au Maroc qu’à l’étranger, et en particulier auprès des Marocains résidant en France et de la communauté française liée à notre pays.

De même, existe-t-il un potentiel d’acheteurs aux Emirats arabes unis et dans les pays du Golfe en général.

D’après une étude que nous avons réalisée, il apparaît que 70 % de la clientèle serait à la recherche d’une résidence principale et 25 % opterait pour une résidence secondaire. La moyenne d’âge du premier lot d’acquéreurs se situe autour de 47 ans. »


L’ensemble comprend 48 000 m2 dédié à l’hôtellerie, avec notamment la construction d’un palace, d’appartements-hôtels et de maisons d’hôtes.

Pour la conception du projet, Bab Al Bahr s’est allié les compétences du cabinet d’architectes anglais Foster & Partners, du groupement Confluences et de Créarchi.

« Il est prévu un hôtel luxe d’une centaine de chambres et nombreuses suites. Il sera confié en gestion à la société Rotana » nous précise la direction de Bab al Bahr.

« Outre le palace, un certain nombre de maisons d’hôtes vont être réalisées et seront cédées à des professionnels. En effet, nous pensons que ce type d’hébergement convient pour un lieu si merveilleux, truffé d’histoire et entouré de monuments. »

Lu 8154 fois

Notez


1.Posté par fati le 12/04/2012 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nul part n est mentionne' le prix du mètre quarre'

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:19 L’InterContinental® Perth City ouvre ses portes


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com