Loading


Raffour Interactif : 42% des Français partis ont préparé leur voyage sur Internet

Le e-tourisme poursuit sa croissance


La 10e édition du baromètre du cabinet Raffour Interactif confirme le rôle du e-tourisme dans la la réservation des séjours. Il souligne également l'importance prise par les réseaux sociaux et les avis des voyageurs dans la préparation de ses vacances. Il observe enfin les Français sont moins partis en vacances l'an passé, même si cette chute affecte peu les séjours marchands.



La Toile tient une place très importante dans la préparation du voyage, avec 17,2 millions de Français qui ont organisé leur séjour en ligne. /dr Photolia
La Toile tient une place très importante dans la préparation du voyage, avec 17,2 millions de Français qui ont organisé leur séjour en ligne. /dr Photolia
Selon les résultats du 10e baromètre de Raffour Interactif, les Français sont moins partis en vacances l'année dernière.

Le taux de départ se situe à 56% contre 61% en 2010, soit 2,2 millions de personnes en moins. Mais cette baisse n'impacte pas vraiment le secteur marchand.

On observe ainsi une hausse des courts séjours marchands, avec un taux de départ de 30% en progression de 4%.

Les longs séjours marchands se maintiennent avec un taux de départ à 34%, tandis que les voyages à l'étranger sont en légère hausse.

Ce sont les essentiellement les longs séjours non marchands qui pâtissent de la crise, avec une chute de 7% du taux de départ.

Comme les années précédentes, les voyageurs choisissent la France pour 65% d'entre eux, tandis que 20% préfèrent uniquement l'étranger et 15% profitent des deux destinations.

Les avis entre voyageurs remplacent ceux des pro

Le taux de départ est fortement corrélé aux revenus du foyer. Il baisse pour tous hormis la tranche supérieure.

Les Français les plus aisés, dont le foyer perçoit plus de 3000 € de revenu mensuel, partent à 86% contre 80% en 2010.

Ceux dont le revenu est compris entre 2000 et 3000 € partent à 63%, en baisse de 4 points. Ceux qui se trouvent dans la fourchette 1000 et 2000 € sont 48% à partir, contre 50%.

Enfin, les moins aisés, dont le revenu est inférieur à 1000 € sont seulement 30% à voyager, en baisse de 3 points.

Mais quelque soit leur niveau de vie, plus d'un Français sur deux considère les vacances comme un besoin vital.

Pour le satisfaire malgré la crise, ils comparent les prestations et passent du temps à analyser les offres, notamment grâce sur internet.

La Toile tient d'ailleurs une place très importante dans la préparation du voyage, avec 17,2 millions de Français qui ont organisé leur séjour en ligne. Au total, près de 12,5 millions de personnes ont réservé en ligne, soit 42% des Français partis.

Notons également que 73% des Français ayant préparé leurs séjours sur internet ont ensuite réservé.

Autre nouveauté de l'ère 2.0, les avis sont désormais lus par 72 % des Français et 64 % en tiennent compte dans leur choix. De plus, 20% des e-touristes ont consulté des réseaux sociaux lors de la préparation de leurs séjours. Cette façon de s'informer entre voyageurs impacte les professionnels, qui doivent aujourd'hui constamment veiller à préserver leur e-réputation.

Tous les détails de cette étude sont à retrouver sur le site internet du cabinet Raffour Interactif.

Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 9 Juillet 2012
Lu 4026 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.