TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Réaction en chaîne suite au boycott de Marmara par les AGV belges

Petit tour d’horizon auprès de quelques TO de niche


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 2 Mars 2005

La décision du GIE belge TravelGroup de ne plus commercialiser le TO Marmara/Bosphorus aussi longtemps que celui-ci proposera des réservations en direct sur son site a eu de nombreuses conséquences sur le marché belge.



Nous avons tiré au sort huit TO de niche ou spécialiste avec un critère : disposer ou bientôt disposer d’un site web. Nous avons écarté volontairement les grandes structures comme Jetair, Thomas Cook, Best Tours, Transeurope, Club Med. Certains de ceux-ci pratiquent la vente directe via leurs sites ou via des sites spécialuisés comme Jetair avec Sunjet ou Thomas Cook et Neckermann. Quant au Club Med, cela fait des années, que cet opérateur pratique la vente directe.

Le TO spécialiste sur la Turquie, Orion International vient d’annoncer son intention de ne laisser l’accès au module de réservation en ligne de son site Internet www.orion.be qu’aux seules agences de voyages. Il entend ainsi mettre fin aux rumeurs qui circulaient depuis quelques temps et prétendaient qu’il était possible pour les touristes de réserver en direct sur son site.

Mises au clair des politiques

Chez Mediterra (Turquie, Malte, Egypte, Maroc et Tunisie), Eray Serimozu «Notre site (www.mediterra.be) donne des informations sur nos produits et renvoient les clients à leurs AGV préférées par une sélection sur base des codes postaux. Pour nous seules les AGV sont nos interlocuteurs privilégiés. »

Pour Corendon, également spécialiste de la Turquie, pas de problème chez ce TO d’origine des Pays Bas, il a toujours pratiqué la vente directe via son web (www.correndon.be) et n’envisage pas de changer de politique.

Quant à Atex, spécialiste du Sénégal, Claude Tasiaux :« Notre site (www.atexdiscovery.com) fait référence à nos produits brochures et renvoie aux AGV de leurs quartiers. Le seul reproche que l’on peut nous faire c’est de privilégier les AGV qui nous vendent déjà. »

Wings ‘n wheels (USA, Canada, Mexique, Australoie et Nouveele Zélande) Geert Raes : »Nous sommes surtout spécialisé dans le sur mesure. Il est donc impossible d’offrir un bon service dans ce type de produits via internet

Agences ou web, il faut choisir

Terre d’Afrique spécialiste de l’Afrique Dan Leleux « Notre site (www.terredafrique.com) reprend toutes nos destinations. Pour ce qui est des résas et des demandes d’offres, les particuliers après avoir remplis leurs données doivent obligatoirement désigner une AGV agréées par Terre d’Afrique dans leur zône postale. Les résas possibles sur internet ne sont donc possibles que par les AGV agréées. Celles-ci disposent d’une zône réservée qui leur donnent une multitude d’information sur les hôtels et les circuits »

Rainbow, le spécialiste des Rainbow, Axelle Angerhausen : « Notre web est en construction et de toute façon il a été décidé de le limiter à la seule information. Pour ce qui est des réservations, nous ne travaillons qu’avec les AGV. »

Enfin chez Odysseus, TO spécialisé dans le très haut de gamme, Etienne van Camp : » Nous ne travaillons qu’avec les AGV. Notre site www.odusseus.com est uniquement informatif. La seule chose que peuvent faire les touristes c’est demander les brochures et en plus c’est payant. »

Michel Ghesquière

Lu 1329 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com